Home

Surpoids et obésité

L’OCDE possède une base de données très complète sur l’évolution du surpoids et de l’obésité dans le monde. L'OMS (Organisation mondiale de la santé) a qualifié l'obésité d'épidémie du XXIe siècle.
En France, tous les 3 ans, l’enquête Obépi permet d'établir des statistiques pour la France et de suivre cette même évolution. La dernière enquête a été réalisée en 2009.
Malheureusement, toutes les statistiques confirment l’aggravation du surpoids, mais surtout de l’obésité dans tous les pays.
La restauration rapide est l’un des acteurs de cette pandémie. Aux États-Unis, les responsables des principales chaînes de fastfood ont bien compris l’intérêt commercial à vendre de plus grosses portions pour un prix modique.
C’est ainsi qu’en 2000 est né le hamburger taille XXL.

Des hamburgers géants

La chaîne Hardee’ s a lancé en 2006 la commercialisation d’un hamburger baptisé Monster Thickburger qui contient 1 420 calories. Ce monstre de lipides est vendu avec des frites et un soda bien sucré. Je vous laisse imaginer le nombre de calories pour un seul repas.
La concurrence a rapidement riposté et Burger King a sorti le Triple Whooper spécial King-kong.
De son côté McDonald’s commercialise avec succès sa gamme Super Size qui comprend une version géante des principaux menus de la chaîne dont bien évidemment les hamburgers.

Hardee's Monster Thickburger

Hardee's Monster Thickburger . Par megadem

Ces hamburgers géants rencontrent un vif succès outre-Manche et particulièrement dans les couches sociales les plus défavorisées.

Accusé de favoriser la pandémie d'obésité, McDonald’s s’est dédouané en faisant un don de plusieurs millions de dollars au Scripps Research Institute afin de financer les recherches contre le diabète et l’obésité.

Statistiques de l’obésité dans le monde

Depuis 1980, l’obésité dans le monde a plus que doublé. En 2008, 1,5 milliard d'adultes étaient en surpoids.
L'OMS s'est basée sur les statistiques de 2005 pour prévoir le nombre de personnes qui seront obèses en 2030 : Plus de 50% de la population mondiale !

Les pays les plus touchés par l’obésité en 2009 :

  • Les États-Unis détiennent toujours le triste record avec environ 30 % d’obèses et 55 % d’Américains en surpoids. En 1997, ce pays ne comptait que 19,4 % d’obèses.
  • En seconde position, on trouve le Mexique avec 24,5 % d’obèses, mais, dans ce pays, la pauvreté en est la principale cause.
  • Le Royaume-Uni arrive en 3e position avec 23 % d’obèses et devient, par la même occasion, le pays européen le plus touché par le surpoids.
  • Le Royaume-Uni est suivi de près par la Slovaquie(22,4 %) et la Grèce (21,9 %). En Grèce, la population globale en surpoids atteignait 40, 7 % en 2009.

Paradoxalement, les Grecques sont les reines du régime en Europe. En Grèce, près de 40% des femmes suivent un régime.

Si on consulte les différentes statistiques mondiales des personnes en surpoids et obèses, on ne peut que constater que toutes les mesures prises pour endiguer le phénomène ont échoué. Mesures gouvernementales, campagnes pour lutter contre le surpoids ou médiatisation des régimes ne semblent pas montrer la moindre efficacité pour endiguer cette épidémie.

Affiche pour lutter contre l'obésité

Affiche pour lutter contre l'obésité. By Pressbound

La nourriture industrielle beaucoup trop grasse, trop sucrée et trop chimique et la baisse constante d’activité physique sont les principales causes du problème.
Quoi que nous mangions, notre apport calorique journalier moyen dépasse largement nos dépenses.

Quelques chiffres alarmants : (% global de la population en surpoids ou obèses. 2009)

  • États unis : 63,5 %
  • Chili : 55,5 %
  • Espagne : 53,6 %
  • Hongrie : 53,6 %
  • Allemagne : 51,4 %
  • Finlande : 49,3 %
  • Canada : 47,9 %
  • Belgique : 46,9 %
  • Italie : 46,3 %

La Chine est aujourd’hui un pays gravement touché par le surpoids et l’obésité. En 2006, l’OMS a révélé qu’un Chinois sur cinq était touché par la surcharge pondérale soit plus de 200 millions de personnes.
Les enfants sont particulièrement vulnérables à ce problème et assez étrangement, le phénomène touche plus particulièrement les garçons.

Paradoxalement, le continent africain est largement touché par le problème de surcharge pondérale. Bien que des famines continuent à provoquer de nombreux morts, l’obésité touche particulièrement les jeunes enfants.

Partout dans le monde, que ce soit en Europe, en Amérique du Nord ou du Sud, au Moyen-Orient ou en Afrique, cette « maladie » des temps modernes progresse un peu plus chaque année.

Statistiques sur l'obésité et le surpoids en France

En 2009, d’après le rapport Obépi, 31,9 % des Français de plus de 18 ans étaient en surpoids et 14,5 % étaient obèses. Ces chiffres sont assez alarmants car ils sont en augmentation depuis le dernier rapport de 2006.
En 2006, 12,4 % des français étaient obèses et 29,2 % étaient en surpoids alors qu’il y avait eu une baisse de la progression de l’obésité entre 2003 et 2006.

En 2011, un rapport de l'ANSES a fait l'effet d'un tsunami dans le marché très juteux des régimes. Le rapport est très clair : les régimes sont carencés et dangereux pour la santé. De plus, ils sont inefficaces car 80% des personnes ayant suivi un régime ont repris la totalité des kilos perdus, voire plus, dans les 3 ans qui ont suivi l'arrêt du régime.

L'activité physique permet de limiter la perte de la masse musculaire et de limiter la reprise de poids après un régime amaigrissant.
Par contre, l'activité physique influence peu la perte de poids dans le cadre d'un régime amaigrissant incluant une restriction calorique.

L'activité sportive est donc efficace pour stabiliser un poids mais beaucoup moins pour perdre du poids.

D'après cette étude, 23,6% des adultes ont suivi un régime en 2009. 40% des femmes se trouvent trop grosses et 60% souhaiteraient peser moins. 44% des hommes souhaiteraient également peser moins.

Des records qui ne vont pas faire régresser le surpoids

Voici quelques records enregistrés dans le Guinness World Records de 2012.

Takenu Kobayashi (Japon) a englouti 10 hamburgers en 3 min à New York en 2010. Ce Japonais détient le record de hamburgers avalés : 97 en 8 min !!!
Jordan Ryan a, de son côté, avalé 17 nuggets (287,9 g) de poulet McDonald’s en 3 min en 2010.

Chaque année aux États-Unis, l’IFOCE (Fédération Internationale des Mangeurs de Compétition) organise des concours de gloutonnerie. Les participants doivent avaler le plus de nourriture possible dans un temps imparti.
Selon les États et les spécialités locales, les participants s’attablent devant des hot-dogs, des saucisses ou des pâtes en espérant empocher le gros lot qui varie de quelques centaines de dollars à plus de 30 000 dollars pour le Krystal Square Off, le concours mondial de mangeurs de hamburgers.

Records de poids

La femme la plus lourde, toujours en vie, est Pauline Potter qui vit en Californie et affichait en mai 2010 un poids de 291,6 kg

La femme la plus lourde de l’histoire était également américaine. Rosalie Bradford, aujourd’hui décédée, a pesé jusqu’à 544 kg en 1987.

Parmi les hommes, l’homme le plus lourd connu est John Brower, un américain décédé en 1983 qui a pesé jusqu’à 635 kg.

C’est un Mexicain, Manuel Uribe Garza, qui détient le record depuis 2009 avec 416 kg. Il a dernièrement suivi un régime et perdu environ 100 kg, mais il souffre d'importants problèmes cardio-vasculaires.

V. Battaglia (27.04.2012)

Liens

OCDE. Base de données de l'OCDE sur la santé 2011
Rapport ODEPI 2009 (pdf)
IFOCE
« Rapport sur l'évaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d'amaigrissement » par l'Anses

< Histoire contemporaine