Home

Religion. Mythologie < Serpent arc-en-ciel

Serpent arc-en-ciel. Ngalyod

En Australie et en Nouvelle-Zélande, il existe plusieurs types de dragons. Ces dragons sont des créatures qui vivent souvent près de l’eau. Le Serpent arc-en-ciel baptisé Ngalyod est l’un de ces serpents-dragons vénérés depuis plus de 10 000 ans  par les Aborigènes.
Le symbolisme de ce dragon est assez proche de celui du dragon chinois qui est associé au tonnerre et à la pluie.

Portrait du serpent arc-en-ciel

Généralement, le dragon démoniaque est associé au serpent. Vaincre des dragons ou des serpents symbolise la victoire du Christ sur le Mal.
En Australie, le serpent arc-en-ciel est beaucoup plus ambivalent.

Il existe plusieurs représentations du serpent arc-en-ciel sur les parois des grottes situées dans la Terre d’Arnhem (Territoire du Nord).
Certaines peintures remontent à environ 10 000 ans. Cette créature mythique est donc vénérée depuis fort longtemps.

Terre d’Arnhem

Peintures rupestres de la Terre d’Arnhem. By flip.01

Ce serpent-dragon porte plusieurs noms : Kurreah, Andrenjinyi, Yingarna ou Ngalyod

Ngalyod est le créateur de Kunwinjku situé sur la Terre d’Arnhem.

Ce serpent-dragon est constitué de plusieurs éléments d’animaux :

  • Tête de kangourou ou de cheval ou de bœuf notamment
  • Très long corps d’un serpent orné de plantes aquatiques et d’une plante tropicale (l’igname)
  • Queue qui ressemble à celle d’un crocodile

Symbolisme

Dans la mythologie australienne, le serpent –arc-en-ciel est le Créateur du monde et de toutes les créatures qui l’habitent.
Selon les tribus, il est plus ou moins malveillant ou bienveillant. Il n’est ni masculin, ni féminin.

Ngalyod est le premier enfant de Yingarna, la Mère. Mais bien que Mère, elle est androgyne comme ses enfants.

Ngalyod est un serpent-dragon qui  fait naître des sources et est lié à la production de la pluie. Il est donc le symbole de la fertilité.

Serpent arc-en-ciel

Serpent-arc-en-ciel dans une grotte de la Terre d'Arnhem. By iansand

Mais, il est également responsable des tempêtes et des inondations. Sa colère se manifeste quand l’homme viole les lois de la nature.

Le serpent arc-en-ciel engloutit alors ces hommes et recrachent leurs os qui sont instantanément transformés en pierre.

Le serpent-dragon est à ce titre associé à la terre. Symbole de la pluie céleste, il féconde la terre.

Il symbolise également les rythmes naturels, les rythmes de la vie ; cette association se retrouve dans la mythologie chinoise.

Lors des cérémonies et des rituels, on vénère d’une part Ngalyod, le mâle qui est le transformateur de la terre et d’autre part, Yingarna, la Mère, la version féminine et complémentaire de Ngalyod.

V. Battaglia (12.06.2012)

Le dragon dans la mythologie

< Religion