Préhistoire < Hominidés < Protohistoire < Villages du néolithique

Néolithique

Les premiers villages

Devenu cultivateur et éleveur, l’homme du néolithique n’est plus un nomade à la recherche de moyens de subsistance. Grâce à un outillage plus perfectionné, la production alimentaire augmente et il peut s’organiser en collectivité.
Regroupées en villages, les nouvelles communautés forment des embryons de ville, centre d’un nouvel ordre social.
Au néolithique, alors que l’Europe reste attachée au village agricole, l’Orient voit naître les premiers villages puis les premières villes.

Du campement au village

Au paléolithique, les hommes construisent des habitations faciles à démonter. L’avènement de l’agriculture va modifier cet état de chose.
Le travail des champs et le stockage des récoltes exigent un habitat plus stable. Il est donc normal que les premiers villages soient nés au Proche-Orient, berceau de la révolution agricole.

Khirokitia. Village néolithique

Khirokitia. Village néolithique de l'île de Chypre (VIe millénaire avant notre ère). Les maisons sont des huttes circulaires en pierre, d'une seule pièce, avec des toits en coupole. © dinosoria.com

Cependant, il faut souligner que cette chronologie n’est pas aussi formelle. En effet, au Mexique, la domestication de la courge a précédé d’au moins 1 000 ans la sédentarisation des Indiens.

Les natoufiens, principalement implantés dans les actuels Israël et Jordanie,  habitaient déjà des maisons en dur il y a 12 000 ans. Leur économie reposait pourtant essentiellement sur la chasse et la cueillette.
A moitié enterrées dans des fosses circulaires, leurs demeures constituent cependant les premiers hameaux de brique.

Çatal Höyük

Les premières constructions rectangulaires apparaissent il y a 10 000 ans à Çatal Höyük, en Anatolie.
Cette innovation architecturale permet d’agrandir progressivement l’espace habitable.

Déesse-mère de Çatal Höyük

Déesse-mère de Çatal Höyük. Ornée de têtes de panthères, la déesse est en train d'accoucher. La tête d'un enfant apparaît entre les jambes. C'est une représentation de la fécondité, liée à l'essor de l'agriculture. VIe-Ve millénaire avant notre ère. Musée hittite d'Ankara. © dinosoria.com

Faites de briques crues enduites d’une couche de plâtre, les maisons adossées les unes aux autres, communiquent entre elles par des cours intérieures.
L’accès s’effectuait par des toits en terrasse. Cette ville ne possédait aucune rue. Chaque maison avait une pièce principale équipée d’un foyer et d’un four.

Reconstitution 3D de Çatal Höyük

Reconstitution 3D de Çatal Höyük. © Open Knowledge

Çatal Höyük  pouvait loger plusieurs centaines de personnes. Ce site s’étale sur environ 15 hectares. Les maisons sont recouvertes de nombreuses peintures dont certaines semblent évoquer des scènes mythiques : vautours attaquant des hommes sans tête,  culte du taureau.
Les morts sont parfois enterrés sous les maisons et le crâne déposé dans la demeure.

Crânes du Néolithique

Crânes déposés dans une demeure. © Open Knowledge

Les plans des habitations ont été constamment améliorés. Grâce à la chaux et au plâtre, inventés il y a 9 600 ans environ, les murs sont enduits et les sols isolés.

Les premiers villages

Les premiers villages apparaissent vers 9000 ans avant notre ère, en Amérique du Nord. Les Indiens de la côte nord-ouest des États-Unis et du Canada, qui se nourrissaient de saumons et de glands, vivaient dans des maisons ressemblant à des fosses rondes de 3 à 9 m de diamètre, creusées dans le sol sur 1 m de profondeur, ceinturées de parois de pierre.
C'était également le cas des chasseurs-cueilleurs de la civilisation de Lepenski Vit, qui vivaient sur les bords du Danube.

A Sawwan, un site irakien vieux de 8 000 ans, les habitations sont entourées d’un muret d’enceinte.

Cayonu tepesi. Cité néolithique

Çayönü tepesi (Turquie) est l'une des plus anciennes cités du monde. Les habitations étaient en brique crue. On circulait sur les toits en terrasse des maisons d'un étage, car il n'y avait pas de rue. VIIIe-VIIe millénaire avant notre ère) © dinosoria.com

Les habitations deviennent plus raffinées avec la céramique. A Oueili, en Irak, des carrelages ont été exhumés sur ce site vieux de 7 500 ans.
Les bâtisses montrent que l’espace se spécialise. En effet, la salle centrale servait manifestement de salle à manger.
Au milieu se trouvaient un foyer et une plate-forme percée d’un trou, peut-être destinée à supporter une jarre d’eau.
Les deux autres espaces étaient réservés au repos.

Village lacustre du neolithique

Peinture rupestre illustrant un village lacustre et des animaux. Les villages sur pilotis existaient au néolithique. (2500 avant notre ère; Val Camonica) . © dinosoria.com

Un peu partout, la civilisation néolithique s’étend. L’ensemble de l’Europe va être colonisé en trois millénaires.
Cependant, en Europe, la surface des villages est beaucoup plus modeste.

Skara Brae

Vestiges du village de Skara Brae en Ecosse. By Basykes

Les hommes quittent leurs huttes de branchage recouvertes de peau pour de grandes maisons en torchis. A Skara Brae, en Ecosse, le bois se faisant rare, les habitants ont construit les premières maisons de pierres, avec un foyer central et des banquettes latérales en guise de lit.

Skara Brae

Maison de Skara Brae. By Lil Jim

On peut en déduire que si les espaces à l’intérieur des habitations se sont spécialisés, il en a été de même pour les activités humaines.
En effet, il fallait des maçons, des tailleurs de pierre, des céramistes ou des tisserands.

Qu’est-ce qu’une ville ?

Certaines agglomérations du néolithique sont très importantes. Cependant, les spécialistes estiment que ce n’est pas le nombre qui fait la ville mais l’organisation de l’espace.
Une ville doit comporter notamment des bâtiments publics, des bâtiments liés au pouvoir, au culte, au commerce ou aux loisirs.

Les villages de  Çatal Höyük  ou  de ‘Ain Ghazal  ne répondent pas à cette définition. On ne peut donc pas parler de ville avant la naissance des grandes cités d’Egypte, de Mésopotamie et de la vallée de l’Indus.

V.Battaglia (02.11.2007)

Révolution néolithique . Art du Néolithique . Néolithique: Guerre et rites funéraires

Références et liens externes

Le Néolithique en Europe . Armand Colin 2007
‘Ain Ghazal de Gary O.Rollefson. Berceaux de l’humanité, éditions Larousse 2003
Les cultes à Çatal Höyük de Lennart Palmqvist. Berceaux de l’humanité, éditions Larousse 2003
Reconstitution du village préhistorique de Cambous
Fouilles et reconstitution de Çatal Höyük

< Hommes préhistoriques