Home

Animaux < Araignées < Brachypelma smithi

Mygale mexicaine

Parmi les mygales les plus appréciées en captivité, la mygale mexicaine (Brachypelma smithi) arrive en tête. Les prélèvements dans la nature sont devenus tellement importants que la mygale mexicaine est au bord de l’extinction.
Le Mexique a d’ailleurs pris des mesures pour réglementer toute exportation afin de protéger cette grande mygale aux superbes couleurs.
Aujourd’hui, la mygale mexicaine est inscrite sur la liste de la CITES.

Portrait de la mygale mexicaine

Le corps de cette mygale mesure 5 à 6 cm sans les pattes. Adulte, elle peut atteindre une envergure totale d'environ 15 cm.
C’est une araignée de coloration noire mais qui possède des bandes de poils corail sur ses pattes et autour de son céphalothorax.

Bien que docile en captivité, c’est une araignée venimeuse qui est dotée de poils urticants.

Mygale mexicaine

Mygale mexicaine. By Raindog

Elle construit des terriers ouverts ou se réfugie dans les orifices naturels. Terrestre, elle se nourrit essentiellement d’insectes, d’autres araignées et de petits invertébrés.
Le jour, elle reste dans son terrier et commence à devenir active la nuit pour chasser.

Cette mygale vit uniquement dans les régions arides du Mexique. Comme pour de nombreuses araignées, son terrier lui sert de refuge contre les prédateurs mais aussi les variations de température.

Cette mygale peut vivre jusqu’à 20 ans en captivité. Le mâle est plus petit que la femelle et vit beaucoup moins longtemps dans son environnement naturel.
Cependant, le cannibalisme conjugal n’est pas une règle absolue.

Mygale mexicaine

Brachypelma smithi. By davidriCardoabrenica

Comme de nombreuses mygales, ce n’est pas une tisserande experte mais bien sûr, elle fabrique un cocon pour protéger ses œufs.
Ce cocon est mis à l’abri dans le terrier.
Cependant, comme d’autres mygales, elle déplace son cocon en fonction du niveau d’humidité, le sortant et le redescendant dans son terrier.
Elle protège son cocon jusqu’à l’éclosion.

Moyens de défense et prédateurs

Le venin est son principal moyen de défense. Il est sans danger pour l’homme. En fait, la mygale mexicaine est souvent plus une proie qu’un prédateur.
Outre les reptiles, les mammifères et oiseaux, une guêpe qui fait partie des pompiles capture ce type d’araignées.

Euathlus (Brachypelma) smithi

Brachypelma smithi. By Yogi

Les pompiles paralysent les araignées d’un coup de dard. Ils les enferment ensuite dans de petites loges où ils ont pondu un œuf.
A l’éclosion de l’œuf, la larve de guêpe trouve une araignée paralysée mais consommable puisque presque vivante.
La larve y puise la nourriture nécessaire à son développement.

Mygale mexicaine

Mygale mexicaine. By dannygoh

Ces guêpes solitaires sont particulièrement douées pour trouver la mygale dans son terrier. Elles sont peut être guidées par des récepteurs chimiques.
Elles sont même capables de forcer l’opercule qui bouche l’entrée du terrier. Quand une guêpe pénètre dans le terrier, la mygale semble paralysée par la peur et son prédateur en profite pour lui injecter sa dose de venin paralysant.

Terrarium Brachypelma smithi

Cette mygale possède un caractère peu agressif. Cependant, attention à la projection de poils urticants.

  • Terrarium de 35 x 25 x 25 cm bien aéré avec un substrat de tourbe sec ou de terreau
  • Mettre des abris en écorces de chêne-liège et un récipient d'eau toujours propre
  • Orner le terrarium avec des plantes comme le lierre et un pot de fleurs retourné avec une ouverture
  • Température: 26 à 30°C le jour et 23 à 26°C la nuit
  • Humidité: 60 à 70%
  • Eclairage: lumière du jour simplement ou néon de faible intensité
  • Alimentation: blattes, criquets et grillons

Classification: Animalia. Arthropoda. Arachnida. Araneae. Theraphosidae. Brachypelma

V.Battaglia (14. 06.2007)

Mygale du Mexique à pattes rouge . Mygale Géante

< Arachnides