Home

Animaux < Araignées < Mue de la mygale

Mue de la mygale

La mygale mue environ une fois par an. Cette mue est précédée de signes annonciateurs. Le développement des mygales est direct c’est-à-dire que les nouveau-nés ressemblent aux parents. Leur croissance s’effectue par des mues successives.
Chaque fois qu’une mygale mue, elle se défait de son enveloppe appelée exuvie. C’est son ancienne peau.

Avant la mue

Avant la mue, la mygale cesse de s’alimenter. Cet arrêt peut durer quelques jours à plusieurs mois. Vous ne constaterez pas pour autant un amaigrissement significatif de votre locataire.
L’araignée conserve son bon état de santé.
Si votre mygale maigrit ou  semble moins alerte que d’habitude, n’ayez aucune crainte, cela n’a pas d’incidence sur le processus de la mue.

Mygale. Brachypelma smithi

Mygale mexicaine. By Raindog

Les jeunes mygales muent selon un cycle plus rapproché tandis que les adultes muent généralement chaque année mais peuvent également ne pas muer plusieurs années consécutives.
Cette croissance est lente et se poursuit toute la vie.

En fait, les jeunes mygales muent même avant leur naissance alors qu’elles sont encore dans leur cocon.
Les mâles adultes ne muent plus contrairement aux femelles et vivent beaucoup moins longtemps. Alors qu’une femelle a une espérance de vie de 20 ans, le mâle dépasse très rarement sa cinquième année.

Mue d'une mygale

Première mue de la mygale. L'exuvie, à gauche, et la nouvelle peau à droite. By Raindog

La mygale se déplace moins et son abdomen (zone nue) devient clair. Toutes les mygales ne perdent pas de poils à cet endroit précis. C’est surtout fréquent chez les espèces du continent américain.

Votre mygale, d’une manière générale, va devenir plus terne, plus immobile et va surtout cloîtrer son terrier avec une toile afin de s’y installer confortablement.

Quelques semaines avant le début de la mue, la zone de l’abdomen dénudée vire au brun très foncé.
Le liquide « exuvial » occupe alors l’espace entre l’ancienne peau et la nouvelle peau.

Comparatif de mues d'une mygale

Comparatif entre la 1er mue et la 6e mue. By Raindog

Dans son environnement naturel, la mue est une période pendant laquelle elle est très vulnérable. Elle doit donc se protéger des prédateurs.

Elle se couche alors sur le dos, pattes bien écartées, dans une attitude qui rappelle le touriste dans son hamac.

Processus de la mue

La mygale est totalement immobile et semble inerte. C’est la phase la plus vulnérable de son existence qui dure quelques heures.

Puis, elle commence à détendre ses membres.

Le dessus du céphalothorax se détache comme la boite d’un couvercle.

Les nouveaux membres sortent lentement de l’ancienne enveloppe.

Animation mue d'une mygale

Animation du processus de la mue. (Montage effectué à partir de photos de Raindog

Pour la mygale, c’est un processus pénible. Elle doit petit à petit sortir de son exuvie.

A sa sortie, les crochets sont blancs et mous. L’ancienne peau paraît bien terne par rapport aux flamboyantes couleurs de la nouvelle peau.

Parfois après la mue, la mygale reste quelques jours sans beaucoup bouger, pattes bien étalées sur le sol.
Il faut un peu de temps pour que les crochets durcissent.

Trois mues d'une mygale

Trois mues successives de la mygale. By Raindog

L’exuvie abandonnée permet d’effectuer des mesures tout au long de la vie de la mygale. Si vous souhaitez les conserver, il faut les mettre dans un récipient très humide pour qu’elles retrouvent leur souplesse.
En effet, l’exuvie sèche rapidement et se brise si vous la manipulez.

Après la mue

La mygale retrouve son tonus et surtout son appétit. C’est du moins généralement ce qui se passe.

Mygale après une mue

Notre mygale mexicaine après une mue. By Raindog

En effet, cette fringale alimentaire n’est pas systématique en cas de mues rapprochées.

V. Battaglia (21.06.2009)

La Mygale (Caractéristiques. Espèces)

< Arachnides