Home

Malgré sa petite taille, le moustique est le pire ennemi de l'homme avec la mouche. Cet insecte diptère piqueur propage de nombreuses maladies contagieuses.

La maladie la plus mortelle, transmise par les moustiques, est sans conteste le paludisme.

Il existe environ 3 500 espèces de moustiques dans le monde, sauf en Antarctique. Chez les espèces qui piquent l’homme ou le bétail, il n’y a que la femelle qui se nourrit de sang.

Quelles maladies peut transmettre le moustique ?

Le genre Anopheles, avec notamment Anopheles Gambiae, est le principal genre de moustiques vecteurs du paludisme.
Cet insecte sévit en Afrique et pique plus volontiers l’homme que le bétail.

Aedes Cantans est une espèce européenne qui se reproduit dans les mares temporaires. Cette espèce pique également l’homme et peut transmettre différentes maladies.

Moustique. Aedes cantans

Aedes cantans. By Mick E.Talbot

Le moustique le plus connu en Europe est le moustique commun du genre Culex, notamment Culex pipiens. Les Culex transmettent des maladies dont la filariose.

D’une manière générale, la femelle de nombreuses espèces est vectrice d’organismes qui causent des maladies graves à l’homme et au bétail.
Parmi ces maladies, on compte la fièvre jaune, le paludisme, la dengue, la filariose et l’encéphalite.

Dans le monde, une personne meurt du paludisme toutes les 12 secondes.

Moustique. Culex pipiens

Culex pipiens. By bramblejungle

Le moustique tigre transmet à l'homme le chikungunya et la dengue.

Le chikungunya sévit aux Comores depuis le début de l'année 2005. En métropole, plusieurs cas confirmés en provenance des Comores ont été signalés à Marseille.
Il n’existe aucun vaccin contre cette maladie. Elle est mortelle chez les sujets fragiles comme les personnes âgées ou les jeunes enfants.
Elle est également dangereuse pour les fœtus.

Les symptômes se caractérisent par une forte fièvre de plus de 39°C, des courbatures dans les articulations d’où le nom chikungunya en swali (« celui qui marche courbé »). Dans certains cas, il y a une éruption cutanée de plaques rouges.

Une personne atteinte par cette maladie est, selon les experts, immunisée, pour environ 10 ans.

Moustique

Seule la femelle pique pour se gorger de sang. By James Jordan

Cette maladie avait déjà été répertoriée en 1953-1954 en Afrique.

Les moustiques vecteurs de ce virus, proche de la fièvre jaune et de la dengue, sont Aedes aegyptii et Aedes albopictus.

Le moustique est avide de sang

Pour pouvoir pondre, les moustiques femelles ont besoin de faire un repas de sang dont nous sommes les principales victimes.

Les soirs d’été, les mâles, fraîchement éclos et réunis en essaims, volent haut dans le ciel. Ils repèrent les femelles qui tournoient plus près du sol.
La femelle pénètre dans l’essaim des mâles ou attire un prétendant en faisant vibrer ses ailes.
Les sons jouent un rôle essentiel. On peut provoquer, chez le mâle, le processus d’accouplement, à l’aide d’un diapason qui reproduit la tonalité émise par une femelle.

Femelle moustique

Femelle moustique après un repas. By Hljod.Huskona

Après l’accouplement, celles-ci se mettent en quête de nourriture.
Pour pouvoir pondre, elles ont absolument besoin d’absorber du sang. Elles sucent donc le sang des vertébrés mais également les fluides des plantes et le nectar.

Les mâles, eux, ne sucent que les fluides végétaux, le nectar et le miellat.

Les femelles recherchent le petit vaisseau sanguin pour y planter une sorte de trompe creusée d’un fin canal.
Une salive piquante est injectée de manière à empêcher la coagulation du sang. Tout en suçant, elle achemine de la salive dans la plaie.

Moustique femelle

Une femelle moustique prête à piquer. By Aussie Gall

C’est cette salive qui provoque de terribles démangeaisons.

Le cycle biologique du moustique

Une fois gorgées de sang, les femelles ont l’abdomen transformé en une petite outre rouge. Elles recherchent alors l’eau, indispensable à la ponte.

Moustique

Les moustiques femelles ont besoin d'eau pour pondre leurs oeufs. By Gerald Yuvallos

Un à deux jours après leur repas de sang, elles sont prêtes à pondre leurs œufs. Selon les espèces, les œufs sont pondus, soit isolément, soit en groupes de 30 à 300.

La ponte se présente souvent sous la forme de petits radeaux flottants composés des œufs agglutinés.

Peu de temps après, les larves s’éparpillent dans l’eau. Quand elles ne nagent pas, les larves se tiennent près de la surface, la tête en bas.
Elles se tiennent ainsi pour pouvoir respirer grâce à un tube qu’elles laissent émerger.

Larve de moustique

Larve de moustique. By ComputerHotline

Environ 3 semaines plus tard, les larves se transforment en nymphes, toujours aquatiques. Leurs enveloppes libéreront bientôt les insectes ailés, qui 24 heures après, s’il s’agit de femelles, sont déjà en mesure de piquer.

La longévité d’un moustique va de 5 jours à un mois. La femelle vit plus longtemps que le mâle et pendant cette courte période, elle a plusieurs cycles de reproduction.

La lutte contre les moustiques

Pour lutter contre les moustiques et leurs larves, on élève, dans les bassins et les étangs, des poissons du genre gambusia, prédateurs des larves.

Femelle moustique

Femelle moustique sur une vitre. By OliBac

On utilise aussi le D.D.T., mais des races résistantes sont apparues il y a quelques années. Le moustique, comme la mouche, est un fléau indestructible. Ces insectes ont prouvé qu'ils pouvaient s'adapter à toutes les transformations de leur environnement.

Classification: Animalia. Arthropoda. Insecta. Diptera. Culicoidea. Culicidae

V.Battaglia (19.02.2006). M.à.J 06.2009

 

Références

Guerre aux moustiques sur le site de l'OMS

La Grande encyclopédie des insectes, éditions Gründ. 1991
Insectes, araignées et autres arthropodes terrestres, George McGavin, éditions Bordas 2000