Home

Mouflon d’Amérique

Le mouflon d’Amérique (Ovis canadensis) est également appelé bighorn ou mouflon du Canada. Le genre Ovis comprend plusieurs espèces de mouflons nord-américains et d’Eurasie. Le mouton domestique est un descendant du mouflon sauvage.
Bouquetins et chèvres sauvages se sont spécialisés dans les escarpements rocheux, tandis que les mouflons habitent de préférence les prairies pentues proches des falaises.
Cependant, il n’est pas rare que ces différentes espèces cohabitent dans le même biotope.
Parmi les mouflons d’Amérique, on trouve également le mouflon de Dall (Ovis dalli)
Le bighorn est célèbre pour ses impressionnantes cornes portées par les mâles.

 

 

Portrait du mouflon d’Amérique

Le mouflon de Dall est très proche du bighorn excepté le pelage blanc et des cornes plus fines.
Un bighorn mâle peut peser jusqu’à 130 kg. La femelle est plus petite avec un poids maximum de 90 kg.
Le mouflon de Dall est un peu plus léger avec un poids maximum de 115 kg pour le mâle et 50 kg pour les femelles.

Bighorn ou mouflon d'Amerique

Le bighorn mâle porte des cornes incurvées impressionnantes. By Mape S

Le mâle est appelé bélier et lui seul porte de grandes cornes incurvées. Celles de la femelle également sont beaucoup moins développées.

Les cornes d’un bighorn peuvent peser jusqu’à 15 kilos.

Le bighorn possède un pelage brun avec une croupe plus claire et des bandes claires sur les pattes.
Le mouflon de Dall possède, quant à lui, selon les sous-espèces un pelage crème voire presque blanc ou gris.

Mouflon de Dall

Le mouflon de Dall est proche du bighorn mais son pelage est blanc. By Scubadive 67

Chez les mouflons, la croissance des cornes est identique pendant les deux premières années chez les deux sexes mais ensuite celles des mâles continuent à pousser pour s’évaser vers le bas.

Les cornes grandissent au printemps et en été. Leur croissance ralentit pendant l’automne pour s’arrêter pendant l’hiver.
On peut observer des anneaux sur les cornes qui permettent de connaître l’âge de chaque individu.
Chez un mâle adulte, les cornes forment un cercle  bien dessiné qui correspond à un âge d’environ 8 ans.

Mouflon d'Amerique

Les cornes du mouflon portent des anneaux qui permettent de connaître l'âge. Licence

Le bighorn vit au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique : Montagnes rocheuses, Nevada, Californie, Texas, Alberta, Colombie-Britannique.

Trois sous-espèces :

  • Ovis canadensis canadensis
  • Ovis canadensis sierrae
  • Ovis canadensis nelsoni

Le mouflon de Dall évolue au Canada et aux Etats-Unis. On le trouve dans les massifs montagneux d’Alaska, dans les monts Mackenzie, monts du Yukon et en  Colombie-Britannique.

Deux sous-espèces :

  • Ovis dalli dalli
  • Ovis dalli stonei

Mode de vie

Le mouflon vit en harde où règne la plus stricte hiérarchie. Le système social est très bien développé.
Les femelles vivent en groupe avec leurs petits de moins d’un an et les mâles non matures. Les jeunes peuvent être gardés par une femelle dans ce que l’on peut appeler une crèche tandis que les mères s’alimentent.
Les femelles les plus âgées dominent le reste du groupe et sont prioritaires pour s’alimenter.

Femelle mouflon d'Amerique

La femelle est plus petite et porte des cornes moins incurvées. Licence

Les béliers vivent au sein de hardes formées uniquement par des célibataires. Ils ne se mêlent aux femelles que pendant la période  de reproduction.
Les mâles établissent une hiérarchie en fonction de la taille des cornes. Le mâle dominant est celui qui possède les cornes les plus impressionnantes.

Male mouflon d'Amerique

Un mâle bighorn mature aux cornes bien développées. By Species snob

Cette hiérarchie n’est pas uniquement instituée par rapport aux accouplements mais également afin d’établir un système social au sein de chaque harde.
Ritualisés, les combats entre mouflons n’occasionnent guère de blessures bien que parfois des accidents arrivent.
L’objectif est d’impressionner et non de blesser. Les adversaires se positionnent face à face, à bonne distance, puis s’élancent pour venir se heurter dans un bruit assourdissant.
Leurs cornes s’entremêlent jusqu’à ce que le plus faible cède la place au plus fort.

Harde de mouflons d'Amerique

Harde de mouflons mâles célibataires. Licence

Parfois, les cornes s’accrochent et il devient impossible aux deux mouflons de se dégager. Ils sont alors condamner à mourir sur place.
Parfois également, un mâle dominant peut jeter un subalterne qui se montre belliqueux en haut d’une falaise.
Mais, il ne s’agit pas d’actes volontaires.

Cette hiérarchie prévaudra au moment du rut et ne sera plus discutée. En décembre, les hardes masculines connaissent leur composition définitive entre mâles de même âge. Les conflits entre générations sont très rares.

Mouflon d'Amerique

Les chutes mortelles ne sont pas rares. Licence

Les bighorns comme les mouflons de Dall sont grégaires. Ils se sont bien adaptés à leur environnement et parcourent de vastes distances pour se nourrir mais également  pour échapper à leurs prédateurs.

En cas d’attaque, les mouflons adoptent un repli en groupe compact. Leur excellente vue leur permet de repérer le moindre mouvement à plus d’un kilomètre de distance.
Très agiles, ils effectuent des bonds et peuvent atteindre une vitesse de 50 à 60 km/h.

Mouflons de Dall

Les mouflons sont grégaires. Licence

Parmi ses principaux prédateurs, à part l’homme bien sûr, on trouve le loup, le puma, le lynx, l’ours brun et l’ours noir ainsi que le glouton. Les jeunes peuvent également être vcitimes de l'aigle royal.

Mouflons de Dall

Les mouflons mâles vivent au sein d'une harde hiérarchisée. Licence

Les chutes mortelles, les maladies transmises par les animaux domestiques ainsi que la pénurie alimentaire sont les principales causes de mortalité notamment chez les jeunes.

Les mouflons sont des ruminants qui se nourrissent essentiellement de graminées, de mousses et de lichens. Ils boivent peu car les végétaux contiennent le liquide nécessaire.
Au printemps, la mue accroît sensiblement leurs besoins en sels minéraux. Ils lèchent alors les rochers humides ou les « pierres à sel » laissées par les bergers pour leurs moutons.

Reproduction

L’habitat du mouflon est inhospitalier. Cet habitat conditionne le nombre de naissances. Les portées sont donc réduites pour que les agneaux aient les meilleures chances de survivre.
Une femelle met en principe un seul petit au monde. Les jumeaux sont rares.

Mouflons

Harde de mouflons femelles et leurs jeunes. By Sam Ose/Olai Skjuervoy

Un mâle peut s’accoupler avec plusieurs femelles. Une femelle est sexuellement mûre vers 30 mois et a son premier petit entre 3 et 4 ans.
Elle met bas un petit une fois par an.

Male mouflon d'Amerique

Le mâle se reproduit avec plusieurs femelles. Licence

Les agneaux naissent en mai ou début juin après une gestation moyenne de 175 jours. Bien développé et précoce, le bébé qui pèse entre 3 et 4 kg peut marcher  entre 15 de 30 minutes  après sa naissance.
Au bout de deux semaines, il commence à ingurgiter des végétaux et il sera sevré après 3 ou 5 mois.
Il se développe rapidement et pèse déjà près de 30 kg à 9 mois.

Le taux de mortalité peut atteindre 40% à 50% durant le premier hiver.

  Le mouflon et l’homme

Autrefois chassés pour leur viande, les mouflons ont  ensuite été massacrés pour leurs cornes.
Difficile à approcher, le bighorn a moins souffert de la chasse que le mouflon de Dall.

Bighorn

Le bighorn est une espèce protégée. Licence

Cependant, l’espèce a du faire face à d’autres menaces.
Vers 1900, le mouflon à manchettes a été importé dans le sud-ouest des Etats-Unis. Originaire d’Afrique et domestiquée, cette espèce s’est échappée des fermes pour gagner le désert, puis les montagnes de la région.
Elle est alors devenue l’espèce dominante et a concurrencé l’alimentation des bighorns.
Cette domestication incontrôlée a eu des effets bien pires que ceux d’une chasse intensive.

Mouflon de Dall

Protégé, le mouflon de Dall est cependant très vulnérable. Licence

Au début du 19e siècle, il y avait plus d’un million de bighorns en Amérique du Nord. Actuellement, il en reste environ 25 0000.
La chasse est règlementée mais le braconnage continue.
La réintroduction de mouflons dans les habitats qu’ils occupaient auparavant contribue à accroître leur nombre.

Squelette d'un mouflon d'Amerique

Squelette d'un mouflon d'Amérique. By Ideonexus

Le mouflon de Dall est inscrit sur la liste des espèces menacées. En Colombie-Britannique, il ne resterait qu’environ 500 individus.
Par contre, la population de la sous-espèce, Ovis dalli stonei, est en nette augmentation.

Classification : Animalia. Vertebrata. Mammalia. Artiodactyla. Bovidae. Caprinae. Ovis

V. Battaglia (01.11.2008)

Chamois

Références et crédit photographique

Bert Gildart. Bighorn Sheep: Mountain Monarchs. Northword Press 1997
Joanne Mattern. The Bighorn Sheep. Capstone Press 1999
Valerius Geist. Wild Sheep Country. Northword Press 1993

Toutes les photos, sauf autre licence mentionnée, sont sous Licence creative commons Attribution paternité Share Alike 3.0 unported

< Mammifères