Home

Animaux < Insectes < Mouche

Mouche

En Europe, la mouche la plus répandue est la mouche domestique (Musca domestica). Cette mouche se rencontre essentiellement à proximité des habitations. Si elle n’est pas agressive, elle véhicule un grand nombre de microbes pathogènes à nos aliments.

Cependant, la mouche domestique n'est pas comparable à d'autres mouches bien plus redoutables connues sous le nom générique de mouche tsé-tsé.

Toujours en train de nous harceler, les mouches sont partout. Il en existe de toutes les couleurs, des mouches bleues ou vertes et bien sûr l'espèce la plus répandue: la mouche domestique à la couleur plus terne.

La mouche compagnon de l’homme

La mouche est partout où l’homme est présent. Là où nous avons amené du bétail, elle nous a accompagné.
Elle s’est parfaitement adaptée à toutes les régions du monde au climat tempéré. Elle aime la chaleur et s’abrite dès que la température commence à baisser.
En dessous de 7°C, la mouche domestique entre dans un état de torpeur. A moins de 5°C, elle meurt.

Cependant, de nombreuses autres espèces supportent très bien des températures très basses.

La mouche prolifère là où il y a des détritus. Elle est omnivore et mange de tout. Elle détecte les aliments, à l’aide d’organes gustatifs et olfactifs situés sur ses antennes et sous ses pattes.

Mouche

La mouche est omnivore. © dinosoria.com

La mouche a une préférence pour les aliments liquides car elle ne mastique pas. Elle aspire le liquide avec une trompe rétractile (le labium) qu’elle déploie de sa tête.
Si un aliment est trop compact, elle le dilue en vomissant sur lui des substances sécrétées par son intestin contenant des enzymes.
Elle suce ensuite le liquide digéré. En régurgitant fréquemment une partie de son repas précédent, elle transmet des microbes pathogènes à nos aliments.
Une mouche peut être porteuse de plus de 2 millions de bactéries.

Mouche domestique

Musca domestica. By Charles Lam

En Afrique du Nord, la dysenterie est véhiculée entre autres par les mouches. Elle contribue également dans de nombreux pays à la propagation de maladies infectieuses comme la tuberculose, la typhoïde, la gastro-entérite ou le choléra.

La mouche transporte les bactéries dans ses pattes ou dans ses excréments. Il arrive même qu’elle ponde ses oeufs dans une plaie qui suppure.

Performances de la mouche

La mouche domestique fait partie de l’ordre des Diptères et à ce titre, elle ne possède que deux ailes.
Ses yeux sont particulièrement développés, surtout chez le mâle. L’œil est composé de multiples facettes hexagonales séparées les unes des autres. Aucune ne converge vers le même point et chacune enregistre sa propre image.
Pour simplifier, on peut dire qu’une mouche possède 3 000 yeux élémentaires. Elle possède donc une vision panoramique assez extraordinaire.

Mouche

La mouche gère 200 images par seconde. © dinosoria.com

Sa vue perçante et ses capteurs ultrasensibles sous la forme d’antennes et de cils vibratiles lui permettent de réagir en moins de deux centièmes de seconde, soit dix fois plus vite qu’un homme.
C’est une des raisons qui fait qu’il est très difficile d’attraper une mouche car elle gère 200 images par seconde.

Une mouche peut rester la tête en bas, au plafond par exemple, sans tomber. Cet exploit est dû à de minuscules griffes qui agrippent toutes les aspérités. Sur une surface parfaitement lisse, les coussinets sécrètent un liquide collant qui lui permet d’adhérer.

Mouche domestique

Zoom sur les yeux d'une mouche domestique. By theilr

En vol, les ailes peuvent battre 200 fois par seconde. Elle vole en moyenne à 8 km/h. Les deux autres ailes atrophiées agissent comme un balancier et permettent à la mouche d’effectuer des manœuvres aériennes.
Elle dispose d’une maniabilité en vol, à des vitesses de plus de 80 km/h, qui surpasse celle du meilleur chasseur à réaction.

La taille de la mouche domestique varie de 7 à 9 mm.

L'agaçante mouche, très importune, est devenue célèbre grâce à une fable de Jean de La Fontaine intitulée Le Coche et la Mouche. Dans cette fable, l'insecte représente ceux qui se croient indispensables.

Une pondeuse prolifique

C’est surtout dans le fumier des animaux, mais aussi sur tout aliment en décomposition susceptible d’apporter chaleur et humidité que la mouche pond ses œufs.
Le mâle coule dans son appareil reproducteur de la liqueur séminale. Des contractions ondulatoires expulsent les œufs que la femelle pond en grappes.

Accouplement de mouches domestiques

Accouplement de mouches domestiques. By Anauxite

La femelle vit en moyenne à peine plus de trois semaines mais pond 4 à 5 fois durant ce court laps de temps.
La mouche domestique, qui est loin d'être la plus féconde, dépose à chaque fois 100 à 150 œufs. L’incubation est très rapide et surtout en période chaude où elle ne dure que 8 heures.

Reproduction entre deux mouches

Les mouches ont une longévité courte mais sont très fécondes. © dinosoria.com

En période tempérée, les larves (ou asticots) sortent des œufs 24 heures plus tard. Ces larves atteignent leur forme adulte après avoir quitté une enveloppe appelée « puparium ».

Ce cycle complet (œuf, larve, nymphe) se déroule normalement sur un mois mais peut être réduit en période de forte chaleur à une dizaine de jours.

L’homme essaye depuis longtemps de se débarrasser de la mouche. Mais, l’espèce survit grâce à ses stupéfiantes facultés de reproduction.

Puparium de mouche

Puparium de mouche © dinosoria.com

Une mouche adulte qui pond ses premiers œufs au mois d’avril pourrait avoir au mois d’août 191 010 000 000 000 000 000 descendants si tous avaient vécu et procréé.

Anecdote sur la mouche

A partir du XVe siècle, les femmes posaient une mouche sur leur visage. Cette mode était très répandue en Europe et notamment en Italie. En France, la mode de la mouche devint vraiment populaire sous le règne du roi Louis XV.

Mouche

Sous Louis XV, la mouche était un petit bout de taffetas. © dinosoria.com

Cette mouche était un petit bout de taffetas noir destiné à cacher un défaut. Il mettait également en valeur les visages blafards, très en vogue à l'époque. Mais, cette mouche est devenue un élément de séduction. Il était posé à des endroits précis du visage. Un "langage de la mouche" s'instaura. Si elle était posée près de l'oeil, on la baptisait la "passionnée", sur les lèvres "la coquette" ou sur le nez "l'effrontée".

Classification Mouche domestique: Arthropoda. Insecta. Diptera. Muscidae. Musca

V.Battaglia (22.05.2005)

Mouche tsé-tsé . Mouche bleue. Mouche verte . Lucilie bouchère: la dévoreuse d'hommes

Références

La Grande encyclopédie des insectes, éditions Gründ. 1991
Insectes, araignées et autres arthropodes terrestres, George McGavin, éditions Bordas. 2000
Ces animaux qui ont fait l'Histoire, Frédérick Gersal; éditions Hachette

< Insectes