Home

Heloderma suspectum. Heloderma horridum

Avec l'héloderme granuleux ou lézard perlé (Heloderma horridum), un cousin du Mexique, le Monstre de Gila (Heloderma suspectum) est le seul lézard venimeux du monde. A part l'homme, le seul ennemi du monstre de Gila est le soleil.

Heloderma suspectum

Présent au Mexique et dans le sud-ouest des Etats-Unis, le monstre de Gila a un corps massif et trapu de 45 à 60 cm de long au maximum. On ne le trouve que dans les zones désertiques et arides et notamment en Arizona. Son surnom vient de la rivière Gila qui traverse notamment l'Arizona.

Distribution: Arizona. Californie. Nevada. Utah. Nouveau-Mexique. Sonora (Mexique).

Il est très rare de le rencontrer le jour car il craint le soleil. Sa peau est trop perméable pour retenir une transpiration importante. De ce fait, une exposition de plus de 13 minutes au soleil et c’est la mort.

Monstre de Gila

Le monstre de Gila. © dinosoria.com (Zoo de San Diego)

Il n’y a qu’au printemps qu'on peut espérer le voir.
En quelques semaines, il lui faut reconstituer des réserves pour le reste de l’année.
Ses réserves sont stockées sous forme de graisse dans sa queue. Il profite donc du printemps pour accumuler des réserves nutritives en prévision des pénuries de l'été. Car, il passe les trois mois d'été sans manger, ni boire.

Le Monstre de Gila est très venimeux et peut constituer un danger pour l’homme. 1/10 ème de centimètre cube de son venin peut tuer un chien de 12 Kg. Ses glandes en contiennent dix fois plus.

Peau Monstre de Gila

Zoom sur la peau du monstre de Gila. By Alumroot

Si sa morsure est dangereuse pour l'homme, on ne peut pas dire qu'il le fasse exprès. Il se déplace très lentement et on le voit arriver de loin. Son corps boudiné est couvert d'écailles brillantes qui forment des dessins roses et noirs.

Il détecte ses proies grâce à sa langue comme la plupart des lézards mais également à son odorat très développé. Après 3 mois de diète, il ne se montre pas difficile sur les proies : petits rongeurs, œufs, oisillons, reptiles ….

Heloderma suspectum

Heloderma suspectum. Une langue bifide comme les serpents. By Alumroot

Son venin n'est pas utilisé pour chasser mais pour se défendre. Il a d'ailleurs peu d'ennemis en dehors des rapaces, des coyotes et de l'homme.

En juillet, c’est le moment de l’unique accouplement annuel. La femelle pond 3 à 5 œufs un mois après. Elle enterre ses œufs dans le sable. Ils éclosent en septembre donnant naissance à des petits de 10 cm qui sont plus clairs que les adultes.
Malgré les conditions de vie difficiles, un monstre de Gila peut vivre jusqu’à 20 ans.

Lézard Perlé

Cet autre lézard venimeux est également appelé héloderme mexicain ou héloderme granuleux. Il vit sur la côte pacifique des Etats-Unis et dans la forêt tropicale mexicaine.
Il a une morphologie identique à celle du monstre de Gila mais avec une couleur de peau différente. Il est beaucoup plus noir et ses tâches sont blanches.
Il est un peu plus imposant et surtout plus venimeux.

Heloderma horridum

Lézard perlé. Heloderma horridum. By Anguskirk

Ce reptile fait l’objet de paris dangereux au Mexique. Le jeu consiste à mettre sa main dans sa gueule et à la retirer avant d’être mordu.
Résultat de ce jeu stupide : 12 morts et 34 blessés graves par an en moyenne.

Le lézard perlé inocule à ses ennemis du venin par l’intermédiaire d’une série de fins canaux situés à la base des dents.

Un avenir plutôt sombre pour les hélodermes

On peut parler d’extinction programmée des hélodermes. Eux qui ont survécu à toutes les colères de la Terre ne pourront pas survivre à la destruction de leur habitat.
Sur les deux espèces, seul le Monstre de Gila a une chance de continuer à prospérer. Les déserts n’attirent pas la convoitise de l’homme.

Monstre de gila. Juvenile

Juvénile Monstre de Gila. By Dogfael

Par contre, la destruction massive de la forêt tropicale mexicaine aboutira rapidement à la disparition de son cousin mexicain.
En 1950, il restait 50% de la forêt. Aujourd’hui, il en reste à peine 5 %.
Chaque fois qu’un héloderme meurt asphyxié suite aux feux allumés volontairement, c’est aussi notre préhistoire qui part en cendres.

Classification: Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Helodermatidae. Heloderma

V.Battaglia (11.2004). M.à.J 05.2010

 

Références

Les Hélodermes. Tile life 2003 Helodermatide. Livres Groupe. Books LLC 2010