Home

Préhistoire < Dinosaures < Espèces < Microraptor

Microraptor

Le nain de la famille des dromaesauridés mesure entre 48 et 77 cm de long du bout du museau à l'extrémité de la queue. Microraptor vivait peut-être dans les arbres, en Chine, voici 120 millions d'années. Ses griffes recourbées l'aidaient à se promener de branche en branche pour attraper les insectes ou de petits oiseaux.

Microraptor signifie "Petit voleur". Ce dinosaure vivait au Crétacé inférieur.

Microraptor zhaoianus a été décrit en 2000. Sa taille est estimée à 48 cm de long.

Microraptor gui a été décrit en 2003. Cette espèce mesure 77 cm de long.

Tous les fossiles ont été découverts en Chine.

Découverte sur le plumage du Microraptor

Des paléontologues ont publié une étude dans la revue Science du 9 mars 2012 concernant le plumage du Microraptor,
Les chercheurs sino-américains ont réussi à reconstituer les couleurs du plumage de ce dinosaure grâce à un fossile découvert en 2003,
Cette reconstitution révèle que notre petit dromaeosauridé arborait un beau plumage aux reflets noirs et bleutés,

Commentaire de Mark Norell, président de la section paléontologie du Musée américain d'Histoire naturelle :

Cette étude donne un regard sans précédent sur l'apparence de cet animal quand il était vivant. Non seulement nous avons pu déterminer la couleur de cet animal, mais aussi le fait que ce microraptor, à l'instar de nombreux oiseaux modernes, se servait de la couleur de ses plumes pour donner des signaux visuels aux autres membres de son espèce.

Commentaire de Matt Shawkey, professeur de biologie à l'Université d'Akron :

Les oiseaux modernes se servent de leurs plumes colorées pour beaucoup de choses allant de la thermorégulation, au camouflage, en passant par la séduction. Cette découverte montre que l'iridescence des couleurs était déjà importante pour la séduction relativement tôt dans l'évolution.

Commentaire de Ke-Qin Gao de l'Université de Pékin en Chine :

Fort des nombreuses découvertes de fossiles d'oiseaux et de plantes à fleurs, nous savons que le Crétacé (moins 145,5 millions d'années à moins 65,5 millions d'années) était un monde coloré, et maintenant nous savons aussi que le microraptor avait des couleurs nacrées.

Portrait de Microraptor (Commentaires d'Éric Buffetaut, paléontologue au CNRS)

Comme d'autres dinosaures de ces sites du Liaoning, les fossiles du Microraptor comportent aussi les restes des plumes qui couvraient le corps de l'animal. Toutefois, leur disposition est étonnante.

Similaires aux rémiges (grandes plumes rigides) des oiseaux actuels, de longues plumes sont attachées non seulement aux membres antérieurs, mais aussi aux membres postérieurs et le long de la queue ; cette dernière est très allongée, comme chez l'oiseau primitif Archéoptéryx. La présence de rémiges sur les membres postérieurs, et cela jusqu'au niveau du métatarse, est surprenante, car elle indique que les pattes arrière formaient aussi des ailes. Il faut se représenter un dinosaure à quatre ailes... ou à cinq en comptant la queue !

Aujourd'hui, une telle conformation n'existe plus. Les oiseaux ont certes des ailes qui ressemblent à celles de Microraptor gui, et qui leur servent à pratiquer le vol battu, mais leurs pattes antérieures ne sont pas équipées de rémiges.

Microraptor

Microraptor. © dinosoria.com

Comment ce dinosaure ailé pouvait-il se déplacer ? Xing Xu et ses collègues supposent, de façon tout à fait vraisemblable, qu'il devait planer, en utilisant les vastes surfaces portantes constituées par ses quatre ailes et sa queue. Sans doute pouvait-il se lancer de branche en branche comme le font aujourd'hui les écureuils volants grâce aux membranes tendues entre leurs pattes. Il est peu probable qu'il ait couru rapidement lorsqu'il était au sol, car ses longues plumes postérieures devaient le gêner.

Était-il capable de battre des ailes ? Il faudra étudier ses articulations pour en juger.
Quelle que soit la bonne hypothèse en faveur de l'origine du vol des oiseaux, Microraptor gui n'est pas un ancêtre des oiseaux puisque ces animaux existaient déjà depuis longtemps au Crétacé inférieur. En revanche, il illustre un stade évolutif par lequel les ancêtres des oiseaux sont très vraisemblablement passés à une époque plus lointaine.

Microraptor Gui

Les restes de dinosaures à quatre ailes couvertes de plumes ont été mis au jour dans la province du Liaoning, en Chine. Ils révèlent un stade de l'évolution des oiseaux inconnu jusqu'alors.

Chine : 24/01/2003

Six spécimens de Microraptor pourvus de deux paires d'ailes et d'une longue queue recouvertes de plumes ont été découverts par Xing Xu de l'Institut de paléontologie des vertébrés et de paléoanthropologie de Pékin, en Chine.

Dans la revue Nature du 23 janvier 2003, il décrit l'apparence qu'avait ces animaux il y a 130 millions d'années. Ces Microraptors mesuraient moins de 80 centimètres et vivaient dans les arbres. Les paléontologues pensent qu'ils utilisaient leurs deux paires d'ailes, non pas pour voler, mais pour planer d'arbre en arbre, comme le font aujourd'hui les écureuils volants.

Microraptor gui

Microraptor gui. © dinosoria.com

La plupart des scientifiques estiment que les oiseaux descendent de dinosaures. En revanche, le débat à propos de l'origine du vol divise les spécialistes depuis plus d'un siècle. Deux hypothèses s'affrontent. La première suggère que les oiseaux proviendraient d'une lignée de théropodes bipèdes, des coureurs rapides qui ont pris leur élan pour décoller.

La seconde théorie suppose des animaux qui vivaient dans les arbres et qui se déplaçaient en planant de branche en branche. Cette découverte est un argument en faveur des planeurs.
Le plus ancien volatile connu est Archaeopteryx, qui a 150 millions d'années. Microraptor, plus jeune, appartient néanmoins à une branche des proches de l'Archaeopteryx.

Classification : Animalia. Chordata. Reptilia. Saurischia. Theropoda. Tetanurae. Coelurosauria. Dromaeosauridae

V. Battaglia (03.2003). M.à.J 03.2012

Archaeopteryx

< Espèces de dinosaures