Lézard préhistorique

Home

Megalania était un varan géant qui vivait en Australie au Pléistocène. Ce lézard était le plus grand prédateur des plaines australiennes.
En raison de sa taille et de sa morphologie, on a fait la comparaison entre Megalania et le Dragon de Komodo qui est le plus grand représentant actuel de la famille des Varanidae.
Mais, il semblerait que le parent le plus étroit encore vivant est le varan Perenti (Varanus giganteus). Ce lézard est le plus grand varan ou goanna d'Australie.
Le varan Perenti peut atteindre 2.5 mètres de long.

Portrait de Megalania

 

Megalania prisca s’est éteint officiellement il y a environ 40 000 ans. Cependant, de nombreuses rumeurs font allusion au fait que Megalania aurait survécu.

Megalania

Crâne de Megalania. © gondwanastudios.com

Le cryptozoologiste australien Rex Gilroy a déclaré que Megalania était toujours vivant. En 1979, il a réalisé des moulages de plâtre d’empreintes appartenant à un varan de grande taille. C’est la seule « preuve » qui existe et elle n’a jamais été validée par la communauté scientifique.
Il est vrai que seuls des témoignages oculaires sporadiques viennent étayer cette thèse. Les plus récents datent du milieu des années 90.

Les paléontologues manquent de fossiles pour pouvoir donner une description formelle de ce varan.
Ses dimensions exactes ne sont pas connues. Les chiffres fournis ne sont donc que des estimations.
Les grands spécimens auraient mesuré plus de 7 mètres de long. Le poids maximum aurait frôlé les 2 tonnes.
A titre de comparaison, le varan de Komodo a une taille maximum de 3,10 m pour un poids maximum de 170 kg.

Dragon de Komodo

Varan de Komodo. © dinosoria.com

Aucun squelette complet n’a encore été découvert. Ce varan a été reconstitué à partir d’éléments qui appartiennent à plusieurs individus et en se basant sur la morphologie des varans actuels.

Par contre, les paléontologues disposent de plusieurs crânes bien conservés. Megalania possédait un crâne massif avec une petite crête entre les yeux. Ses dents sont celles d’un carnivore.

Mode de vie

Il est probable qu’il devait se tenir à l’affût pour chasser les grands marsupiaux, les oiseaux et les petits mammifères.
On ne sait pas si Diprotodon, un wombat géant, faisait partie de son menu. Par contre, il est fort probable qu’il était chasseur et charognard.

Video Megalania

Il devait arracher des pans de chair à ses victimes grâce à ses mâchoires puissantes et à ses longues dents pointues et crénelées.
Le varan de Komodo est un chasseur actif et agressif, capable de s’emparer de proies de la taille d’un buffle.
Sa morsure est mortelle car sa salive contient bon nombre de bactéries pathogènes.

Megalania

Reconstitution Megalania. " Le temps des Monstres " © 2003

Etant donné la taille de Megalania, il est clair qu’aucun marsupial n’était alors en sécurité.

Les premiers aborigènes ont côtoyé Megalania. Est-ce cette présence humaine qui a entraîné le déclin puis l’extinction de Megalania ?

V.Battaglia (10.03.2008)

 

Références

Stephen Jay Gould, The Book of Life, Ebury Hutchinson 1993
The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs and Prehistoric Animals, Marshall Editions Ltd, 1999