Home

Mayotte

Le 29 mars 2009, suite au référendum, Mayotte deviendra en 2011 le 101e département français d’outre-mer.
Les Mahorais se sont largement prononcés en faveur de l’intégration dans la République française avec un oui à 95,2% mais avec seulement 61% de taux de participation.

Cette intégration risque cependant de poser de nombreux problèmes dont personne ne semble vouloir parler ouvertement.

Rappelons que Mayotte se situe dans l’archipel des Comores qui forme un ensemble d’îles situées au sud-est de l'Afrique.
C’est une petite île de 374 km² mais très fortement peuplée  (186 452 habitants ; recensement de 2007).
Son chef-lieu est Dzaoudzi.

 

Economie de Mayotte

Cette île volcanique de l’océan indien, bordée de récifs coralliens, est très pauvre économiquement. Sa ressource principale est le tourisme.
Autrefois la canne à sucre représentait la principale ressource agricole mais elle a été en partie remplacée par   les plantations de cocotiers, de bananiers et de vanilliers.

L’industrie est inexistante. De ce fait, le taux de chômage dépasse 20%.

Mayotte est constituée principalement de deux îles, Grande Terre et Petite Terre.

Mayotte

Village de pêcheurs à Mayotte. By Maéli

Inutile d’espérer y construire un port pour les gros tonnages car Mayotte est très difficile d’accès.

Histoire de Mayotte

Quand les Comores optent pour l’indépendance en 1974, la population  de Mayotte se prononce à deux reprises (référendums de 1974 et 1976) pour le maintien de l’île dans le cadre français. Elle constitue alors une collectivité territoriale qui, en 2001, est dotée du statut de collectivité départementale préfigurant une évolution possible vers une départementalisation.

Le nouveau cadre institutionnel défini pour l’outre-mer en 2003 fait de Mayotte une collectivité d’outre-mer.

Mayotte est l’un des quatre îles de l’Union des Comores constituée par Grande-Comore, Anjouan  et Mohéli.

Les autres îles ont choisi l’indépendance. Pour l’Union Africaine, l’île est un territoire qui leur appartient et qui est occupé.

Mayotte

Mayotte. Grande Terre. By Mwanasimba

Les Français se sont emparés de l'île en 1841.

En principe, en 1974, lors du référendum qui concernait l’ensemble des Comores, Mayotte aurait dû réintégrer comme les autres îles l’Union des Comores.
Mais la population en a voulu autrement et s’est prononcée pour le maintien au sein de la République française.

Ils ont d’ailleurs confirmé leur choix en 1976. Ce qui est assez paradoxal, c’est qu’au regard des principes de l’ONU, Mayotte fait partie des Comores.
L’ONU a condamné la France au nom du droit à l’autodétermination et à la préservation de l’intégrité territoriale.

Il n’en reste pas moins que Mayotte va devenir un département français à part entière d’ici moins de deux ans.

L’intégration de Mayotte au sein de la République française

Les spécificités de Mayotte font qu’on ne peut en aucun cas intégrer cette île comme on l’a fait avec d’autres départements d’outre-mer.

60% de la population est d’origine comorienne tandis que les 40% restant se partagent entre les Malgaches et les occidentaux.

Actuellement la vie quotidienne des Mahorais est régie selon des principes qui sont totalement contraires aux principes républicains.

Mayotte

Mamoudzou. Quartier pauvre de Mayotte qui abrite des émigrés. By Planète vivante

La population est musulmane à 98%. La polygamie y est toujours en vigueur. Plus gênant, c’est le cadi (juge musulman) qui fait la loi. Il est  secondé par le wali (tuteur matrimonial).

Autant être clair, la femme n’a quasiment aucun droit.

Comment allons nous imposer la laïcité et les lois qui vont de paire avec ?

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le plus fort taux d’analphabétisme touche les femmes.

La population de Mayotte est très jeune car le taux de natalité est très fort sur cette île avec près de 5 enfants par femme. Plus de 60% des habitants sont âgés de moins de 25 ans.

Ce manque de contrôle de la natalité pose un sérieux problème quant à la surpopulation et à l’aggravation de la misère.

Mayotte

Fête traditionnelle à Mayotte. © Comité du tourisme de Mayotte

Les habitants ne connaissent pas les impôts, ni les taxes bien françaises du type taxe d’habitation ou taxe foncière.
Comment imposer des gens qui n’ont aucun revenu et vivent bien en dessous du seuil de pauvreté ?

Le premier principe républicain est la gratuité de l’école pour tous. Or, à Mayotte, tous les enfants ne vont pas à l’école de la République.
Une majorité des enfants fréquentent par contre l’école coranique et apprennent donc l’arabe. L’illettrisme en français touche entre 35 et 40 % de la population.

Le français est bien la langue officielle mais en pratique, c’est le shimaore qui est la langue la  plus utilisée suivie du shibushi.

Bien d’autres problèmes devront être réglés comme la mise à niveau des salaires et du SMIC, très nettement inférieurs à ce qui est pratiqué en métropole.
Il faudra également empêcher la forte immigration clandestine des îles voisines qui va être amplifiée avec ce nouveau statut.

Tout n’est pas négatif bien sûr et la présence française a déjà permis d’améliorer les conditions d’hygiènes, de créer des emplois et de favoriser la scolarisation.

Cependant, il semble très délicat de réussir à mettre en œuvre le droit français dans un délai aussi court.

V. Battaglia (08.04.2009)

Lien

Comité du tourisme de Mayotte : Un site très intéressant et riche en documentation et photos

< Histoire contemporaine