Home

Préhistoire < Reptiles préhistoriques < Lystrosaurus

Lystrosaurus

Lystrosaurus (Lystrosaure) était un synapside, un groupe de reptiles qui apparut au Carbonifère et au Permien. Les synapsides « avec arc » regroupent les reptiles mammaliens et leurs descendants, les mammifères.
En effet, leurs descendants, les cynodontes du Trias, sont les ancêtres directs des mammifères.
Parmi les synapsides, les dicynodontes étaient un groupe d’herbivores ou reptiles mammaliens.
Le lystrosaurus est un dicynodonte.

Les dicynodontes « deux dents de chien » étaient des synapsides à queue courte et aux mâchoires terminées par un bec. Ils vécurent du Permien inférieur au Trias supérieur.

Lystrosaurus

Illustration de Lystrosaurus

On a retrouvé certains ossements de Lystrosaurus en Antarctique à la fin des années 1960. La grande répartition de cet herbivore robuste apporte une nouvelle preuve de l’existence de Gondwana au Permien supérieur et au Trias.

Lystrosaurus

Squelette de Lystrosaurus. © dinosoria

Lystrosaurus était autrefois considéré comme une sorte « d’hippopotame » reptilien qui se plaisait dans les eaux peu profondes. On pensait qu’il y broutait les algues marines.

De nouvelles études ont montré qu’il se nourrissait probablement de végétaux plus solides et que c’était sans doute un animal fouisseur. D’autant plus, que les osselets de l’oreille suggèrent que c’est par le sol et par l’intermédiaire du squelette que l’animal percevait les vibrations sonores.

Lystrosaurus

Lystrosaurus, un reptile mammalien. Crâne du Trias d'Afrique du Sud et reconstitution. By hairymuseummatt

Ces deux comportements sont plus vraisemblables pour un animal s’étant adapté à un climat de plus en plus semi-aride.

La taille de lystrosaurus est estimée à 1 mètre de long. Il vivait au Trias inférieur. Outre l’Antarctique, ses fossiles ont été exhumés en Afrique du Sud, en Asie et en Russie.

Ce dicynodonte se caractérise par un crâne court, un museau et des narines hautes. Il possédait des canines proéminentes.

Crâne de Lystrosaurus

Crâne de Lystrosaurus

Les dicynodontes du Permien supérieur possédaient des mâchoires portant de petites dents. Mais, les dicynodontes plus récents comme lystrosaurus perdirent ses petites dents pour ne conserver que les grosses canines de la mâchoire supérieure.

Les dicynodontes se raréfièrent dès le Trias supérieur. Parmi ces derniers représentants, il y avait Placerias.

V.Battaglia (03.02.2006). M.à.J 10.2010

Références

Stephen Jay Gould. Le livre de la vie. Seuil 1993
Therapsida: Gorgonopsien, Inostrancevia, Diictodon, Dicynodontes, Lystrosaurus, Dinocphale, Lycaenops, Anomodontia, Kannemeyeriida. Books LLC 2010

< Reptiles Préhistoriques