Home
Loup d’Abyssinie ou chacal de Simien

Mi-chacal, mi-renard, le loup d’Abyssinie (Canis simensis) ou chacal de Simien ne vit que dans les hauts plateaux montagneux d’Ethiopie.
Canis simensis est souvent confondu avec le renard roux à cause de la couleur de sa robe. Si au 19e siècle, le loup d’Abyssinie était commun dans l’ensemble du pays, aujourd’hui, ce loup est au bord de l’extinction.
Plusieurs associations se sont mobilisées pour sauver le canidé le plus rare au monde.

Malgré son nom commun, le loup d'Abyssinie n'a pas de lien de parenté avec le loup gris (Canis lupus)

 

 

Portrait du loup d’Abyssinie

Roux, avec des taches claires sur le menton, la gorge et les joues, le loup d’Abyssinie mesure 60 cm au garrot.
Son poids varie de 11 à 19 kg. Les mâles sont plus grands que les femelles.

Il vit dans les hauts plateaux et les montagnes d’Ethiopie entre 3200 et 4500 mètres d’altitude.

Carnivore, ce loup est un grand chasseur de rongeurs. C’est d’ailleurs un régulateur de leurs populations. Le loup d’Abyssinie chasse le jour.

Il les attrape en faisant le « saut de souris » pratiqué également par le renard. Pour compléter son menu, il chasse les oisillons, les lièvres ou les desmans.
Il se nourrit également d’œufs.

Le loup d’Abyssinie vit en principe en petits groupes familiaux bien qu’il soit souvent observé seul.

Mais, il est très probable que les observations effectuées soient faussées par la raréfaction de l’espèce.
Habituellement, les loups vivent en groupe. Malheureusement, les quelques 500 individus recensés sont éclatés en sept petits noyaux de sous-populations, isolées les unes des autres.

Comme tous les loups, les petits groupes sont régis par une hiérarchie bien définie. S’il chasse seul, par contre la surveillance du territoire est l’affaire du groupe.
Comme pour les autres canidés, il existe un rapport dominant-dominé.

Loup d'Abyssinie. Licence

L’isolement des populations pose un grave problème pour la reproduction. Une fois par an, entre octobre et janvier, la femelle dominante met au monde entre 2 et 6 petits. La gestation dure approximativement 60-62 jours.
Les chiots sont aveugles. Leur robe est grise et commence à prendre sa coloration adulte à partir de 3 semaines.
Jusqu’à 6 mois, ils sont totalement dépendants des adultes.

Les jeunes seront sexuellement matures vers 2 ans. Leur espérance de vie est estimée à moins de 10 ans.

Pour éviter trop de consanguinité, les groupes se reproduisent entre eux. Ces accouplements qui se produisent en dehors du groupe s’effectuent entre mâles et femelles de tous rangs hiérarchiques.
Malheureusement, les chiots qui naissent de ces accouplements survivent rarement faute de tolérance du couple dominant.

Le loup d’Abyssinie en danger

La plus importante population est celle du parc national de la montagne de Bale. Il comprend environ 300 loups sur les 500 qui ont survécu.

C’est la destruction de son habitat qui est la cause principale de l’extinction de l’espèce. 60% des terres situées à plus de 3200 mètres ont été converties en terres agricoles. Là-dessus se rajoute le surpâturage des prairies de haute altitude.
Les proies principales de ce loup disparaissent peu à peu le condamnant à une mort certaine.

Les chiens domestiques sont un autre danger. En 2003 et 2004, une épidémie de rage, transmise par les chiens, a décimé une partie de la population des loups.

Une campagne de vaccination a été mise en œuvre ainsi que la stérilisation des chiens domestiques pour limiter l’hybridation.

D’autres efforts portent sur la lutte contre le braconnage ainsi que sur la sensibilisation des populations locales pour protéger l’espèce.

A ce jour, il est difficile de savoir si toutes ces mesures permettront de sauver le loup d’Abyssinie.

 Classification: Animalia. Mammalia. Carnivora. Canidae. Canis

V.Battaglia (06.06.2007)

Loup . Chacal . Dhole

  Lien Internet

Animal Diversity Web

< Mammifères