Leedsichthys

D’importants groupes d’animaux marins apparurent au Jurassique. Les Téléostéens « os complets » ou poissons osseux se diversifièrent considérablement.
Certains devinrent des prédateurs au corps allongé tel Aspidorhynchus.

 


Fossile d'Aspidorhynchus. Il mesurait 50 cm de long. Ses dents étaient bien aiguisées. Sa mâchoire supérieure dépassait la mâchoire inférieure. Son corps était protégé par d'épaisses écailles.

D’autres évoluèrent vers des formes gigantesques. Le Leedsichthys, un filtreur de plancton, fait partie de cette deuxième catégorie.

Le Leedsichthys est très certainement le plus gros poisson ayant jamais existé sur Terre. Ce géant microphage vivait au Jurassique supérieur (165 à 155 millions d’années).

Reconstitution du Leedsichthys

Les premiers fossiles ont été découverts à la fin des années 1880 par Alfred Leeds près de Peterborough, en Angleterre.
Leedsichthys signifie « poisson de Leeds » en référence à ce géologue anglais.

Jusqu'à récemment, on ne connaissait ce poisson que grâce à quelques os retrouvés en France, en Angleterre et au Chili.
Mais, grâce à une exceptionnelle découverte, nous en savons plus sur lui.

C’est dans une carrière d’argile à Peterborough (Grande-Bretagne) que les restes de ce poisson colossal ont été exhumés.

Long d’au moins 15 mètres (soit 3 mètres de plus que le requin baleine, le plus gros poisson connu) et âgé de 155 millions d’années, le fossile appartient à l’espèce Leedsichthys problematicus, membre de la famille disparue des Pachycormidés. " Ce spécimen exceptionnellement bien conservé est le plus gros poisson jamais découvert ", a expliqué David Martill, paléobiologiste à l’université de Portsmouth.

Fossile d'un membre des Pachycormidés

Malheureusement, la queue de l’animal a été abîmée lors de l’exploitation de cette carrière.
Certains ossements de la tête sont particulièrement énormes. La taille réelle de ce poisson avait été jusqu’à présent estimée à environ 27 m, certains pensent même qu’il pouvait dépassait les 30 m de long.
Mais, le débat reste ouvert. En fonction de la taille estimée de la plupart des Pachycormidés, le Leedsichthys mesurait plus probablement dans les 20 m de long.
Le Leedsichthys possédait plus de 40 000 dents qui lui servaient à filtrer l’eau de mer afin de capturer ses proies.

On peut donc le comparer au requin pèlerin qui lui aussi possède un énorme appareil de filtrage qui lui permet de se nourrir de plancton.

Dans le même site, des dents de Liopleurodon ont été retrouvées. Ce qui pourrait confirmer que l’un des seuls prédateurs du Leedsichthys était ce terrible pliosaure.

Reconstitution par la BBC de l'attaque par un Liopleurodon d'un Leedsichthys

Une chose est certaine, le Leedsichthys vivait bien en haute mer et non dans des rivières comme certains l’avaient pensé.

V. Battaglia (03.2006)

< Poissons. Requins de la Préhistoire