Home

Les lamies, dans la Grèce antique, étaient des monstres femelles à queue de serpent. Elles se manifestaient la nuit pour venir s'emparer de l'âme des vivants durant leur sommeil.

Les lamies pouvaient également dévorer les enfants et leur sucer le sang. Il y a là une analogie avec nos vampires modernes ainsi qu'avec le Croquemitaine.

Lamies

Illustration des Lamies

Dès la fin du 15e siècle, les lamies ont été apparentées aux sorcières.

Au Moyen Âge, ces créatures maléfiques symbolisaient les démons sanguinaires. Elles prenaient l'apparence de femmes ayant des têtes de dragon au bout des pieds ou des pattes antérieures griffues et des sabots aux pattes postérieures.
Les lamies hantaient les déserts et les cimetières afin de déterrer les cadavres pour les manger.
Leur voix ressemblait au sifflement d'un serpent.

Lamia

Illustration de Lamia. Edouard Topsell. 17e siècle.

Il existe plusieurs mythes concernant Lamia.

Dans la mythologie grecque, Lamia a été aimée de Zeus. Son épouse, Héra, par jalousie, fit mourir tous ses enfants.
Lamia se réfugia alors dans une grotte et jalouse des autres mères, elle poursuivait leurs enfants pour les dévorer.

Désespérée, Lamia ne trouvait jamais le sommeil. Par compassion, Zeus lui accorda le privilège de pouvoir ôter et remettre ses yeux à volonté.
Elle put enfin dormir, mais uniquement en s'arrachant les yeux.

Lamia

Lamia symbolise la jalousie inextinguible.

V. Battaglia (21.06.2015)