Home

Le Kremlin

Aujourd’hui mondialement connu pour être le siège du gouvernement russe, le Kremlin possède une longue histoire, étroitement liée à la grandeur et à la chute des Tsars.
Au Moyen Âge, chaque ville de Russie possédait son kremlin c’est-à-dire sa forteresse. En effet, en russe « kremlin » se dit « kreml » qui est sans doute un mot d’origine tartare et qui désignait une enceinte fortifiée.


 

La naissance du Kremlin

Le Kremlin était une forteresse entourée de palissades au pied de laquelle s’étendait une petite bourgade de marchands et de soldats. La plupart des édifices du Kremlin actuel ont été construits aux XIVe et XVe siècles.

Vers 1140, un boyard du nom de Koucha construit un petit village dans une clairière au milieu de la forêt près d’une rivière au cœur de la Russie, et il perçoit un péage pour le passage de cette rivière, la Moskova (Moskva). Le prince d’une ville voisine, Iouri Dolgorouki de Rostov-Souzdal, s’empare du village en 1147 et lui donne le nom de Moscou, d’après celui de la rivière (Moskva viendrait du finnois et signifierait « eaux troubles » en opposition à Oka, « eaux calmes »).

Kremlin

Vue d'ensemble du Kremlin. By Eldar

C’est le même prince qui fit construire en 1156 une première forteresse en bois, kreml, qui fut rasée par les Tartares en 1238.

Ce site resta désert pendant près d’un siècle. En 1326, un autre prince fait reconstruire Moscou et son Kremlin. Il fait édifier à l’intérieur des murs d’enceinte les premiers édifices religieux en pierre.

50 ans après, on remplaça les murs d’enceinte en bois par des murailles en pierre hérissées de tours.
Mais, une nouvelle fois les Tartares détruisirent la ville en 1382 et exterminèrent la moitié de la population.

Kremlin. Enceinte fortifiée

Enceinte fortifiée. By Vincent. m

A cette forteresse primitive, succéda sous le règne d’Ivan III le Grand (1462-1505) le Kremlin avec ses dimensions et ses formes actuelles.
Il fit d’ailleurs appel à des architectes italiens. En effet, après l’unification des principautés de Russie, Ivan III voulut disposer d’une résidence digne de son prestige de Grand-Prince de toutes les Russies.

Le Kremlin contre vent et tempêtes

Le Kremlin a été le théâtre de nombreuses tragédies. En 1604, Moscou et le Kremlin furent annexés par une armée polonaise dirigée par le faux Dimitri.
Cet Aventurier prétendait être le fils d’Ivan IV le Terrible.

Kremlin

By Holger Zscheyge

La ville est occupée par Napoléon en 1812 du 14 septembre au 19 octobre, et l’incendie de Moscou fait rage plusieurs jours après l’arrivée des troupes françaises.
Napoléon donna l’ordre de faire sauter le Kremlin. Mais, de toutes les mines posées, seules quelques-unes explosèrent et endommagèrent quelques tours.

Relève de la garde au Kremlin

Relève de la garde au Kremlin. By Phdstudent

En novembre 1917, les révolutionnaires bolcheviques ne réussirent à s’emparer du Kremlin qu’après plusieurs jours de combats acharnés.
Après la révolution d’Octobre victorieuse à Petrograd, le soviet de Moscou à majorité bolcheviste se heurte à la résistance acharnée des détachements d’élèves officiers, les junkers, qui réussissent à occuper le Kremlin et y massacrent plusieurs centaines de jeunes soldats rouges. Le soviet de Moscou doit donner l’ordre de bombarder les murailles du Kremlin pour reprendre la forteresse la nuit du 16 au 17 novembre.

Kremlin

By Matthijs Gall

Le Kremlin devint alors le siège du gouvernement soviétique (1918-1991) puis du gouvernement russe (depuis 1991).

Les différents édifices du Kremlin

La superficie du Kremlin est actuellement de près de 28 ha. Il abrite les sépultures de 47 tsars.

L’ensemble de l’édifice comprend autour de la place des cathédrales:

  • La cathédrale de la Dormition (ou Assomption) à l’intérieur de l’enceinte fortifiée remontant au XIIe s (1475)
  • La cathédrale de l’Annonciation (1484)
  • La cathédrale de l’Archange-Michel (1505)
  • Le palais à Facettes (1487-1491)
  • L’église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge (1485-1486)
  • Le palais des Patriarches
  • Le palais de Terem qui était réservé à la famille du tzar (1635-1636)
  • L'église ou collégiale des Douze Apôtres (1655-1656)

Au XVIe et XVIIe s. s’ajoutèrent à ces édifices le clocher d’Ivan le Grand et le palais des Menus-Plaisirs, complétés, au XVIIIe s., par le Sénat de Catherine II et, sous Nicolas Ier, par le Grand Palais (1838) et le palais des Armures (aujourd'hui musée des Arts décoratifs).

Les autres bâtiments : l'Arsenal, le Palais présidentiel

Palais des Patriarches

Palais des Patriarches. By Vincent.m

En 1937, les toits des cinq tours les plus hautes furent agrémentés de rubis synthétiques en forme d’étoile sertis sur une monture dorée qui bouge au gré du vent grâce à un système de roulement à bille.
La plus petite pèse une tonne.

Kremlin

By Holger Zscheyge

Un palais des Congrès a été inséré vers 1960 dans cet ensemble.

Palais des Congrès. Moscou

Palais des Congrès. By Vincent.m

Le Kremlin est entouré d’un mur d’enceinte hérissé de 20 tours. Derrière les remparts en brique rouge dominés par la tour Taïnitskaïa (la tour des secrets) d’où partait un souterrain conduisant à la rivière se dressent les principaux édifices.

Tour Taïnitskaïa

Tour Taïnitskaïa. By Bernard Marti

La cathédrale de l’Assomption ou de la Dormition était réservée aux cérémonies de couronnement et aux messes d’exception.

La cathédrale de l’Assomption ou de la Dormition

By Vincent.m

Le clocher d’Ivan le Grand est une énorme tour, commencée au début du XVIe s. et achevée en 1600 sous le règne de Boris Godounov.

Le clocher d’Ivan le Grand

By Vincent.m

Elle renferme trente et une cloches. L’une d’elles, la cloche Reine, mesure 5,87 m de haut et pèse 218 t ; un fragment s’en détacha en 1737 et fut installé sur un socle de granit, au pied du clocher, en 1836.

Le clocher d’Ivan le Grand

By Vincent.m

La cathédrale de l’Annonciation a été érigée en tant que chapelle privée de la famille du tzar.

La cathédrale de l’Annonciation

By Vincent.m

Actuellement, dans le palais des Armures sont exposés les insignes des couronnements impériaux.
Le musée du palais des Armures est installé dans le palais construit pour lui de 1849 à 1851. L’institution a pour origine un dépôt d’armes créé dans les premières années du XVIe s.

Le musée du palais des Armures

By Sigs 66

Depuis 1917, le palais des Armures est devenu un grand et riche musée d’art : armes et armures, émaux des XVIe et XVIIe s., orfèvrerie européenne, parures et broderies, pierres précieuses…

Le musée du palais des Armures

By Sigs 66

Le palais de Terem servait de résidence aux tzars.

Le palais de Terem

Le palais de Terem. © Emme Interactive

Les intérieurs sont tapissés de fresques à caractère religieux. Les gigantesques salles étaient chauffées grâce à d’immenses poêles en céramique.

Le palais de Terem

By Guldkisken

Le palais à Facettes était réservé aux audiences et aux fêtes données en l’honneur des ambassadeurs.

Kremlin. Intérieur du palais à facettes

Intérieur du palais à facettes. By Steve.0

À l’extérieur du Kremlin, de l’autre côté de la place Rouge, on peut admirer l’église Saint-Basile-le-Bienheureux (1554-1560).

Eglise Saint-Basile-le-Bienheureux

Eglise Saint-Basile-le-Bienheureux. By Uccrow

Elle a été construite sur ordre d’Ivan le Terrible, pour commémorer la prise de Kazan. Ce monument, constitué d’une église centrale entourée de huit chapelles coiffées de coupoles bariolées, est une curiosité pittoresque et non un édifice typique de l’architecture russe.

V.Battaglia (03.01.2007)

Crédit photographique

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Archéologie