Home

Enigmes < Mystères de l'être humain < Jumeaux

Les jumeaux peuvent-ils être télépathes ?

Le monde compte environ 100 millions de jumeaux, dont un bon tiers sont monozygotes ou « vrais jumeaux ».
Tout montre qu’ils sont biologiquement et même télépathiquement liés. Si les parapsychologues s’intéressent de près aux jumeaux, l’armée également. Les mystères du phénomène gémellaire intriguent et défient l’homme depuis la nuit des temps.

Différents types de jumeaux

Durant la grossesse, la présence de jumeaux est décelée par l'échographie dès 6 ou 7 semaines.

Les vrais jumeaux, dits monozygotes, proviennent de la fécondation d'un seul ovule par un seul spermatozoïde. Les fœtus sont dans le même sac ovulaire et partagent le même placenta : ils sont dits univitellins. Toujours de même sexe, ils ont un patrimoine génétique identique et se ressemblent beaucoup. Une greffe entre jumeaux monozygotes n'entraîne aucun rejet.

Echographie de jumeaux

Une échographie en couleurs. Elle montre l'existence de jumeaux dont on distingue nettement les deux têtes (Photo © SPL / Cosmos)

Les faux jumeaux, dits dizygotes, proviennent de la fécondation de deux ovules par des spermatozoïdes différents. Ils ont chacun leur placenta et leur sac ovulaire : ils sont appelés bivitellins. De même sexe ou de sexe différent, ils ne se ressemblent pas plus que des frères ou des sœurs ordinaires.

Ce sont bien sûr les vrais jumeaux qui font l’objet d’études.

Un exemple de jumelles « télépathes »

On a notamment étudié le cas de deux Anglaises, Harrison et Dorothy Lowe, vraies jumelles, séparées à la naissance.

Les deux enfants ont été élevés dans un milieu complètement différent et ne s’étaient jamais rencontrés avant que les scientifiques ne s’intéressent à elles.
Leur première rencontre a eu lieu alors qu’elles avaient 35 ans.

Il y a une incroyable similitude dans leurs destins.

Jumelles

Ainsi, depuis l’âge de 18 ans, elles passaient tous les matins sept bagues aux mêmes doigts. Elles avaient choisi les mêmes pierres précieuses.
Chacune portait deux bracelets d’argent torsadés au même poignet et à l’autre un autre bracelet et une montre.

Elles ne portaient jamais qu’une seule boucle d’oreille, à l’oreille droite.

Cette étrange similitude de comportement ne s’arrête pas là.

L’une et l’autre avaient désiré n’avoir que deux enfants, contre le gré, dans les deux cas, de leurs maris.
Elles ont toutes les deux appelé leurs fils respectivement Richard Andrew et Andrew Richard.
Il ne peut s’agir de coïncidences car elles ont également nommé leurs filles Catherine Louise et Karen Louise.

Des jumeaux américains

Deux jumeaux américains ont été étudiés par le C.P Lieubeach Institute de Jacksonville, en Floride.

Enfants trouvés, leurs parents adoptifs les ont prénommés Jim et Jim. Séparés à l’âge de 4 ans, l’un a vécu sur la côte Ouest et l’autre en Nouvelle-Angleterre.

Ils ne se sont plus jamais revus. C’est l’enquête scientifique qui leur a permis de se retrouver à près de 40 ans.

La liste des similitudes entre les deux Jim est incroyablement longue. En voici quelques exemples.
Les deux Jim ont eu chacun un fils. Le premier a appelé le sien James Allan et le second James Alan (avec un seul L).
Les deux enfants sont nés le même jour à moins d’une heure de différence.
Les deux épouses respectives portent le même prénom, Linda, et se ressemblent d’ailleurs beaucoup.

Jumeaux

Janvier 1968, à Londres, 300 paires de jumeaux se sont retrouvées dans le cadre d'un programme d'étude

Les deux Jim et les deux Linda ont divorcé la même semaine, du même mois et de la même année.
La faute en incombait, dans les deux cas, aux jumeaux, qui fréquentaient hors mariage deux femmes appelées Betty.

Les deux Jim se rongent les ongles et ont des maux de tête se situant dans la même partie du crâne. Ils ont choisi comme médecin deux docteurs dont les cabinets sont éloignés de plus de 4 000 km mais qui portent le même nom : Vaugham.

A un moment de leur vie, ils ont grossi simultanément de 5 Kg en trois mois. Ils ont occupé les mêmes emplois et ont baptisé leur chien du même nom, Troy. Ils se sont mariés deux fois et à chaque fois, leur femme portait le même nom.

Jumeaux et télépathie ?

Les chercheurs qui se sont intéressés aux jumeaux ont bien été forcés de conclure qu’il existait un lien télépathique entre les vrais jumeaux.

Les scientifiques sont pour l’instant incapables de trouver une explication à ce lien.

Cependant, l’identité physiologique et psychique des jumeaux est tellement profonde qu’il existe entre eux un échange perpétuel de messages sur une fréquence encore inconnue.

Jumeaux

Deux jumeaux bretons

Si on admet que ce lien est bien télépathique, il faut également admettre que les manifestations parapsychologiques sont une réalité que l’on peut concrètement étudier.

Dans le cas inverse, il ne s’agirait que d’une répétition des situations causée par une prédestination biologique.

Dans le cas de deux jumeaux séparés dès la naissance, on a constaté que les deux tirent la chasse d’eau avant de se servir des toilettes ; de même, les deux commencent à lire le journal par la dernière page.

Bien sûr, il est difficile de voir dans ces détails comportementaux une ressemblance chromosomique ou biologique.

Les jumeaux et l’armée

Les états-majors américains et soviétiques ont des programmes d’expérimentation psi. Ils recherchent, entre autres, des sujets spécialement doués qui permettraient d’exploiter la télépathie à des fins militaires.
On ignore tout des travaux actuels financés par le Pentagone et la C.I.A. On sait par contre que des crédits avaient été alloués il y a une quarantaine d’années à plusieurs universités pour étudier les possibilités d’exploiter les jumeaux présentant des facultés parapsychologiques.

Les recherches ont-elles ou non abouti ?

Du côté soviétique, en revanche, il est certain que les expériences psi avec des jumeaux ont donné des résultats satisfaisants.

En 1976, des agents secrets américains ont découvert, derrière le rideau de fer, que les Russes entraînaient plusieurs couples de jumeaux à des fins militaires.
Ces sujets avaient été sélectionnés sur la base de ‘l’identité sensorielle aux stimuli douloureux ».
On sélectionnait donc les couples gémellaires, dont les deux membres ressentaient, quelle que soit la distance, une perturbation physiologique identique au même moment.

Jumeaux

Deux jumeaux séparés à la naissance qui ont eu pourtant une similitude de comportement extraordinaire

On a effectivement démontré en Union soviétique qu’en anesthésiant chimiquement un jumeau, l’autre éprouvait les effets du sommeil artificiel.
Si l’on pince un jumeau jusqu’au sang, une tache rouge apparaît sur le bras de l’autre.

En 1977, au moment où a éclaté une affaire d’espionnage à laquelle a été mêlé le journaliste Robert Thot, la presse américaine a écrit qu’il existait en U.R.S.S, un programme de sélection des jumeaux dès la période scolaire.
Ces surdoués du paranormal seraient spécialement entraînés à des fins militaires.

On sait peut-être utiliser les pouvoirs des jumeaux mais la nature même de ces facultés demeure mystérieuse.
Peut-être qu’un jour, leur connaissance nous permettra d’appréhender les pouvoirs méconnus de l’extrasensoriel.

V.Battaglia (02.06.2006)

Références principales

VU Corps humain: Encyclopédie visuelle compacte 2001
Emile Godaux. Le cerveau. Editions Milan 2004
Michel Tournier & René Zaz. Le paradoxe des jumeaux. Stock 1984
Les Jumeaux [Poche]
René Frydman. Jean-Claude Pons. Que sais-je ? . PUF 1998

< Mystères de l'être humain