Home

Histoire < Antiquité au 19e siècle < Jeux olympiques

Jeux Olympiques

Création des Jeux olympiques modernes

Dans l’esprit de Pierre de Coubertin, l’olympisme, mot dont il est l’inventeur, n’est pas le culte du sport pour le sport. Homme de paix, il voit dans les jeux Olympiques une perspective d’entraide et de progrès pour l’humanité. Il écrit : « L’homme sera libre, l’enfant doit l’être aussi, il s’agit de lui apprendre seulement à user de sa liberté et à en comprendre l’importance. »
En 1894, au congrès de la Sorbonne, Pierre de Coubertin réussit à faire triompher sa grande idée : le rétablissement des jeux Olympiques. Le C.I.O. s’organise avec des personnalités de sept pays seulement.
Le Comité adopte sur sa proposition la devise de son ami Didon : Citius, Altius, Fortius. Malgré les difficultés, Coubertin obtient que les premiers jeux Olympiques modernes soient organisés à Athènes en 1896.

Création des Jeux olympiques modernes

Le Comité international olympique a été créé le 23 juin 1894 à l’Université de la Sorbonne, Paris, à l’issue d’un congrès convoqué par Pierre de Coubertin : « Le Congrès international de Paris pour le rétablissement des jeux Olympiques. ».

Premiers jeux olympiques

Stade olympique à Athènes fin du 19e siècle. (Public Domain. Suggested credit: Library of Congress)

Un des principes fondateurs du C.I.O. est de contribuer à bâtir un monde pacifique et meilleur en éduquant la jeunesse par le moyen du sport pratiqué sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, la solidarité et le fair-play.

Les langues officielles du mouvement olympique sont l’anglais et le français.

Army rifle shooting. Jeux olympiques de 1912 à Stockholm

Army rifle shooting. Jeux olympiques de 1912 à Stockholm. Public Domain. Suggested credit: Library of Congress

La devise olympique « Citius, Altius, Fortius » (Plus vite, plus haut, plus fort) a été employée pour la première fois par le père Henri Didon le 7 mars 1891 à Arcueil lors de la cérémonie de clôture des compétitions athlétiques du collège Albert-le-Grand dont il était le prieur et en présence de son ami le baron de Coubertin, qui l’adopta ensuite.

Jeux olympiques de 1924

Géo André prêtant le serment olympique lors de l'ouverture des Jeux en 1924 à Paris (© Kharbine Tapabor, Paris)

La flamme olympique est allumée à Olympie sous l’autorité du C.I.O. Un flambeau ou une torche sont utilisés pour la transporter. C’est en 1928 que la flamme olympique a brûlé pour la première fois dans une vasque pendant toute la durée des jeux.

Flamme olympique. Berlin 1936

La Flamme olympique, Jeux olympiques de Berlin en 1936 (Public Domain. Suggested credit: Library of Congress)

Le drapeau des Jeux olympiques a été conçu par Pierre de Coubertin en 1913 et hissé pour la première fois aux Jeux d'Anvers, en 1920.

Drapeau des jeux olympiques

Les cinq anneaux entrelacés représentent l'union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier. Les six couleurs (fond blanc y compris) reprennent les couleurs des drapeaux de toutes les nations.

Hymne olympique

Un hymne olympique composé par Spyros Samaras (musique) et Kostis Palamas (paroles) fut joué pour la première fois lors des Jeux de l'Olympiade à Athènes en 1896. Par la suite, différentes compositions musicales agrémentèrent les cérémonies d'ouvertures jusqu'aux Jeux de Rome en 1960, date à laquelle la composition de Samaras/Palamas devint l'hymne olympique officiel. (décision prise par la Session du CIO en 1958)

Hymne olympique (Format MP3)

Les jeux Olympiques d’hiver

Les premières épreuves de sports d’hiver sont apparues en 1908 aux jeux Olympiques de Londres avec le patinage artistique !

Salt Lake City. Jeux olympiques d'hiver

Cérémonie d'ouverture à Salt Lake City en 2002. By De Braird

La demande de Jeux spécifiques hivernaux s’était exprimée très tôt, juste après la rénovation des Jeux par le baron de Coubertin, à la demande des membres du C.I.O. français, canadiens et suisses, mais les pays scandinaves s'y étaient opposés, craignant une concurrence avec les jeux Nordiques qu’ils organisaient déjà tous les quatre ans en Suède.

Athènes, du 6 au 14 avril 1896

Au total, 245 concurrents représentant 14 pays prennent part à ces premiers Jeux.

Jeux olympiques d'Athenes en 1896

Départ de la finale du 100 m des premiers jeux Olympiques rénovés, à Athènes, en 1896. Le futur vainqueur, l’Américain Thomas Burke, est le seul à partir en posant les deux mains à terre. (Public Domain. Suggested credit: Library of Congress)

Le marathon, qui n’a jamais été jusqu’alors une épreuve disputée en compétition. Il vient commémorer l’exploit réalisé par un soldat venu annoncer, au prix de sa vie, au peuple athénien la victoire des armées helléniques, à Marathon, contre les Perses.

V.Battaglia (10.05.2006)

Olympie . Jeux olympiques de l'Antiquité. Jeux Olympiques. De 1900 à 2008

Références

Chronique du 20e siècle. Éditions Chronique 1999
Les Cahiers de Science et Vie N° 2 : L'épopée des Jeux olympiques. 2004
1000 Ans de Jeux olympiques - 776 Av J-C /261 Ap J-C ; Pleket, H-W. Librairie Académique Perrin 2004

< Histoire