Enigmes < Mystères de l'être humain < Intelligence

Qu’est-ce que l’intelligence ?

Peut-on créer des génies ? Les enfants surdoués

L’intelligence ne se laisse pas enfermer dans une définition. Elle ne peut ni s’expliquer par des chiffres, ni par des tests.
Certains enfants sont qualifiés de surdoués. Mais sur quels critères se base-t-on pour les étiqueter ainsi d’enfants précoces ?
Nous avons créé une échelle de l’intelligence. Par exemple, à travers l’histoire, il y a eu beaucoup de surdoués, mais très peu de génies.
Depuis quelques années, grâce à la génétique, certaines banques de sperme proposent du sperme « qualité garantie ».
Est-ce une imposture ou les gènes sont-ils vraiment déterminants pour accoucher d’un enfant surdoué ?
Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre en fonction de nos connaissances actuelles.

Les enfants surdoués

Ces enfants semblent posséder un cerveau qui fonctionne à un rythme incroyablement rapide. Très jeunes, ils sont déjà capables d’engloutir et assimiler les connaissances, de raisonner comme des adultes, d’apprendre à lire tout seul ou de jongler avec des formules mathématiques.
Nous les appelons surdoués et leurs capacités nous effraient un peu.

Est défini comme surdoué un enfant dont le quotient intellectuel (Q.I.) dépasse 140 et qui manifeste par ailleurs des aptitudes créatrices dans un ou plusieurs domaines.

Il n’y a pas que dans les sciences que les enfants prodiges se distinguent mais également dans les arts ou le sport.

Mozart apprit le clavecin à 4 ans, composa sa première sonate à 6 ans et son tout premier opéra, Bastien et Bastienne, à 12 ans.

Le Thé à l'anglaise dans le salon des Quatre-Glaces au Temple

Le Thé à l'anglaise dans le salon des Quatre-Glaces au Temple, avec toute la cour du prince de Conti écoutant le jeune Mozart. Toile de Michel Barthélemy Ollivier présentée au Salon de 1777 (Musée du Louvre, Paris)

Primo Conti, un peintre italien né en 1900, réalisa son premier autoportrait à 11 ans.

Christian Heinecken est un symbole parfait de l’enfant prodige. Il mourut en 1725 à l’âge de 4 ans 1/2. Il possédait déjà des connaissances incroyables en histoire sacrée, en géographie, en droit et maîtrisait parfaitement le latin et le français.

Christian Heinecken

Christian Heinecken

Anatomiquement parlant, ces enfants ne présentent aucune différence. Les chercheurs n’ont trouvé aucune différence au niveau du cerveau.

Les surdoués sont bien sûr beaucoup plus nombreux que les génies en herbe.

Qu’est-ce que l’intelligence ?

Le principal obstacle est d’arriver à donner une définition de l’intelligence. On met souvent en avant les mathématiques qui seraient le domaine privilégié de l’intelligence.

Les notions les plus souvent citées sont :

  • Capacité à comprendre et à manier des idées
  • Grande faculté d’abstraction
  • Faculté à s’adapter à de nouvelles situations

Mais, comprendre les autres et les faire s’entendre entre eux n’est-il pas une autre forme d’intelligence ?
L’intelligence du cœur en quelque sorte.

Etre capable de saisir rapidement une situation et la débloquer est également une forme d’intelligence.
Et que dire de ceux qui ont écrit l’histoire de l’humanité et de leur fabuleuse capacité à anticiper les évènements ?

La liste serait trop longue car l’intelligence est insaisissable.

Quoi qu’il en soit, on s’accorde à reconnaître qu’il y a une échelle de l’intelligence.

Les tests d'intelligence

Un test d’intelligence est une épreuve standardisée permettant d'évaluer les capacités intellectuelles d'un sujet par comparaison avec une moyenne établie pour l'ensemble des individus ayant subi la même épreuve.

Parmi les tests d'intelligence, deux surtout sont utilisés :

Le test de Binet-Simon mesure l'âge mental réel par rapport à l'âge biologique. Il a ensuite été perfectionné en test de performance, ou quotient intellectuel (Q.I.), par les psychologues allemand et américain William Stern et Lewis M. Terman, respectivement en 1910 et en 1917.

Le test de Weschler-Bellevue, élaboré au Bellevue Psychiatric Hospital de New York par le psychologue américain David Weschler et publié en 1956, est destiné à explorer l'ensemble du fonctionnement psychique du sujet. Il consiste en une batterie de tests mettant en jeu différentes opérations intellectuelles : mise en ordre d'images, association de différents éléments, reconstitution de figures géométriques, etc…

Cependant, ces tests évaluent surtout la logique et la rapidité. Ils ignorent la créativité et l’imagination. Ils ne mesurent donc pas l’intelligence dans son ensemble et encore moins le génie.

Einstein aurait sans doute réalisé un score médiocre.

Il faut donc se méfier des résultats des tests de QI. Une mauvaise note ne fait de personne un idiot.
La moyenne se situe autour de 100. Un surdoué dépasse souvent 125.

Qu’est-ce qu’un génie ?

Un enfant doué n’est pas un surdoué qui lui-même n’est pas un génie. De nombreux physiciens étaient sans conteste des surdoués. Par contre, Einstein est un physicien hors catégorie, hors échelle : un génie.

Les physiciens surdoués ont tous un savoir énorme et sont plus ou moins créatifs. Einstein était différent. Ses travaux et leurs résultats, tout comme ses idées, ont bouleversé sa discipline, mais, surtout, notre représentation du monde et la philosophie.

Albert Einstein

Albert Einstein

Le génie est celui qui change tout, qui va à contre-courant des idées du moment. C’est un peu un marginal qui ne compte que sur son intuition.

Autant dire qu’aucun test ne peut évaluer un génie. Il échappe à toute mesure.

Des cancres surdoués

Tous les surdoués ne brillent pas par des résultats scolaires exceptionnels. Timides, ils se font discrets pour passer inaperçus. Beaucoup d’entre eux s’ennuient en classe et finissent par devenir paresseux ou passent leur temps à rêver.

Mais, il est rare qu’un surdoué ne finisse pas par se faire remarquer dans son domaine de prédilection. Cancres à l’école, ils se réveillent dans un environnement où leurs capacités peuvent s’épanouir.

Le meilleur exemple est Pasteur. Mauvais élève, il a démontré sa haute intelligence une fois installé dans un laboratoire.

Louis Pasteur

« Louis Pasteur (à gauche) faisant l'appel des mordus devant être vaccinés contre la rage par le docteur Grancher. » (Gravure parue dans l'Illustration © Archives Larbor)

L’imposture des bébés Nobel

Il existe, notamment aux États-Unis, des banques de sperme spécialisées dans la semence de grands scientifiques, de cadres supérieurs et de prix Nobel.

Plusieurs centaines de ces bébés sont nés mais leurs parents ont eu une énorme déception. Ils étaient tout à fait ordinaires.

Aucun surdoué malgré ce sperme « qualité garantie ».

Bébés Nobel

Quelques "bébés Nobel"

Cela n’étonnera en fait personne car entre les gènes de la mère et ceux du père, le nombre de combinaisons est infini.
Le résultat est totalement aléatoire. Le fils d’Einstein n’a jamais défrayé la chronique par ses exploits.

Il est évident que les gènes sont importants mais pas plus que l’environnement dans lequel un enfant grandit.
L’éducation et l’environnement familial influencent considérablement l’épanouissement d’un individu.
Si on est à l’écoute de ses enfants, le surdoué se réveillera très vite. Dans le cas contraire, l’intellect finit par s’endormir.

C’est l’éternel débat entre l’inné et l’acquis.

Comment repérer un surdoué et favoriser son épanouissement ?

Très tôt, c’est la curiosité exacerbée de l’enfant qui dot alerter. Il veut tout comprendre et pose sans arrêt des questions.
Sa maîtrise du langage est en général très précoce et sans passage par le jargon « bébé ».

Très rapidement, c’est un fou de lecture qui apprend très souvent à lire seul.

Enfant surdoué

Liu Ting, élève à l'école pour surdoué de Pékin. A 13 ans, elle jonglait avec les formules mathématiques

L’enfant a une tendance au perfectionnisme et déteste refaire deux fois la même chose. Il préfère travailler seul qu’en groupe ou sous le contrôle d’un censeur.

Doit-on faire sauter des classes à un surdoué ? C’est souvent la solution adoptée mais l’enfant se retrouve entouré de camarades plus vieux.

Les enfants surdoués posent un problème éducatif particulier : les mêler à d'autres élèves risque de les démotiver, mais la création de « classes de surdoués » les expose à se désocialiser.

Certains enfants surdoués souffrent de difficultés (désintérêt, isolement, conduite d'échec) dues surtout à ce décalage existant entre leur rapidité d'apprentissage et une maturation affective plus lente.

En Israël, il existe des groupes d’enrichissement. Ils proposent des activités parascolaires adaptées à tous les niveaux.
Le gros avantage est que l’enfant peut approfondir ses connaissances dans ses domaines favoris.

La créativité et la motivation donnent de bien meilleurs résultats.

C’est très probablement la meilleure solution sans perturber l’enfant. De nos jours, il existe de nombreuses associations qui proposent aux enfants comme aux adultes des activités dans tous les domaines : astronomie, physique, littérature, biologie, musique …

Enfin, la dernière solution est le travail à domicile. Il y a une dizaine d’années, Arthur Ramiandrisoa, un jeune français, avait défrayé la chronique.
Il n’a jamais mis les pieds à l’école et a passé tous ses examens en candidat libre. Ses parents avaient mis au point un programme d’apprentissage. Il est entré à l’université à 12 ans.
Mais, avait-il des amis de son âge ?

Arthur Ramiandrisoa

Arthur Ramiandrisoa

Posséder des capacités intellectuelles au-dessus de la moyenne ne doit pas être synonyme de mise à l’écart.

Enfin, n’oublions pas qu’un cerveau a besoin de se muscler comme le reste du corps. Surdoué ou pas, on peut optimiser ses capacités intellectuelles en respectant quelques règles simples. L’intelligence ne s’use que si on ne s’en sert pas alors gardons un esprit ouvert et curieux quel que soit notre âge.

V.Battaglia (26.05.2006)

Références principales et lien

Michel Huteau & Jacques Lautrey.Les tests d'intelligence. Editions La Découverte 2006
Emile Godaux. Le cerveau. Editions Milan 2004
Docteur Abrezol. Cerveau et conscience. Bernet-Danilo 1999
Daniel Goleman. L'intelligence émotionnelle. Comment transformer ses émotions en intelligence.Robert Laffont 1999
Ellen Winner. SURDOUES. Mythes et réalités. Editions Aubier 1998

Un forum destiné aux enfants précoces ainsi qu'à leurs parents

< Mystères de l'être humain