Home

Geos-9

OVNI ou perturbations techniques ?

Le jeudi 17 avril 1997, à 8 heures, le satellite américain Geos-9 communiquait à la Terre une photographie d’un « très grand objet anormal » au-dessus de l’Alaska.
L’image a été diffusée sur plusieurs sites Internet mais depuis toutes les photos ont disparu, y compris sur le site de la NASA.

D'étranges objets photographiés par Geos-9

Une demi-heure plus tard, une seconde image montrait que l’objet qui se déplaçait vers le sud, se trouvait alors à l’ouest de la côte nord de Vancouver Island.
La photographie montrait également un « objet anormal de la même taille » au-dessus du Pacifique, à environ 80 km à l’ouest de San Francisco.

A 9 heures, Geos-9 communiquait une troisième image montrant que l’objet de San Francisco avait disparu, alors que le premier objet était de retour au-dessus de l’Alaska.

Les deux objets avaient une taille de 40 km.

A 11 heures, une quatrième image de Geos-9 enregistrait un nouvel « objet » moitié moins grand que les deux autres, et qui, stationnait au-dessus du Colorado.

A 14 heures, le FBI lança une alerte générale, parlant d’une « menace potentielle » au centre du NORAD de Cheyenne Mountain.

Le major général Jeff Grime précisa qu’il n’y avait pas de menace sur la ville proche de Colorado Springs. Les mesures de sécurité auraient, selon lui, été prises pour protéger le personnel de la base.

Cette remarque suscita des questions. Car, s’il n’y avait aucune menace, pourquoi protéger une base ?

Selon une dépêche de l’agence Reuter, la porte-parole du NORAD, Frankie Webster, refusa toute discussion sur la nature des mesures de sécurité.

Les rumeurs allèrent bon train sur plusieurs sites Web. Il est à souligner que les images envoyées par Geos-9 furent retirées de ces sites dès le vendredi matin. Pourquoi ?

Quelques jours plus tard, un scientifique annonça que les « objets » étaient en réalité des anomalies dues à une défaillance du programme du satellite.

Cette explication peut sembler plausible. Cependant, si ces images n’étaient dues qu’à une simple défaillance technique, pourquoi boucler tout le secteur de Cheyenne Mountain et lancer une alerte générale ?

La réponse a été : « procédure automatique de sécurité ».

C'est possible mais il s’est tout de même écoulé 6 heures entre la première détection et l’enclenchement de la procédure.

Les radars de poursuite du NORAD sont capables de détecter et d’identifier des objets de très petite taille. Pourtant, ils n’ont pas été capables d’identifier des objets de 40 km de diamètre. Ces radars ont été utilisés pour vérifier les images de Geos-9. S’ils n’ont rien détecté d’anormal, dans ce cas, pourquoi toute cette agitation ?

On a du mal à croire qu’une alerte générale a été déclenchée et que le NORAD est passé en DEFCON-4 (premier niveau d’alerte avant une éventuelle riposte nucléaire) juste pour quelques parasites informatiques.

La question est : « Quels objets sont rentrés dans notre atmosphère le 17 avril 1997 ?

Mais où sont passées les photos satellites ?

J'ai cherché sur le site de la NASA pour trouver ces fameuses photos satellites et, assez bizarrement, je n'ai absolument rien trouvé à part un laconique rapport sur la page consacrée à Geos-9. L'année 1997 se résume à quelques lignes qui font référence à des perturbations.

Voici l'unique rapport de la NASA sur l'activité de Geos-9 pour 1997:

"During 1997, reception of the GOES-9 downlink at Wallops VA has suffered significant interference for periods of 10 to 60 minutes. Some of this is due to NWS radiosondes launched at 0000 and 1200 UTC, but there are other undiagnosed cases, generally during the local morning hours, 1400 to 1800 UTC. There was generally one unuseable image per day. "

Pourquoi ne pas diffuser ces photos ? Ce serait le meilleur moyen pour que chacun puisse se faire une opinion.

Pourquoi en 1997, les sites Internet ont-ils si rapidement retiré les photos ?

V.Battaglia (11.2005)

Liens

Satellite Geo-9 sur le site de Nasa

UFO Roundup, 20 avril 1997. Fichier Banque OVNI, 6 mai 1997

< Ovni. Ufologie. Phénomènes célestes