Home

Enigmes < Cryptozoologie < Mystérieux prédateurs en Angleterre

Les mystérieux chats d’Angleterre

Au début de l’année 1983, South Molton, une petite ville d’Angleterre, était sur le pied de guerre.
Un mystérieux prédateur s’attaquait aux moutons et aux agneaux. Au mois de juin, on comptabilisait déjà 200 animaux tués.
A chaque fois, les victimes avaient été égorgées puis éventrées et dévorées.

On déploya des moyens considérables pour traquer la bête mais en vain.

Fait étrange, le prédateur ne commettait ses forfaits que tous les trois jours. Il dévora même une brebis adulte en une seule nuit. Il s’agissait donc d’un animal de grande taille.

Les descriptions de cet animal varièrent du puma couleur ardoise à l’énorme chat noir de la taille d’un doberman, doté d’une queue aussi longue que son corps.

La bête d’Exmoor, comme on l’appela, pouvait courir à près de 50 km/h, sauter des haies ou cinq barrières alignées.

Le « grand chat britannique » n’est pas un inconnu.

En 1962, un « puma » avait été signalé dans le Surrey. Malgré les battues, il était resté introuvable.

En février 1965, un animal à l’aspect de panthère avait été signalé dans le Hampshire et à la fin des années 1970, c’était dans le Devon.

Déjà en 1930, un archéologue avait observé un animal à l’aspect de puma.

En 1927, en Ecosse, un cultivateur avait tué un animal étrange.

Puma

Puma. © dinosoria.com

Au début du siècle, on parlait surtout de chiens noirs. La notion de félin ou de chat est beaucoup plus récente. S’agit-il des mêmes animaux ?

Des observations semblables ont été faites en Irlande, au Danemark, en Allemagne, en Italie, en France, aux USA et au Canada.

S’agit-il d’une espèce de félin inconnue ou de spécimens dits préhistoriques ayant survécu comme cela semble être le cas en Australie et en Afrique ?

Les traces retrouvées ont révélé des empreintes de griffes. Or, mis à part le guépard, tous les félins marchent avec les griffes rétractées.

Lynx

Des lynx ont été identifiés en Angleterre . © dinosoria.com

La découverte en 1983, en Ecosse, de plusieurs chats noirs de la taille d’un chien, aux griffes non rétractées, ne simplifie pas l’affaire. On a également découvert le crâne d’un chat de la taille d’un lion, à Dartmoor, en 1988.

Ces animaux ne sont absolument pas répertoriés et restent pour l’instant une énigme.

V. Battaglia (01.2006)

Source : L’Inexpliqué p.117-120.

Les mystérieux félins d'Angleterre

< Cryptozoologie. Animaux de Légende