Home

Enigmes < Enigmes Archéologie. Paléontologie < Préhistoire et chirurgie

Une chirurgie préhistorique ?

Certains fossiles mis au jour suggèrent que les hommes disposaient, il y a des millénaires, de techniques de guérison perfectionnées.
Découvrir des fossiles en bon état reste assez exceptionnel. Les paléontologues sont la plupart du temps obligés de construire leurs théories sur peu de fossiles qui sont souvent fragmentaires. De ce fait, tout ce que nous savons de la médecine préhistorique se limite à des traces d’opérations chirurgicales affectant les os.
Cependant, ces quelques découvertes sont stupéfiantes et nous obligent à nous interroger.

Près du lac Sevan, en Arménie, qui se situe dans une cuvette à 2 000 m d’altitude, des squelettes datant de 2 000 ans avant notre ère, d’un peuple appelé les Khurites, ont été découverts.

Dans l’un des crânes d’une femme, un trou d’environ 6 cm ressemble à une ancienne blessure.

Les « chirurgiens » de cette époque ont inséré dans ce trou une petite cheville en os d’animal qui est restée en place.
La femme a survécu à cette opération délicate, car on peut constater que son os crânien a grandi partiellement autour de cette cheville.

Crâne préhistorique opéré

© Werner Forman archives

Sur un autre crâne khurite, une autre blessure provoquée par un coup apparaît. Les chirurgiens ont retiré une partie du crâne autour de la blessure afin d’extraire les esquilles du cerveau. Là encore, l’opération a réussi et le patient a survécu de nombreuses années.

Si l’on compare les instruments dont disposaient ces chirurgiens par rapport à notre technologie actuelle, on ne peut qu’en conclure qu’ils étaient largement techniquement supérieurs à nous.

Des squelettes venant d’Asie centrale ont été étudiés à l’université d’Ashkabad. Ces fossiles présentaient des traces d’opération crânienne, mais également une opération chirurgicale des côtes.
Cette dernière opération a été réalisée à cœur ouvert !

Il est très improbable que ces peuples, par ailleurs très peu avancés technologiquement, aient pu développer eux-mêmes ces techniques médicales.
Reste à savoir de qui ils tenaient ces connaissances.

Ayour-Véda (Complément d'information envoyé par Alain Daspre)

J'apprécie beaucoup votre site que je consulte régulièrement. Il permet de se remettre en question et invite à la réflexion.

Au sujet de l'article sur la chirurgie à l'époque préhistorique, la réponse se trouve très probablement dans l'Ayour-Véda. Il s'agit d'un système de médecine naturelle qui existe depuis plusieurs milliers d'années en Inde. Ce système, basé sur les plantes et les minéraux, incluait également la chirurgie.

L'Ayour-Véda est toujours pratiqué en Inde de nos jours, et également un peu partout dans le monde ; c'est quelque chose qui est de plus en plus populaire. Cependant, certains aspects ont été perdus à travers le temps, en particulier la chirurgie...

Il y avait autrefois, en Inde, une société védique hautement développée et sophistiquée. A une certaine époque (qualifiée, de nos jours, de « préhistorique » - c'est-à-dire, datant de plus de 5000 ans), cette société rayonnait à travers toute l'Asie et l'Europe, ainsi que l'atteste un grand nombre de noms de lieux, d'origine sanskrite, sur tout le continent euroasiatique. Les dates attribuées, aujourd'hui, aux origines des textes ayour-védiques sont bien en deçà de la réalité. L'Ayour-Véda est largement multimillénaire.

Bien que la pratique actuelle de l'Ayour-Véda ne comporte plus de chirurgie, les textes originaux anciens (Charaka-Samhita, Soushrouta-Samhita, Vagbhatta-Samhita, Madhana Nidana-Samhita, Bhava Prakasha-Samhita, etc.) sont toujours disponibles et font bien mention de diverses opérations chirurgicales, parfois avancées, comme la chirurgie cérébrale. Je pense que ceci explique les opérations, à une époque reculée, que vous mentionnez dans votre article.

V.Battaglia (10.03.2007). M.à.J 08.2009

Contribution à cet article: Alain Daspre

Crâne de Broken Hill. Arme à feu et Préhistoire . Guerre et Chirurgie Préhistoriques

Références bibliographiques

Inexpliqué p.838.839. Le Grand livre du Mystérieux, sélection du Reader' s Digest

< Énigmes Paléontologiques