Home

Ne dérangez pas un ours dans sa tanière !

Depuis 1989, l’armée indienne tente de rétablir l’ordre suite à l’insurrection islamiste au Cachemire.
Les ours noirs et les léopards vivent encore en liberté dans cette région. Cependant, malgré la protection dont ils font l ‘objet, le braconnage avait largement fait diminuer les populations.
Depuis 1989, la détention d’armes à feu est interdite au Cachemire afin d'éviter que ces armes profitent aux rebelles.
De ce fait, la population d’ours noirs et de léopards a grandement augmenté.

En novembre 2009, quatre jihadistes s’étaient réfugiés dans une grotte qui se situe dans le district de Kulgam.

Ils étaient en train de préparer leur repas quand le propriétaire des lieux est revenu. L’ours noir n'a pas du tout apprécié cette intrusion dans son domaine et a attaqué immédiatement les quatre hommes.

Ces derniers ont dû être attaqués par surprise car ils n’ont pas eu le temps de se servir de leurs armes automatiques.

Ours à collier

Ours à collier ou ours de l'Himalaya (Ursus thibetanus). By judepics

Quand la police est arrivée, ils ont trouvé deux cadavres ainsi que des traces de sang. Les deux autres islamistes, blessés, ont pu s’échapper et se sont rendus dans un village proche pour s’y faire soigner.

La police a également récupéré deux fusils d’assaut Kalachnikov.

Les conflits entre les ours ou les léopards et les hommes sont de plus en plus fréquents dans cette région. Les incidents se multiplient et si aucune mesure n’est prise, il est à craindre que les animaux en pâtissent beaucoup plus que les hommes à l’issue de ce conflit.

V. Battaglia (17.11.2009)

Lien : BBC News