Home

Hymne national Grec

Imnos pros tin Eleftherian (Hymne à la Liberté)

Dionysios Solomos a écrit, à Zakynthos, en mai 1823, pendant la période de la lutte des Grecs contre les Turcs pour la libération de la Grèce (1821-1828), « L’Hymne à la Liberté », poème composé de 158 strophes.

Cette reconnaissance immédiate coïncide très certainement avec le contexte révolutionnaire, d’où le poète tire son inspiration et en même temps, il le sert, portant en exergue les idéaux révolutionnaires. Il fait appel aux sentiments philhellènes de l’Europe par les traductions simultanées en français, anglais et italien.

« L’Hymne à la Liberté » s’adresse en premier aux révolutionnaires grecs pour leur remonter le moral mais aussi pour les admonester et en second lieu aux philhellènes européens pour leur prouver la légalité et le caractère sacré du combat grec (liberté et religion) et pour s’assurer de leur soutien.

Les premières strophes de l’Hymne ont été mises en musique par Nikolaos Mantzaros en 1828 à Kerkyra
L’Hymne national grec a été accepté par l’ensemble du peuple grec et est considéré comme l’un des meilleurs du monde.

Source: Ambassade de Grèce

Hymne grec

Version française

Je te reconnais au tranchant
de ton glaive redoutable ;
Je te reconnais à ce regard rapide
Dont tu mesures la terre.
Sortie des ossements
Sacrés des Hellènes,
Et forte de ton antique énergie,
Je te salue, je te salue, ô Liberté ! (× 3)

Téléchargement hymne grec (version instrumentale MP3)

Téléchargement hymne grec (version chorale MP3)