Home

Préhistoire < Mammifères préhistoriques < Hyaenodon

Hyaenodon

Les Créodontes

Malgré son nom, Hyaenodon n’a aucun lien de parenté avec nos hyènes actuelles. Certains hyaenodontidae ont atteint une taille gigantesque comme Hyainailouros sulzeri. Prédateur féroce, la puissance des mâchoires de Hyaenodon ne fait aucun doute.

Les Créodontes

Jusqu'à l'apparition des carnivores, les Créodontes étaient les plus gros carnivores terrestres. C'étaient les mammifères carnivores dominants dans le monde, sauf en Amérique du Sud et en Australie, au début du Tertiaire.

Ils ont tous disparu au Miocène supérieur, il y a environ 7 millions d'années. Bien que carnivores, ils n'appartiennent pas à l'ordre des Carnivora (les vrais carnivores) mais à l'ordre des Creodonta.

Hyaenodon. Licence

Les créodontes se différencient des carnivores par plusieurs caractéristiques principales:

  • Leur cerveau est plus petit
  • Absence de l'enveloppe osseuse de l'oreille moyenne
  • Morphologie de leurs molaires différente: chez les carnivores, la 4e prémolaire supérieure et la 1re molaire inférieure forment les dents carnassières tranchantes. Chez les créodontes, ce sont la 1re ou 2e molaire supérieure et la 2e ou 3e molaire inférieure

Cette différence peut sembler sans intérêt, mais elle montre aux spécialistes que les Créodontes ont évolué séparément.

Hyaenodon

Hyaenodon reconstitué par la BBC

Les quelque 50 genres de créodontes sont classés en deux familles:

  • Les Oxyaenidae retrouvés en Asie mais qui vivaient aussi en Amérique du Nord
  • Les Hyaenodontidae qui vivaient en Amérique du Nord, en Eurasie et en Afrique

A la fin de l'Eocène, la plupart des premiers vrais carnivores étaient de petites tailles. Les carnivores de grandes tailles étaient représentés par les Hyaenodontidae. Leur évolution se fit en sens inverse par rapport à la plupart des mammifères préhistoriques. En effet, leur taille diminua pour donner des espèces de la taille d'un loup.

Hyaenodon

Hyaenodon leptorhynchus est l'espèce type. Il a vécu de l'Eocène supérieur au Miocène inférieur. Plus d'une vingtaine d'espèces ont été décrites. Tous les fossiles ont été mis au jour en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique.

Le poids des Hyaenodon est estimé entre 40 et 60 kg (H. horridus et H. gigas) et 5 kg pour les plus petites espèces (H. microdon et H. mustelinus) .

Hyaenodon horridus

Hyaenodon horridus. By Ryan Somma

En Afrique, Hyainailouros sulzeri qui fait partie de la famille des Hyaenodontidae et de la sous-famille des Hyainailourinae était aussi massif que le plus gros ours actuels. Il a ensuite envahi l'Europe. Son crâne était long de 50 cm. C'était certainement un bon coureur mais on considère qu'il devait être plutôt charognard.

Cette famille de l'ordre des Créodontes s'est épanouie à l'Eocène et a survécu jusqu'au Miocène supérieur. Elle comportait des animaux de tailles variées, d'une hermine jusqu'à une hyène.

Les Hyaenodontidae se caractérisent par un crâne massif mais un petit cerveau.

Classification: Animalia. Chordata. Mammalia. Creodonta. Hyaenodontidae. Hyaenodon

V.Battaglia (02.2004). M.à.J 08.2007

Vidéo Un Hyaenodon défend une carcasse contre des Entélodons (Sur la Terre des monstres disparus" BBC)

Références

The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs and Prehistoric Animals 1988
Le Livre de la Vie de S. J Gould. 1993
La Fabuleuse histoire de la Terre Selection du Reader's Digest
Paleobiology Database: Hyaenodon

< Mammifères préhistoriques