Home

Préhistoire < Mammifères préhistoriques < Hipparion

Hipparion

Les équidés (chevaux, ânes et zèbres) sont apparus à l'Éocène. Des groupes d'équidés se sont succédé avec des tailles et des caractéristiques diverses adaptées à leur milieu.

Hipparion a colonisé l’Eurasie et l’Afrique à la fin du miocène. Il y côtoie les premiers Australopithèques avant de s’éteindre.

Hipparion est apparu en Amérique du Nord et a migré vers l'Eurasie et l'Afrique au Miocène moyen (14 millions d'années).

Plusieurs espèces ont été décrites:

H. forcei . H. laromae . H. shirleyae . H. tehonense . H. primigenium

Contrairement aux chevaux actuels, Hipparion possédait trois doigts (et non un doigt à chaque patte). Cependant, la plus grande partie du poids reposait sur le grand doigt du milieu. Ses orteils étaient donc réduits à un seul doigt porteur central.

Hipparion

Hipparion peint par Heinrich Harder (1858-1935) . Licence

Il ressemblait au cheval mais son corps était plus long. De plus, les os des membres des chevaux actuels sont dotés d'un mécanisme spécial de verrouillage qui permet à l'animal de se tenir debout sans effort. Hipparion ne disposait pas d'un tel mécanisme.

Hipparion primigenium atteignait 1,50 m au garrot.

Ses dents montrent qu'il avait une alimentation mixte. Il mangeait aussi bien des feuilles que des graminées.

Hipparion

Crâne d'Hipparion. By Ghedo. Licence

Il était doté de grosses molaires à couronne haute. Au fil de l'évolution des équidés, les prémolaires devinrent plus grandes et finirent par ressembler aux molaires. Ainsi, les équidés évolués purent se nourrirent de graminées coriaces.

Classification : Animalia. Chordata. Mammalia. Perissodactyla. Equidae. Hipparion

V. BATTAGLIA (09.2003)

Histoire et évolution du cheval

Références et Liens externes photos

Le Livre de la Vie de S. J Gould. 1993
La Fabuleuse histoire de la Terre Selection du Reader's Digest
Paleobiology Database: Hipparion

Fossile Hipparion. Femelle gravide . Illustration Hipparion

< Mammifères préhistoriques