Home

Hezbollah

Le Hezbollah, parti de Dieu, est une organisation libanaise fondée en 1982 avec l’aide de militants chiites iraniens regroupés dans le mouvement iranien également appelé Hezbollah.

Créé sous l’impulsion de l’ambassadeur d’Iran à Damas, Ali Akbar Mohtachémi, un des chefs de file des radicaux iraniens, et de cheikh Muhammad Fadlallah, disciple de l’ayatollah Khomeyni, le Hezbollah est étroitement lié aux Pasdarans (Gardiens de la révolution).

Il prône l’instauration d’une République islamique sur le modèle khomeyniste.


 

Opposé à l’invasion du Liban par Israël en juin 1982, le Hezbollah mobilise des combattants dans les régions à forte densité chiite (le Sud, la banlieue sud de Beyrouth et la Bekaa) .

Il mène, sous des appellations diverses comme Djihad islamique ou Organisation de la justice révolutionnaire, de nombreuses opérations terroristes (dont des centaines de prises d’otages) contre les forces occidentales installées à Beyrouth après 1982, mais également hors du Liban.

Après le départ des fedayyin palestiniens, le Hezbollah devient la principale force de résistance contre l’occupant israélien, qu’il combat jusqu’à son retrait d’une partie du Liban Sud, en mai 2000, concentrant par la suite ses attaques anti-israéliennes dans le lieu-dit les Hameaux de Chebaa, à la limite du Golan syrien annexé.

Sorti grandi grâce à ses exploits militaires et à ses « martyrs », le Hezbollah incarne pour nombre de Libanais chiites et sunnites la résistance à l’envahisseur.

Le parti de Dieu s’est par ailleurs forgé une légitimité certaine en assurant le financement de très nombreuses activités d’aide sociale (hôpitaux, écoles, reconstruction des habitations détruites par l’armée israélienne), palliant ainsi les carences de l’État sans pour autant vouloir s’y substituer.

Dirigé depuis 1992 par le cheikh Hassan Nassrallah, qui achève de transformer le mouvement clandestin et guerrier en parti politique, il compte 12 députés à l’issue des élections législatives de 1992, puis 9 en 1996, dont 2 chrétiens et 1 sunnite.

S’il bénéficie de la bienveillance de la Syrie, qui en a fait un instrument de sa stratégie régionale, le Hezbollah est inscrit depuis 1997 sur la liste des organisations terroristes par les États-Unis.

V.B (02.08.2006)

Le Liban

Références bibliographiques

Encyclopédie Larousse, 2005; Atlas des religions, ed. Plon Mame 2005

< Histoire du 20e siècle