Home
Hache d’argent

Poisson abyssal, la hache d’argent (Argyropelecus olfersii) a gardé le crâne et la colonne vertébrale cartilagineux et possède des yeux télescopiques.

Comme la plupart des poissons qui vivent à des profondeurs supérieures à 100 ou 200 mètres, la hache d’argent possède des organes lumineux.

Chez ce poisson, ces organes serrés les uns contre les autres, sont alignés le long de la carène inférieure du corps.
Or leurs yeux, très gros et globuleux, sont orientés vers le haut.
Il semble donc que la lumière émise par une hache d’argent ne l’aide pas vraiment à voir clair, mais plutôt à reconnaître l’identité de la position de ses voisins.
En outre, cette lumière attire les petites proies.

 

La hache d'argent fait partie de l'ordre des Stomiiformes communément appelés poissons-dragons. Le super-ordre des Stenopterygii regroupe des poissons qui vivent à de grandes profondeurs.

Très répandue dans toutes les mers tropicales et tempérées, la hache d’argent commune doit son nom à la forme particulière de son corps.
La tête et le thorax sont complètement aplatis latéralement.
Cette partie du corps est recouverte d’écailles argentées, dont l’aspect rappelle le papier d’aluminium froissé.

hache argent

© Chaumeton/Nature

Le manche de la hache est représenté par la queue allongée, dépourvue de ce revêtement aux reflets métalliques.

Les nageoires sont transparentes et seuls leurs rayons sont difficilement visibles.

Ces poissons nagent le jour à des profondeurs variant entre 150 m et 600 m. C'est un poisson dont la taille n'excède pas 5 cm.

La nuit, les bancs remontent vers la surface, en suivant le plancton dont ils se nourrissent.

Classification: Animalia. Chordata. Actinopterygii. Stomiiformes. Sternoptychidae. Argyropelecus

V.Battaglia (03.01.2006)

La faune des Abysses . Poissons-dragons . Prédateurs des abysses

Références

Poissons. La hache d'argents p. 192. Editions Proxima 2001
Larousse des Animaux. Les poissons-dragons. P.491. Editions Larousse 2006
Voyage au cœur du mystérieux. Les étranges habitants des abysses. pp. 284 à 287. Sélection du Reader’s Digest  1996

< Poissons