Home
Grizzli

Il existe deux sous-espèces d’ours brun nord-américaines : le Kodiak et le Grizzli (grizzly en anglais). Le Grizzli (Ursus arctos horribilis) n'est pas la sous-espèce la plus impressionnante. Sa réputation de tueur n'est absolument pas justifiée. La force, la beauté et l'intelligence du grizzli méritent notre respect.

Portrait du Grizzli

Actuellement surtout présent en Alaska, le Grizzli atteint 1,5 m au garrot et 2,5 m de long pour un poids maximum de 300 Kg. D'une région à l'autre, la couleur de son pelage est différente: brun très foncé au blond cuivré.

Ses puissantes griffes recourbées de 15 cm sont de redoutables armes.

Jeunes grizzlis

Jeunes Grizzlis photographiés en Alaska. By Carl Chapman . Licence (Site de l'auteur)

Il ne les utilise en général que pour creuser le sol et ses confrontations avec l’homme ne sont pas toujours dangereuses.

Grizzli

Ursus arctos horribilis. By Chascar. Licence

En effet, contrairement à la légende, le grizzli n'attaque pas l'homme systématiquement. En Alaska, il existe quelques sanctuaires où le grizzli peut prospérer. De nombreux touristes et randonneurs se rendent dans ces réserves.

On a pu observer que si l'homme respecte l'ours et évite certaines provocations comme pénétrer dans son garde-manger, approcher une femelle et des oursons ou courir en cas de rencontre, le grizzli reste imperturbable et totalement indifférent à cette présence.

Grizzli

By Tuchodi . Licence

Comme tous les ours, le Grizzli passe sa vie en solitaire nomade. Cela ne l’empêche pas de dominer un territoire précis d’environ 1 350 Km².
Malgré sa corpulence, le Grizzli est capable de soudaines accélérations pour atteindre une vitesse égale à celle d’un cheval de course. Aucun homme ne peut le distancer.

Des pêcheurs émérites

Chaque année, une soixantaine de Grizzli se retrouvent près de la rivière Mc Neil en Alaska pour pêcher le saumon. En effet, le frai des saumons est une véritable aubaine pour eux.

De juillet à septembre, des millions de saumons remontent la rivière pour se reproduire. Chaque ours a son point de pêche préféré qu’il retrouve d’ailleurs chaque année. Un ours peut capturer plus de 80 saumons par jour.

Grizzlis qui pêchent le sausmon

Grizzlis qui pêchent le saumon. Licence

Bien que solitaire, à cette occasion, le grizzli tolère la présence de ses congénères. Cependant, la hiérarchie est respectée. Les mâles dominants prennent les meilleurs postes.

Video combat entre un grizzli et un caribou

Un appétit incroyable

A l’automne, tous les ours se montrent impitoyables dans leur recherche de nourriture. Ils doivent engraisser avant l’hiver et préparer leur longue hibernation. Au Canada, cinq grizzlis ont dévoré plus de 24 000 œufs en une seule orgie.
Le Grizzli est omnivore : souris, marmottes, écureuils complètent la cueillette de baie. Pendant cette période, il peut manger jusqu’à 20 h par jour.

Grizzli

Un puissant grizzli. Licence

Le grizzli, contrairement aux autres ours, peut dissimuler ses proies pour continuer à les dévorer ultérieurement. Il défend son garde-manger avec acharnement contre d’autres prédateurs.
En certains endroits, les grizzlis tuent 40% des nouveau-nés de biches, élans et caribous.

Des combats spectaculaires

Les loups sont eux aussi d’excellents chasseurs. Quand une meute tue un élan ou un caribou, il arrive souvent que leurs cris alertent un grizzli maître du territoire. Commence alors un formidable combat autour de la carcasse. Les loups ont mis au point une technique imparable : le harcèlement. Ils n’hésitent pas à harceler le géant pour l’acculer. Il n’est pas rare que ce soit le Grizzli qui soit obliger de céder la place.

Grizzli en Alaska

Grizzli en Alaska. By B Mully . Licence

Video un jeune grizzli face à des loups

Une hibernation bien préparée

A l’approche de l’hivers, le grizzli se met en quête d’un endroit isolé et au sec puis commence à creuser. Ce travail l’occupe une semaine. Il déplace à l’aide de ses griffes de pleines charges de terre pour se confectionner un terrier souterrain. Cet espace d’hibernation mesure 1 m de haut pour 2 m de long. Là, il va pouvoir se pelotonner pour un long sommeil de 4 à 7 mois selon le climat.

La reproduction

C’est en juin que le mâle se met en quête d’une femelle. Les différents prétendants paradent pour impressionner leur conquête. Parfois des luttes s’engagent pouvant provoquer de sérieuses blessures. C’est en principe un mâle dominant qui remporte la victoire.

Grizzli

By Peter Macdonald . Licence

Il devra alors courtiser sa belle pendant plusieurs jours avec des attouchements de museau et des jeux de lutte.
Pendant quelques jours, le couple vivra ensemble puis le mâle repartira conquérir d’autres femelles.

L’enfance

A 10 jours, l’ourson n’a pas encore de dents. Il est totalement sans défense et reste accroché au ventre de sa mère les yeux fermés. Une femelle peut mettre au monde jusqu’à quatre oursons. Il est difficile d’imaginer que ces bébés de 450 g pèseront 450Kg à leur maturité.

Jeunes grizzlis

Oursons. Licence

A leur sortie de la tanière, les oursons restent près de leur mère et ne s’éloignent pas de leur refuge. A l’arrivée de l’été, leur mère leur fera découvrir son territoire.

Famille de grizzlis

Femelle grizzli et ses petits. By Just Being Myself . Licence

Ils l’imiteront et apprendront à fouiller les terriers de mulots ou de marmottes, à identifier les odeurs, à observer leur environnement et à pêcher le saumon.

Jeune grizzli

Jeune grizzli . By Carl Chapman . Licence

Les oursons grizzlis resteront 3 ans auprès de leur mère avant de partir pour une vie de solitaire.

S.O.S Protection

Durant le dernier millénaire, l’ours brun a été quasiment éliminé de l’Europe de l’Ouest. Au siècle dernier, il faillit disparaître d’Amérique du Nord.
Aujourd’hui, il ne reste que 50 000 ours bruns en Amérique du Nord et cette population est en constante diminution à cause du déboisement et de la chasse.
Des initiatives ont été lancées pour réintroduire les grizzlis canadiens dans l’ouest des Etats-Unis.

Grizzli

Grizzli photographié à Vancouver. By Peter Mulligan . Licence (Site de l'auteur)

Considéré comme dangereux et nuisible, l’ours a été pourchassé et massacré. Pourtant, cet animal admirable a une personnalité complexe à l’image de l’homme. Certains sont placides, d’autres généreux ou craintifs et d’autres enfin simplement méchants.
Toujours par crainte et par ignorance, nous sommes en passe d’exterminer une espèce qui sous bien des rapports nous ressemble.

V.B (04.2004) M.à.J 09.2006

Les ours (Espèces, Caractéristiques)

La famille des Ursidés comprend :

  • L’ours brun (Ursus arctos)
  • L’ours noir (Ursus americanus)
  • L’ours polaire (Ursus maritimus)
  • L’ours à collier ou ours de l'Himalaya (Ursus thibetanus)
  • L'ours lippu ou ours à grandes lèvres (Melursus ursinus)
  • L’ours malais ou ours des cocotiers (Helarctos malayanus)
  • L’ours à lunettes ou ours des Andes (Tremarctos ornatus)
  • Le panda géant ou Grand Panda (Ailuropoda melanoleuca)

Classification

Règne: Animalia
Classe: Mammalia
Ordre: Carnivora
Famille: Ursidae
Genre: Ursus
Espèce: U. arctos
Sous-espèce: U. a. horribilis

Référérences

Dave Smith; Backcountry Bear Basics: The Definitive Guide to Avoiding Unpleasant Encounters. Mountaineers Books 2006
Linda Masterson ; Living With Bears: A Practical Guide to Bear Country. PixyJack Press 2006
Charles Fergus & Amelia Hansen; Bears (Wild Guide Series). Stackpole Books 2005

< Mammifères