Home

Animaux < Amphibiens < Rana catesbeiana

Grenouille taureau

Originaire d’Amérique du Nord, la grenouille taureau (Rana catesbeiana) n’a vraiment rien à voir avec nos petites rainettes.
Mesurant environ 20 cm de long pour un poids qui peut atteindre 1 kilo, la grenouille taureau est l’une des plus grosses grenouilles au monde.
Les Québécois la surnomment ouaouaron ou wawaron (bullfrog en anglais).
Introduite en Europe, il y a quelques années, cette grenouille vorace est devenue un véritable fléau pour la faune locale.
La grenouille taureau est si douée pour coloniser de nouveaux territoires que plusieurs régions françaises ont mis en œuvre des plans d’éradication de l’espèce.

Portrait de la grenouille taureau

Cette grande grenouille vit toujours près d’un plan d’eau, d’une rivière ou d’une zone humide. Très commune en Amérique du Nord, elle a été introduite en Italie puis en France en 1968 à cause d’un particulier originaire de Gironde qui trouvait cette espèce exotique.

Rana catesbeiana

Rana catesbeiana. By Anita Gould

L’espèce doit son nom au puissant meuglement émis par le mâle. Le dimorphisme sexuel est très marqué.
Le mâle se reconnaît à sa gorge de couleur jaune et au diamètre du tympan équivalent au double de celui de l'œil.
La femelle a une gorge de couleur crème et le diamètre du tympan est équivalent à celui de l'œil.

Grenouille taureau

La grenouille taureau grenouille vit toujours près d’un plan d’eau. By Christian Madden

La taille de cette grenouille varie de 15 à 20 cm pour un poids de 600 grammes à 1 kilo. Sa taille lui permet de n’avoir aucun prédateur sous nos latitudes.
En effet, dans son environnement d’origine ses principaux prédateurs sont : les poissons carnassiers, les serpents, les échassiers, les rapaces ou certains mammifères.
Malheureusement, ces prédateurs sont absents en Europe.

Rana catesbeiana

Rana catesbeiana est une espèce invasive. By Benimoto

Sa couleur varie du vert olive au brun foncé avec souvent des taches plus sombres. L’abdomen est crème moucheté de gris.

Alimentation

Opportuniste et très vorace, elle se nourrit de tout ce qu’elle trouve. A l’origine, chasseuse d’insectes, elle décime aujourd’hui les populations de batraciens et d’oisillons locaux.
Non seulement sa taille lui permet d’imposer sa loi mais en plus elle est extrêmement rapide. 50% de son menu est composé de grenouilles vertes, rainettes ou salamandres.
Elle ne néglige pas non plus les crustacés ou les mollusques.

Grenouille taureau

La grenouille taureau est vorace et opportuniste. By Peter Baer

Les spécialistes ont même découvert dans les estomacs des couleuvres, des oiseaux et des petits rongeurs.
Elles sont tellement voraces que de nombreux individus meurent étouffés en ingurgitant des proies trop grosses.

Grenouille taureau

La grenouille taureau est l’une des plus grosses grenouilles au monde.. By Gribley

Reproduction

Sa reproduction est plus performante que celle des autres espèces. Une grenouille pond en moyenne de 1 000 à 3 000 œufs. La grenouille taureau en pond dix fois plus.
C’est ce qui explique que les quelques spécimens introduits en 1968 se sont transformés en peu de temps en véritables colonies invasives.

Cette grenouille a une longévité d’environ 9 ans. Les mâles deviennent agressifs pendant la période de reproduction et ne tolèrent aucun autre mâle sur leur territoire. Les plus gros spécimens n’hésitent pas à attaquer et tuer les plus petits.

Grenouille taureau

Deux mâles en train de se battre. By Jumping Spider

Si les têtards sont actifs toute l’année, les adultes hibernent d’octobre à mars. Dès que la température de l’air remonte à au moins 20°C et la température de l’eau à 13°C minimum, ils sortent de leur sommeil.

La grenouille taureau, vectrice d’un champignon toxique

Cette grenouille diffuserait un champignon microscopique toxique de la famille des chytrides : Batrachochytrium dendrobatidis.
Selon certains scientifiques, ce champignon pourrait provoquer des lésions mortelles sur l’épiderme des amphibiens.
Les batraciens respirent principalement par la peau et toute infection cutanée devient mortelle.

Rana catesbeiana

Rana catesbeiana. By Tom Clough

Ce champignon n’a été découvert qu’en 1998. Les études menées sont donc encore trop récentes pour que des conclusions définitives soient données.

Programme d’éradication de la grenouille taureau

Le parc naturel régional Périgord-Limousin a lancé un programme d’éradication de l’intruse en mars 2006.
D’après les estimations, la grenouille taureau devrait avoir disparu des zones humides d’ici 2011.
En supprimant en priorité les mâles reproducteurs et en ramassant les pontes, l’objectif est de limiter au maximum la reproduction.

Grenouille taureau

La grenouille taureau représente un danger pour le biotope. By Urtica

Donc, chaque nuit des membres du conseil supérieur de la pêche tirent avec des carabines à billes d’acier sur les spécimens adultes.
Bien évidemment, les particuliers n’ont aucun droit de chasser l’espèce. Toute cette opération est soigneusement encadrée et contrôlée par les agents du parc.

Rana catesbeiana

Rana catesbeiana. By Helix Blue

D’autres départements sont concernés par l’invasion de cette grenouille : Dordogne, Haute-Vienne, Landes, Loir-et-Cher, Savoie.
Effectivement, cette grenouille a la faculté de migrer vers de nouvelles contrées quand la population devient trop importante.

En Sologne, un programme d’éradication a été lancé il y a 2 ans.

Si l’opération est un succès en France, d’autres pays européens pourront certainement suivre cet exemple.
Le problème affecte en effet de nombreux pays dans le monde dont la plupart des pays européens mais également le Japon, certaines îles du Pacifique, la Chine ou l’Amérique du Sud.

Rana catesbeiana

Rana catesbeiana. By Rwphotos

L’homme est l’unique responsable, volontairement ou involontairement, de l’introduction de cette espèce dans de nombreux pays.

Classification : Animalia. Chordata. Amphibia. Anura. Ranidae. Rana

V.Battaglia (27.06.2007)

Grenouilles toxiques . Poison violent : les animaux les plus dangereux

Liens et crédit photographique

Sologne nature

Direction régionale environnement aquitaine

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Amphibiens