Home

Enigmes < Enigmes archéologiques < Grand Serpent de l’Ohio

Grand Serpent de l’Ohio

Parmi les bâtisseurs de mounds aux États-Unis, la culture d’Adena a laissé un tertre connu sous le nom de Grand Serpent.
Ce tumulus se situe près de l’actuelle ville de Peebles dans l’Ohio.
Nous connaissons les trois cultures indiennes qui ont bâti les mounds, mais par contre un mystère demeure. En effet, nous ignorons toujours pourquoi ils ont construit ces sculptures de terre.
Il n’est d’ailleurs pas certain que le Grand Serpent est l’œuvre de la culture Adena.

Les bâtisseurs de Mounds

Les archéologues distinguent trois cultures principales chez les bâtisseurs de mounds :

Culture Adena : cette culture avait son foyer dans le haut centre-ouest de l’Amérique, entre 1000 avant notre ère et 200 de notre ère. C’était un peuple de chasseurs-cueilleurs puis d’agriculteurs.
Ce peuple a bâti des tertres funéraires et réalisé des sculptures zoomorphes. La culture Adena a bâti beaucoup d’autres sculptures aux formes géométriques. Certaines sont des alignements.

Culture Hopewell : cette culture est en partie contemporaine avec celle d’Adena et a fini par la remplacer. Elle s’est épanouie entre 200 avant notre ère et 550 de notre ère, soit à peu près à la même période que celle de Nazca.
Cette culture amérindienne s'est développée le long des cours d'eau du nord-est et du Midwest des États-Unis.
Artisans et commerçants, les Indiens de Hopewell et leurs successeurs immédiats construisirent la plupart des mounds et des « forts » en terre.

Tumulus dans l'Ohio

L'un des nombreux tumulus dans l'Ohio. By Windsors Child

Culture du Mississippi : c’est la plus grande culture indienne ancienne. Les archéologues parlent actuellement plutôt de période Mississippi. Elle a commencé vers l’an 600 ou 700 de notre ère. Cette civilisation précolombienne s’est développée dans la basse et la moyenne vallée du Mississippi.
Sa plus grande réalisation est la métropole précolombienne de Cahokia, sur le site actuel d’East St Louis où a été érigée une immense colline artificielle tronquée, ressemblant à la base d’une pyramide d’Égypte.
C’est elle qui a assisté à l’arrivée des Européens. En 1539, Hernando de Soto et ses conquistadors traversèrent la région et ne laissèrent derrière eux que mort et désolation.
En une seule génération, toute la population indienne de la région fut décimée par la variole et d’autres maladies.
La culture du Mississippi disparut.

Le Grand Serpent

Il s’agit d’une sculpture en argile jaune qui ressort sur le sol plus sombre. Ce « serpent » ondule sur plus de 400 mètres.
Comme toutes les autres masses de terre sculptées, celle-ci s’apprécie mieux vue du ciel.

Le serpent déroule ses sinuosités le long d’une crête. Il possède 7 anneaux et sa queue est enroulée.
Sa gueule est ouverte et semble avaler un objet ovale.

Grand Serpent de l'Ohio

Grand Serpent de l'Ohio. By Billy Liar

Le psychologue Thaddeus M.Cowan de l’Université du Kansas a remarqué que le Grand Serpent s’inscrit dans une tradition culturelle mondiale selon laquelle le serpent est le symbole d’événements célestes.
En Asie, par exemple, l’image d’une éclipse de Lune est un serpent qui avale un œuf. C’est exactement ce que fait le serpent de l’Ohio.

Selon sa théorie, le serpent représente la Petite Ourse (Petit Chariot), dont le timon se termine par l’étoile Polaire.
En effet, les courbures du serpent correspondent aux étoiles du timon, et la queue de l’animal s’enroule dans le sens des aiguilles d’une montre, qui est aussi celui de la rotation du Petit Chariot autour de l’étoile Polaire.

Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, car les bâtisseurs ne nous ont laissé aucune indication. La plupart des tumulus sont des sépultures. On y a retrouvé de nombreux objets qui accompagnaient les défunts : bijoux, armes, poteries…
Mais, le Grand Serpent ne rentre pas dans cette catégorie.

Grand serpent de l'Ohio

Grand Serpent de l'Ohio. Ancienne carte postale (Domaine Public)

Comme pour les tracés de Nazca, on se demande comment ces hommes ont réussi à dessiner à même le sol une forme aussi parfaite alors qu’ils ne pouvaient prendre aucun repère en s’élevant au-dessus du sol.

Le Grand Serpent semble avoir été édifié vers la fin de la période Adena. Cependant, d’après des analyses au carbone, cette thèse communément acceptée pourrait être remise en cause.
Il se pourrait que le Grand Serpent soit plus récent, vers 1050 de notre ère.
Ce ne serait donc pas l’œuvre de la culture Adena mais de celle du Mississippi.

Grand Serpent de l'Ohio vu du ciel

Grand Serpent de l'Ohio vu du ciel. © Karim

Des sépultures ont été retrouvées à proximité et datent de la période Adena. C’est pourquoi le Grand Serpent leur a été attribué à l’origine.

Le débat reste ouvert, car les différentes analyses effectuées sont contradictoires.

Il est également à souligner que d’après plusieurs études géologiques, cet endroit serait un ancien site d’impact d’une météorite. Elle se serait écrasée sur Terre au Permien.

Aujourd’hui restauré et protégé, le site est devenu une destination touristique.

V. Battaglia (08.02.2009)

Tracés de Nazca

Courrier des Internautes

Au sujet de votre article sur Serpent Mound, aux États-Unis, je voudrais apporter à votre connaissance le chapitre sur ce sujet dans le livre « l'Architecture Invisible » de Georges Prat.

D'après M. Prat, « Serpent Mound est le Chartres américain ».

« Tout d'abord, le serpent (dont il ne faut pas oublier qu'il est le symbole même du tellurisme) suit, très exactement le contour d'une faille géologique très particulière, et en marque les bords. À la tête, l'ove marque le lieu de tangentement de deux autres failles qui croisent la première. La partie centrale de l'ove, elle, correspond au point de croisement de trois courants d'eau [souterrains] et en marque les largeurs. [...] À l'arrière, c'est incroyable, mais c'est vrai, l'enroulement de la queue nous indique la superposition de trois nouvelles failles géologiques avec la première. »

Cordialement,
Rupert BARROW

Références

George Stuart, Who Where the Mound Builders ?; Natural Geographic 1972
Robert Silverberg, Mound Builders. Ohio University Press 1986
Susan L. Woodward et Jerry N. McDonald, Indian Mounds of the Middle Ohio Valley: A Guide to Mounds and Earthworks of the Adena, Hopewell, Cole, and Fort Ancient People. McDonald and Woodward Publishing Company 2002
Ross Hamilton, The Mystery of the Serpent Mound: In Search of the Alphabet of the Gods. Frog Books 2001

< Enigmes archéologiques