Home

Gazelle-girafe

La gazelle-girafe (Litocranius walleri) est également appelée gazelle de Waller ou gerenuk. En Somalie, les chameliers refusent de manger cette gazelle car ils croient que l’espèce est apparentée au chameau. S’ils lui faisaient du mal, leurs chameaux seraient damnés et mourraient.

En réalité, la gazelle de Waller n’a aucune parenté avec le chameau, ni avec la girafe d’ailleurs.

On a retrouvé des peintures de cette gazelle dans des tombes égyptiennes datant de 5 600 avant notre ère.

 

Portrait du gerenuk

Seul le mâle possède des cornes, longues et coudées vers l’arrière, en forme de lyre. Le pelage est fauve, plus clair sur les flancs et blanc dessous.

Son nom latin qui signifie « crâne de pierre » lui vient de la curieuse forme de sa tête triangulaire, au crâne aplati comme une pierre.

Le poids varie de 30 à 58 kg.

Cette antilope vit dans les régions désertiques de l’est de l’Afrique, du sud de l’Ethiopie à la Tanzanie. Ses pattes sont longues et élancées.

Elle possède un long cou et un museau allongé. Elle se nourrit de feuilles d’acacia et d’autres variétés, particulièrement des pousses les plus tendres et les plus hautes, qu’elle atteint en se tenant debout sur ses pattes postérieures et en étirant la langue.

La gazelle-girafe est très farouche et se dissimule souvent dans les broussailles. On n’aperçoit alors qu’une tête au regard inquiet. Adaptée à son habitat, cette gazelle boit peu. L’eau contenue dans les végétaux suffit à étancher sa soif.

Galerie photos

Mode de vie

Les gazelles-girafes se déplacent par bandes d’une dizaine d’individus. Les groupes sont constitués de femelles accompagnées de leurs petits et de mâles immatures.

Gazelle-girafeLes mâles sont solitaires et territoriaux. Ils ne cohabitent avec les femelles que pendant la période du rut. Ils marquent leur territoire qui est d’ailleurs fréquenté par plusieurs groupes de femelles.

Les jeunes mâles à peine sevrés forment d’autres groupes de célibataires. Chacun établira son propre territoire à l’âge adulte.

Gazelle-girafe. By Just Chaos

Reproduction

La reproduction a lieu toute l’année. Les femelles mettent au monde un seul petit après une gestation d’environ 165 jours.

La femelle s’occupe de son petit pendant un à deux ans selon le sexe ; les jeunes mâles restent plus longtemps avec leur mère.

Les petits marchent quelques minutes après leur naissance. Le sevrage intervient au bout d’un an pour les femelles et 18 mois pour les mâles.

Leur longévité en liberté est de 10 à 12 ans.

La gazelle-girafe et l’homme

Les populations n’ont jamais été très importantes. Cette gazelle est chassée pour sa viande et pour le sport quand les populations évoluent en dehors des zones protégées.

Il existe très peu d’individus en captivité. L’espèce n’est pas menacée car elle vit, la plupart du temps, dans des parcs protégés.

Cette espèce ne bénéficie d’aucun statut de protection particulier.

Véronique Battaglia (23.04.2009)

Règne: Animalia
Phylum: Chordata
Sous-phylum: Vertebrata
Classe: Mammalia
Ordre: Artiodactyla
Famille: Bovidae
Sous-famille: Antilopinae
Genre: Litocranius
Espèce: Litocranius walleri

< Mammifères