Home

Préhistoire < Mammifères et oiseaux préhistoriques < Gastornis

Gastornis

Après l'extinction des dinosaures, les mammifères dominent la Terre. Mais, des oiseaux étranges évoluent dans les forêts denses sur plusieurs continents.

Gastornis, connu également sous le nom de Diatryma qui n'est qu'un synonyme, était un grand oiseau coureur qui a vécu du Paléocène supérieur jusqu'à la fin de l'Éocène en Europe et en Amérique du Nord.

Bien des choses ont changé depuis la fin des dinosaures. Il fait désormais bien plus chaud. Des forêts de type tropical recouvrent les continents de l'Arctique à l'Antarctique. Dans ce nouvel éden, les météorites ne menacent plus personne.
Ici, c'est le royaume des mammifères. Mais, ils sont encore de petite taille et vivent à l'ombre d'animaux plus gros : les oiseaux coureurs.

Portrait de Gastornis

Un des plus impressionnants des oiseaux coureurs est le Gastornis: 1/2 tonne de muscles et de plumes, 2 m de haut des pieds à la tête.

Son bec immense, d’une force impressionnante, peut facilement tuer une proie. C'est du moins le portrait que nous avons de cet oiseau, d'ailleurs largement repris par la BBC dans ses documentaires.

On pourrait donc en conclure que cet oiseau était carnivore et que les différentes espèces ont repris tout simplement le rôle que tenaient autrefois les dinosaures prédateurs.

Gastornis

Squelette de Gastornis. By stevelewalready

En fait, ce portrait est basé sur la morphologie du bec qui est puissant. Mais, nous ne savons pas quel était le régime alimentaire de Gastornis. Son très gros bec épais était très résistant, ce qui fait penser qu'il pouvait briser des os. Mais, il se peut également qu'il s'en servît pour briser les coquilles des fruits les plus durs ou pour arracher la végétation.

Carnivore, herbivore ou omnivore ? La réponse reste en suspens.

Gastornis

Bec puissant du Gastornis. By stevelewalready

Il portait des ailes courtes, presque inutiles. Mais, ses longues pattes massives lui permettaient de courir très vite et de lancer de formidables ruades. Là encore, les longues pattes puissantes en font un bon oiseau coureur. Mais, on sait que Gastornis vivait sous le couvert de forêts denses. Ce n'est pas l'environnement idéal pour se lancer dans de grandes courses.

Toujours est-il que si Gastornis était carnivore, il ne fait aucun doute qu'il était au sommet de la chaîne alimentaire.

Gastornis

Gastornis reconstitué par la BBC

Les liens de parenté entre Gastornis et les oiseaux modernes ne sont pas entièrement connus. Certains traits caractéristiques relient Gastornis aux canards, oies et autres ansériformes. Cependant, aujourd'hui, on le classe plus volontiers dans le super-ordre des Galloanserae, auquel appartiennent les coqs par exemple.

Plusieurs espèces de Gastornis ont été décrites:

  • Gastornis parisiensis est l'espèce type (1855). Cette espèce a vécu du Paléocène supérieur au début de l'Eocène en Europe
  • Gastornis russeli a été découvert en France. Les fossiles sont datés du Paléocène supérieur
  • Gastornis sarasini vivait en Europe durant l'Eocène
  • Gastornis ajax vivait au Paléocène supérieur en Amérique du Nord
  • Gastornis giganteus vivait en Amérique du Nord durant l'Eocène

Les reconstitutions montrent Gastornis avec un joli plumage coloré dont l'apparence ressemble à celui des ratites. En réalité, on ne sait pas à quoi ressemblait son plumage car aucune plume fossilisée n'a été retrouvée.

Diversité et extinction des oiseaux coureurs

Plusieurs espèces d'oiseaux coureurs se répandirent au cours du Tertiaire. Phororhacos, un oiseau d'1,50 m de haut, a été découvert dans les couches miocènes d'Amérique du Sud. Des oiseaux coureurs évoluaient également en Australie.

L'extinction des dinosaures et la petite taille des premiers mammifères réduisirent la menace pour les oiseaux ayant à défendre leur nid au sol; cela a peut-être favorisé le développement des grands oiseaux coureurs.

Gastornis

La taille moyenne de Gastornis est d'1,75 m. By Ryan Somma

Bien qu'inaptes au vol, la nature les a dotés d'arguments convaincants : un bec en forme de grosse hache, des pattes robustes et agiles à la course, de redoutables griffes.
Trop puissants pour être menacés à l'âge adulte, il se pourrait qu'ils aient pâti de leur incapacité à protéger leurs jeunes, nés au sol, des attaques des petits mammifères prédateurs.

L'extinction des grands oiseaux carnivores peut avoir plusieurs causes et il est fort probable que c'est un ensemble de facteurs qui a provoqué leur disparition.

Gastornis

Gastornis s'est éteint à la fin de l'Éocène. By unforth

Tout d'abord, la vulnérabilité des jeunes. Les changements climatiques propres à cette période ont certainement joué un rôle.

Enfin, la diversification des mammifères prédateurs qui se répandirent à partir du début de l'Éocène sur tous les continents n'est sûrement pas étrangère au déclin puis à l'extinction des grands oiseaux coureurs. Au début de l'Éocène, les Créodontes se répandirent puis devinrent les carnivores dominants comme Hyaenodon.

Classification: Animalia. Chordata. Aves. Neornithes. Galloanserae. Gastornithiformes. Gastornithidae

V.Battaglia (01.2004). M.à.J 11.2009

Video Gastornis (Reconstitution BBC)

Références

Stephen Jay Gould. The Book of Life. Ebury Hutchinson 1993
Buffetaut, Eric (2004): Footprints of Giant Birds from the Upper Eocene of the Paris Basin: An Ichnological Enigma. Article en anglais au format pdf
Tim Haines & Paul Chambers. The Complete Guide to Prehistoric Life. 2007

< Oiseaux et mammifères préhistoriques