Home

Planète Terre < Volcans < Fuji-yama

Fuji-Yama

Depuis environ douze siècles, un temple est perché sur le sommet enneigé du Fuji-Yama ou Fuji-san, en plein cœur du Japon.
Chaque année, les pèlerins font l’ascension pour vénérer leurs dieux.
Montagne la plus élevée du Japon, le Fuji-Yama est un volcan que les spécialistes observent avec une certaine inquiétude.
En effet, le Fuji pourrait entrer en éruption à tout moment et couvrir de cendres une région extrêmement peuplée.

Plus de 200 volcans ont été en activité sur l’archipel japonais dans le passé. Le premier rapport sur une éruption volcanique au Japon date de l’an 684. On comptabilise au moins 800 éruptions depuis cette date officielle.
Le Fuji-Yama fait partie de ces volcans non éteints. Situé à 90 km de Tokyo, sur l’île de Honshu, Le Fuji montre depuis quelques années une augmentation de son activité.

Un volcan destructeur

Le Fuji-San fait parte d’une chaîne de volcans le long de la marge ouest de l’océan Pacifique. C’est un stratovolcan typique avec un cône symétrique escarpé.
Son élévation a débuté il y a environ 11 000 ans, au sommet de restes volcaniques plus anciens.

Fuji-Yama

Vue aérienne du Fuji-yama. © dinosoria

Le Fuji-Yama, qui culmine à 3 776 m au-dessus de la mer, a connu au moins 16 éruptions depuis la fin du VIIIe siècle.
La dernière éruption remonte à décembre 1707 et ce jour là, les gaz ouvrirent une énorme brèche dans le versant sud-est du volcan.

Fuji-Yama

Fuji-Yama. By Hirotomo

Près de 2 km3 de produits volcaniques furent propulsés dans les airs. Même la ville d’Edo, l’actuelle Tokyo, fut plongée dans l’obscurité.

Si aujourd’hui, une telle éruption devait se produire, elle aurait des conséquences dramatiques pour le pays tout entier.

Les spécialistes sont inquiets car ils ont enregistré une augmentation de la fréquence des secousses sismiques.
D’après eux, c’est le signe que les roches en fusion sont en train de remonter à l’intérieur du volcan et qu’une explosion pourrait être imminente.

Fuji-Yama

Région des cinq lacs du mont Fuji. By © Roxy all rights reserved

Cette menace constante n’empêche nullement les touristes d’affluer dans cette région. Certaines coulées de lave ont empêché le drainage des cours d’eau au nord, créant la région des cinq lacs du mont Fuji.
La beauté du paysage est stupéfiante. En divers endroits, les rivières franchissent des barrières de lave, comme celles des chutes de Shiraito, hautes de 26 mètres.

Chutes de Shiraito

Chutes de Shiraito. By Gones

Fuji-yama: une montagne sacrée

Le Japon est le pays des montagnes sacrées par excellence. Les divers cultes du Sangaku shinko « hommage aux montagnes » les vénèrent lors de cérémonies qui peuvent aller jusqu’au suicide rituel.
Ces montagnes sacrées sont censées abriter des divinités.
Le Fuji-Yama abriterait la « princesse des Arbres en fleurs », à qui les Japonais apportent depuis des siècles leurs offrandes dans le temple perché au sommet.

Pour permettre aux vieillards et aux femmes, à qui l’ascension de la montagne était initialement interdite, de faire le pèlerinage, de nombreuses villes ont érigé des Fuji-Yama en miniature, hauts de quelques mètres.

La Fête du Feu de Fujiyoshida

La Fête du Feu de Fujiyoshida. By M Shades

La Fête du Feu de Fujiyoshida, à la fin août, est le moment fort de la saison touristique du Fuji-Yama. Des sanctuaires sont édifiés à la déesse du volcan pour la remercier que la saison d’alpinisme n’ait pas fait de victimes.

Une activité volcanique continue

En principe, un stratovolcan a une durée de vie comprise entre 100 000 ans et 10 millions d’années. Leur capacité intérieure est de 5 à 100 km3.

Le volume du Fuji-Yama, en incluant ses fondations les plus anciennes, est évalué à plus de 1 000 km3.
Son existence de stratovolcan continental date au maximum d’un million d’années. C’est donc un volcan relativement jeune et d’une dimension exceptionnelle.

Fuji-Yama

Fuji-Yama enneigé. By Bleys of Amber

Au nord-est de l’archipel japonais, la plaque pacifique plonge sous la plaque eurasiatique, à raison de plusieurs centimètres par an.
Elle entre en fusion dans les profondeurs et fournit des magmas volcaniques en abondance.

Au sud-est, la plaque des Philippines disparaît sous la plaque eurasiatique.

Fuji-Yama

Fuji-Yama. By Bleys of Amber

La limite entre la plaque pacifique et celle des Philippines se trouve exactement à l’aplomb du Fuji-Yama dans une profonde zone de fracture transversale appelée Fossa magna.

Toutes les conditions sont réunies pour que le Fuji-Yama continue sa croissance.

Des explorations sous-marines ont été effectuées dans cette zone. Une vallée sous-marine s'étend sur plus de 100 km. Elle se situe à seulement 20 km de la rive et à plus de 2000 m de profondeur.
C'est la baie la plus profonde du monde.
Ce canyon est relié à la fosse océanique d'Izu-Ogasawara qui est elle-même une extension de la fosse du Japon. La fosse d'Izu-Ogasawara rejoint la fosse des Mariannes qui est la fosse marine la plus profonde du monde avec une profondeur de 11 034 m.

V.Battaglia (10.07.2006)

Références et crédit photographique

Les Secrets de la Terre, Sélection du Reader’s Digest 2004
Planète Terre, éditions Gallimard 2004
Sanctuaires sauvages, Editions Artemis 2002
Volcano; DK Publishing . 2003

Toutes les photos étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Montagne. Volcan