Home

Animaux < Reptiles < Lézards < Fouette-queue . Uromastyx acanthinura

Fouette-queue

Le fouette-queue (Uromastyx acanthinura) est un agame d’Afrique. Il fréquente notamment le désert du Sahara.

Iguanes, agames et caméléons forment le sous-ordre des Iguania. Les agames, comme le fouette-queue, remplacent les iguanes dans l’Ancien Monde.
Ils ont la même allure et les mêmes habitudes alimentaires.

La principale différence entre iguanes et agames réside dans la dentition. Les iguanes ont des dents implantées sur le bord interne des mâchoires et possèdent des dents de remplacement.
Chez les agames, les dents sont fixées sur le bord externe des mâchoires et il n’y a pas de dents de remplacement.

Morphologie d'Uromastyx acanthinura

Généralement, la robe de ce saurien est noirâtre avec des taches et des rayures transversales jaunes, orange, rouges et même vertes.
Mais, ces couleurs peuvent se modifier légèrement quand la température s’abaisse. Le corps devient alors plus sombre.

Courte et épaisse, recouverte de grosses écailles disposées en anneaux, la queue de cet agamidé surprend.
Le fouette-queue l’utilise pour tenter d’intimider ses prédateurs. Lorsqu’il se sent menacé, il se réfugie à l’entrée de son terrier et agite frénétiquement sa queue au nez de son adversaire.

Fouette-queue . Uromastyx acanthinura

Fouette-queue. By Thomas Hawk

C’est cette curieuse façon d’agir qui lui a valu son nom français. Malgré ce comportement, le fouette-queue, qui mesure jusqu’à 43 cm, est totalement inoffensif et souvent victime des serpents.

Habitat. Mode de vie

Cet agame évolue principalement dans les zones rocheuses du désert.

Aire de répartition: désert du Sahara. Maroc, Tunisie, Soudan, Mauritanie, Egypte et Algérie

Fouette queue

Uromastyx acanthinura. By XaOS

Le fouette-queue adulte se nourrit principalement de végétaux. Il aime particulièrement les plantes grasses comme les euphorbes, dont la tige est gorgée d’eau.
Toutefois, lorsqu’une nuée de criquets migrateurs s’abat sur une région, comme au Sahara, le fouette-queue adapte son régime alimentaire et devient alors insectivore.

Cette espèce est souvent très agressive envers ses congénères. Chaque individu défend son territoire. Uromastyx acanthinura vit en solitaire.

Reproduction

Uromastyx acanthinura se reproduit une fois par an entre mars et juillet. Pendant la saison de reproduction, les femelles deviennent agressives et les mâles doivent se méfier des morsures.

La femelle est ovipare. Elle pond de 6 à 23 oeufs après une incubation de 8 à 10 semaines. Les oeufs écloent au bout de 8 à 12 semaines. Les nouveau-nés pèsent entre 4 et 6 grammes.

Ils atteindront leur maturité sexuelle vers 4 ans.

La longévité du fouette-queue en captivité est d'environ 24 ans.

Le fouette-queue et l'homme

D’un naturel calme et ne manifestant aucune agressivité envers l’homme, on le rencontre assez souvent en captivité.
La plupart de ces malheureux animaux meurent dans des conditions de détention épouvantables en Afrique du Nord.

On le tue également pour sa chair ou pour fabriquer des remèdes médicinaux. Les nomades du Sahara le chassent activement. Sa queue charnue fournit une viande d’excellente qualité.

Terrarium Uromastyx sp.

  • 100 x 100 x 50 cm minimum de type désertique
  • Mettre des cachettes au sol dans la zone fraîche, des branches et des écorces
  • Température: Jour: point chaud à 50°C et point froid à 28°C. Nuit: 21°C environ
  • Humidité: 20 à 40%
  • Eclairage: par tube UV
  • Alimentation: Cresson, luzerne, endives, trèfle, légumes secs, graines ainsi que des insectes une fois par mois
  • Privilégiez des spécimens nés en captivité

Classification: Animalia. Reptilia. Squamata. Iguania. Agamidae. Uromastyx

V.Battaglia (24.02.2006)

Moloch . Agame des colons

Références principales

Reptiles. Le fouette-queue. Editions Proxima 2001
Larousse des animaux. Les lézards. Editions Larousse 2006
Jullian Gérard. L'élevage des agames barbus et des uromastyx. Bornemann 2001

< Lézard