Home

Flamant rose

Flambant, tel était le nom donné autrefois au flamant rose (Phoenicopterus ruber) qui est l’espèce la plus répandue parmi les flamants.
Cet échassier recherche avant tout la tranquillité des marécages et des grands lacs. Le flamant rose est célèbre pour sa "pose repos" sur une patte.

 

 

Les différentes espèces de flamants roses

Il existe une controverse sur le nombre d’espèces. Pour certains, il existe 6 espèces de flamants roses dans le monde. Pour d’autres, Phoenicopterus ruber est réparti en deux sous-espèces :

Phoenicopterus ruber roseus : Ce flamant rose vit essentiellement en Afrique. On trouve quelques colonies autour de la Méditerranée et de la Caspienne. Ce flamant vit également dans le Golfe Persique jusqu’en Inde occidentale.

Phoenicopterus ruber ruber : Ce flamant vit en Amérique centrale.

Il existe des variantes de couleur chez les flamants en fonction de l’espèce. Phoenicopterus ruber roseus est blanc rosâtre avec des ailes cramoisies aux bords noirs. Le bec est rose pâle à pointe noire. Les pattes sont roses.

Phoenicopterus ruber ruber est rose et le reste du corps est identique à l’autre sous-espèce.

Flamant rose au repos

Flamant rose au repos. By putneymark . Licence

En Afrique orientale, il existe une autre espèce très répandue de flamants : le flamant nain (Phoenicopterus minor). Son plumage duveteux est blanc. Le blanc de ses ailes est taché de rouge carmin. On le trouve également en Asie.

Les autres espèces de flamants roses sont :

  • Le flamant du Chili (Phoenicopterus chilensis) d’Amérique du Sud
  • Le flamant de James (Phoenicopterus jamesi)
  • Le flamant des Andes (Phoenicopterus andinus)

Les deux dernières espèces évoluent dans les lacs des plateaux élevés des Andes en Amérique du Sud.

Flamant des Andes.

Flamant des Andes. © dinosoria.com

Parmi les flamants, sur les lagunes des côtes d’Amérique centrale, les oiseaux sont quasiment rouges, tandis qu’ils sont presque blancs en Europe, et d’une couleur entre ces deux extrêmes en Afrique.

Le flamant connu en Camargue niche en Tunisie et en Afrique du Sud. L'espèce qui est observée en France est une sous-espèce du flamant des Caraïbes, Phoenicopterus ruber ruber, de couleur rouge vif.

Portrait du flamant rose

Le flamant rose mesure 125 à 145 cm de long. Sa hauteur varie entre 1,25 et 1,45 m pour un poids de 2 à 4 kg.

L'envergure varie de 140 à 165 cm. Les femelles sont en principe plus petites que les mâles. Les jeunes, très pâles, presque blancs ont des pattes sombres.

Flamant rose

Silhouette gracieuse du flamant rose. © dinosoria.com

Mais, ce qui caractérise le plus les flamants, c’est leur bec recourbé garni de lamelles qui filtrent l’eau et la vase des marécages riches en algues, crustacés et mollusques dont cet oiseau se régale.

Lorsqu’il recherche sa nourriture, la tête penchée, son bec se trouve complètement renversé. Sa courbure est telle que la mandibule supérieure se retrouve en position inférieure.

Flamants roses

Flamants roses qui filtrent l'eau. © dinosoria.com

Les aliments sont retenus par les lamelles. L’eau est rejetée, ainsi que le sable et la vase, grâce aux mouvements de la grosse langue.
Il filtre donc l’eau au fur et à mesure qu’il avance dans l’eau.

Le flamant rose a un régime alimentaire très spécialisé. Il se nourrit surtout d'une espèce de crevette, l'Artémia salina. Celle-ci contient un pigment, un caroténoïde, responsable de la coloration rose de l'oiseau. Il consomme également des algues microscopiques et divers petits invertébrés.

Flamant rose qui se nourrit

Artémia salina est responsable de la coloration rose du flamant. © dinosoria.com

Les flamants roses nichent en colonies de milliers d’individus, toujours à proximité de l’eau. Les plus grandes colonies comptent jusqu’à 2 millions de flamants.

Colonie de flamants roses

En Camargue, on observe des immenses colonies de flamants roses. © dinosoria.com

A terre, dans les marécages où il établit ses colonies, le flamant rose est, parmi tous les oiseaux, celui dont le cou et les pattes sont le plus longs par rapport au corps.

Cet échassier possède des pattes terminées par des pieds palmés.

Les principaux prédateurs du flamant rose sont les pygargues, les hyènes, les guépards ou les crocodiles.

Les flamants migrent pour la reproduction de l’Asie et de l’Europe vers l’Afrique.

Migration de flamants roses

Migration de flamants roses. © dinosoria.com

On a longtemps chassé le flamant rose pour sa langue qu’on mangeait lors des grandes occasions. On le chassait également pour ses plumes.

En Europe, les belles plumes roses ont failli être la cause d'une chasse destructrice. Mais, ces plumes perdent leur couleur et les coquettes ont dû abandonner l'idée d'orner leur chapeau de plumes de flamant et heureusement pour l'espèce.

Flamant rose

Un mâle qui exhibe son beau plumage. © dinosoria.com

Le cri du flamant rose est grave et rauque et ressemble à celui de l’oie.

La longévité du flamant rose est d'environ 13 ans.

Aire de distribution et migration

Le flamant rose niche presque exclusivement en Europe. Il hiverne dans tout le bassin méditerranéen et en Afrique.

Cependant, de nombreux flamants qui nichent en France y restent pendant la saison froide.

Flamant rose

Le flamant rose est un grand migrateur. © dinosoria.com

Le flamant rose vit le long du littoral maritime. Il aime les eaux salées et saumâtres des étangs, des estuaires ou des deltas des fleuves comme celui du Rhône.

La sous-espèce Phoenicopterus ruber roseus nidifie essentiellement en France, en espagne et localement en Asie du Sud-Ouest ou en Afrique.

Dès le mois de juillet, les migrateurs présents en France vont hiverner en Espagne, en Afrique du Nord et même au Sénégal.

Flamant rose

En France, le flamant rose se reproduit presque exclusivement en Camargue. © dinosoria.com

Ils reviendront en mars pour nidifier. Près de la moitié de la population nicheuse en France (15 000 à 20 000 couples environ au total), restent sur le territoire pour hiverner. Cependant, les hivers peuvent être très rudes, même dans le Sud de la France et peuvent donc faire de nombreuses victimes. Ce fut le cas en 1985 et l'hiver fit plus de 3000 victimes.

Reproduction du flamant rose

La parade amoureuse du flamant rose est un très joli spectacle. Le mâle et la femelle enlacent langoureusement leurs cous.
La maturité sexuelle intervient vers 5 ans. Chaque année, les couples changent.

Parade nuptiale d'un flamant rose

Parade nuptiale d'un flamant rose. © dinosoria.com

Pour accueillir ses petits, le flamant rose installe son nid peu avant la ponte. Il est constitué d’un tas de boue et de détritus de végétaux.
Large de 50 cm à la base, c’est un cône haut de 40 cm.

La femelle ne pond qu’un seul œuf (exceptionnellement deux) après une incubation de 28 à 31 jours. Les deux partenaires couvent avec les pattes recourbées sous le corps.

Flamant rose et son petit

Flamant rose et son petit. © dinosoria.com

Le petit est d’abord nourri avec une sécrétion rouge vif de l’œsophage parental. Cette sécrétion du tube digestif contient beaucoup de protéines et de graisse.
A la naissance, le petit est gris.

Son bec est droit et ne se courbe que vers l’âge de deux mois. A ce moment là, il peut commencer à se nourrir seul.

Flamant rose

Recherche d'une partenaire pour ce flamant rose. © dinosoria.com

Progressivement recouverts d’un duvet brunâtre, les jeunes se rassemblent dans des crèches gardées par les adultes.

Les plumes vont progressivement devenir rosées. Le petit flamant rose sait voler vers l'âge de 10 à 11 semaines. Bientôt, il partira pour sa première migration vers les terres d'Afrique du Nord.

Classification: Animalia. Chordata. Aves. Phoenicopteriformes. Phoenicopteridae. Phoenicopterus

V.Battaglia (12.12.2006). M.à.J 09.2009

L’évolution des oiseaux remise en cause par une étude génétique

Références

Lars Svensson & Dan Zetterström & Killian Mullarney, Birds of Europe. Princeton University Press 2009
Jean M. Malone, Flamingos. Grosset & Dunlap 2009

< Oiseaux