Home

Faucon Pèlerin

Le faucon pèlerin (Falco peregrinus) est un faucon de taille moyenne qui appartient à la famille des Falconidés.

Apprivoisé dès le Moyen Age par l’homme pour la chasse, le Faucon pèlerin est aujourd’hui très rare.
Ce faucon a été victime des dégâts provoqués par l’homme : emploi de pesticides, destruction des nids. Le faucon pèlerin est pourtant un rapace très important pour la bonne santé des écosystèmes.

Caractéristiques du Faucon pèlerin

Avec une envergure de plus d’un mètre, ce n’est pas le rapace le plus important. La femelle est plus grosse que le mâle d’un tiers.
Tous les deux sont d’excellents chasseurs.

Faucon pelerin

Faucon pèlerin. © dinosoria.com

Le Faucon pèlerin repère ses proies en vol à plus d’un kilomètre. Il survole son domaine qui peut aller jusqu’à 200 km² et fonce en piqué à plus de 200 km/h.

C’est l’oiseau le plus rapide du monde. Il détient le record avec une vitesse de pointe chronométrée à 320 km/h.

Faucon pèlerin en plein vol

Faucon pèlerin en plein vol. By Dave Inman

Dès qu’une proie est repérée, des oiseaux notamment, il l’attrape avec ses serres, l’emporte dans les airs et l’achève avec son bec crochu.

Faucon pelerin

Faucon pèlerin qui dévore sa proie. © dinosoria.com

Son plus grand prédateur était le hibou grand duc. Mais, cette espèce est aujourd’hui tout aussi rare que son ancienne proie.

Cri Faucon Pélerin

On a pu observer qu’il s’attaquait surtout aux animaux malades d’où son utilité. Il a besoin de 100 grammes de viande par jour et plus en période de nidification pour nourrir sa famille.

Taille : 40 à 46 cm de long pour une envergure de 95 cm à 1,10 m
Poids: 750 g maximum pour le mâle. 1,3 Kg maximum pour la femelle
Longévité: 15 ans en moyenne
Distribution : En France: environ 250 couples. Asie. Amérique du Nord. Afrique et Océanie

Reproduction du faucon pèlerin

Comme l’aigle royal, les préliminaires se font en vol. Le mâle doit multiplier les acrobaties pour intéresser sa promise.
Il est vrai que l’engagement réciproque ne se fait pas à la légère. En effet, si la séduction fonctionne, le couple restera ensemble toute leur vie.

Une fois cette première épreuve passée avec succès, le mâle doit encore prouver qu’il sera un bon père.
Il doit donc apporter à la femelle une proie qui, par son importance, prouvera qu’il sera apte à nourrir femme et enfants.
Dans le cas où il se montrerait trop avare dans son offrande, la femelle rompt immédiatement les fiançailles.

Au moment de la reproduction, de mars à mai, le couple s’installe dans une aire perchée sur les falaises et totalement inaccessible.
Chaque année, cet endroit sera réutilisé. C’est là que la femelle pond son premier œuf qu’elle couve.
Il revient au mâle de chasser pour la nourrir. Trois à quatre œufs seront ainsi pondus.

Les faucons pèlerin ne construisent pas de nid. Les œufs sont directement pondus dans une petite dépression grattée dans la terre.
D’ailleurs, ils ne s’embarrassent pas de scrupules. Quand ils ne trouvent pas de rocher surplombant son territoire, il squatte ceux d’autres rapaces ou des hérons cendrés.

Jeune faucon pèlerin

Jeune faucon pèlerin. By Indiana Stan

Les jeunes restent près de leur mère 40 jours environ. Ils peuvent prendre leur premier envol après ce délai.

Les jeunes reçoivent alors des lessons de chasse. Un adulte survole son petit avec une proie dans les serres qu'il laisse tomber. Le jeune s'entraîne ainsi à chasser en plein vol.

Classification: Animalia. Chordata. Aves. Ciconiiformes. Falconidae. Falco

V.Battaglia (03.2004)

Références principales et crédit photographique

Newton. Les oiseaux de proie: Les rapaces diurnes du monde. Bordas 1993
Michael Everett. Les Oiseaux de proie. Éditions Christophe Colomb 1994

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

< Oiseaux