Home

C'est en 2008 qu'un squelette bien conservé d'un petit dinosaure à plumes a été mis au jour en Chine. Baptisé Epidexipteryx hui « Qui exhibe ses plumes », ce maniraptore vivait au Jurassique.

Morphologie d'Epidexipteryx

Ce théropode n'est connu que grâce à un seul squelette partiellement conservé. Les dimensions ne peuvent donc être considérées comme standard pour l'ensemble de l'espèce.
Le fossile mesure 45 cm de long. Le poids estimé de l'individu est de 164 grammes.

Epidexipteryx

Squelette d' Epidexipteryx. 4 plumes ressemblant à des rubans forment une queue. Epidexipteryx hui. By Kumiko

Caractéristiques morphologiques :

  • Un petit crâne percé de deux grandes orbites
  • Mâchoires munies de longues dents inclinées vers l'avant
  • Orteils préhensiles
  • Bras et mains très longs
  • Le 3e doigt est particulièrement développé

Epidexipteryx était couvert de plumes courtes. Quatre grandes plumes étaient attachées à ses dernières vertèbres. Différentes de celles des oiseaux actuels, ces plumes ressemblaient à des rubans et formaient une queue.

Epidexipteryx

Epidexipteryx ne volait pas. Sa queue formée de 4 longues plumes était ornementale. Dessin © dinosoria.com

Ce dinosaure étant inapte au vol, cette longue queue servait probablement à parader pendant la période de reproduction et peut-être à intimider les autres congénères.

Mode de vie

Cette morphologie prouve qu'Epidexipteryx était adapté à une vie arboricole. Les orteils préhensiles servaient à agripper les branches.

Epidexipteryx

Dessin de la tête d'un Epidexipteryx. On sait que ce dinosaure possédait des plumes courtes mais on ne peut qu'imaginer les couleurs

La dentition et le 3e doigt incitent à penser qu'il avait un régime insectivore.

Un majeur griffu, long et grêle, est un accessoire très utile pour se nourrir. Cette caractéristique me fait d'ailleurs penser au aye-aye, bien qu'il n'y a bien sûr aucun lien de parenté.

Mains d'un Epidexipteryx

Dessin des mains d'un Epidexipteryx

Cependant, il est très probable que comme le aye-aye, Epidexipteryx insinuait son majeur osseux et très fin dans les fissures et sous l'écorce des arbres pour déloger les insectes.

Ce n'est qu'une supposition de ma part, mais les grandes orbites peuvent également laisser penser que ce petit dinosaure était plutôt nocturne.

Epidexipteryx était couvert de plumes courtes. © dinosoria.com

De petite taille et sans aucun moyen de défense, il serait assez logique de penser qu'il profitait de l'obscurité pour se nourrir et se reposait la journée dans les arbres.

Classification : Animalia.Chordata. Dinosauria. Theropoda. Paraves. Scansoriopterygidae. Epidexipteryx

V. Battaglia (02.07.2015)