Home

Préhistoire < Mammifères et Oiseaux préhistoriques < Diprotodon

Diprotodon

Diprotodon est le plus grand marsupial qui a vécu sur Terre. Diprotodon opatum avait la taille d’une petite voiture.
Les Diprotodontidae sont probablement les animaux les plus connu de la faune préhistorique australienne.
Ces marsupiaux géants étaient très répandus au Pléistocène sur l’ensemble du continent australien.
La Mégafaune australienne comporte de nombreuses espèces de marsupiaux et d’animaux à la taille impressionnante.

A l’époque où vivait Diprotodon, deux prédateurs exceptionnels cohabitaient dont le plus gros mammifère carnivore de l’époque, Thylacoleo carnifex, un lion marsupial et le varan géant, Megalania prisca.

Portrait de Diprotodon

Diprotodon signifie «  Deux dents en avant ». Ce nom fait référence à leur seule paire d’incisives inférieures qui se projettent vers l’avant.
Diprotodon opatum est le plus grand marsupial ayant jamais existé. Il mesurait 3 m de long et presque 2 m au garrot. Son poids est estimé à 2 tonnes.

Diprotodon opatum

Crâne Diprotodon opatum. By Scherre

Les crânes fossilisés montrent bien les molaires broyeuses et les incisives puissantes. Herbivore, il a été très abondant tant que le climat est resté humide. A cette époque là, l’intérieur de l’Australie était beaucoup moins aride et parsemé de grandes prairies.

On a retrouvé des restes d’une espèce particulière de buisson salé dans les cavités stomacales de plusieurs spécimens.

Le crâne massif renfermait un tout petit cerveau.

Les pieds sont plantigrades de sorte que ce sont les paumes et les plantes de pieds qui supportent le poids, comme chez l’ours.

Diprotodon

Squelette Diprotodon . By Bentley Smith

Zygomaturus tasmanicus était un parent étroit de Diprotodon. Il mesurait 2,5 m de long pour un poids de 300 à 500 kg.
Il évoluait dans les zones plus boisées de l'Australie du sud-est et du sud-ouest tandis que Diprotodon s’épanouissait dans les grandes zones dégagées de l’intérieur du continent.

Les Diprotodontidae sont apparentés aux wombats et au koala d’aujourd’hui.

L’extinction de Diprotodon

Ce géant était très répandu en Australie jusqu’à l’apogée de la dernière période glaciaire, il y a 18 000 ans.
Cette période glaciaire a modifié le climat, ce dernier devenant de plus en plus sec. Cette modification du biotope est l’une des principales raisons de l’extinction de Diprotodon.

Diprotodon

Reconstitution Diprotodon. Licence

Cependant, cette théorie est controversée car les Diprotodontidae ont survécu à plusieurs périodes glaciaires. Il  semble donc qu’il n’y ait pas de raisons particulières pour que la dernière leur ait été fatale.
De plus, il semblerait que l’Australie n’a pas vraiment souffert de la dernière période glaciaire.
De grandes parties du continent ont continué à bénéficier d’un climat chaud et humide. Pourquoi les Diprotodons n’ont-ils pas tout simplement migré des régions devenues arides vers ces régions plus humides ?

Les paléontologues qui réfutent l’extinction due au changement climatique font remarquer que le déclin de ces animaux a commencé avec l’arrivée des hommes.
Ces animaux étaient lents et sans défense. C’était donc un gibier facile. Mais, il n’y a aucune preuve tangible d’abattage massif sur les sites de fouilles.

Classification: Animalia. Mammalia. Marsupialia. Diprotodontia. Vombatiformes. Diprotodontidae. Diprotodon

V.Battaglia (09.03.2008)

Megalania

Références

Alan Turner, Mammifères de la préhistoire, Editions Nathan 2004
Stephen Jay Gould, The Book of Life, Ebury Hutchinson 1993
The Marshall Illustrated Encyclopedia of Dinosaurs and Prehistoric Animals, Marshall Editions Ltd, 1999

< Animaux préhistoriques