Home

Dinosaure qui vole et dinosaure qui nage

Jusqu’à présent, on savait que reptiles volants et reptiles marins avaient conquis l’air et la mer. Par contre, les dinosaures quadrupèdes et bipèdes étaient censés ne pas savoir voler, ni nager.

Il se pourrait bien que nous devions revoir notre vision des capacités des dinosaures bipèdes.

 

 

Le dinosaure qui vole

Le paléontologue Sankar Chatterjee et l’ingénieur aéronautique Joe Templin sont persuadés que le petit dinosaure à plumes Microraptor gui utilisait la même configuration que le premier avion des frères Wright pour voler.

En 1994, le squelette de Bambiraptor, vieux de 75 millions d’années, avait révélé que ce petit théropode possédait des os dont certains contenaient des poches d’air, reliées aux poumons. Cette caractéristique se retrouve chez les oiseaux.
On pense, sans en avoir la preuve, que Bambiraptor était recouvert de plumes duveteuses pour conserver la chaleur interne.

Bambiraptor

Bambiraptor. © dinosoria.com

Depuis 1996, des sortes de plumes fossilisées ont été retrouvées en Chine sur de petits théropodes très bien conservés, dont deux dromaeosauridés : Sinornithosaurus « lézard oiseau de Chine » et Microraptor « petit voleur ».

En 2001, de nouveaux fossiles ont confirmé l’hypothèse que ces théropodes étaient étroitement apparentés aux oiseaux. Ils portaient des plumes primitives et non des écailles.

Aujourd’hui, les scientifiques démontrent que les pattes de Microraptor ne pouvaient pas pivoter vers l’extérieur.
Par conséquent, elles ne pouvaient pas venir se placer directement sous les ailes avant. Plus vraisemblablement, les ailes de l'arrière étaient déployées plus bas que les ailes avant, comme un avion à deux plans.

Microraptor

Microraptor gui. © dinosoria.com

Cela ne prouve pas de manière formelle que Microraptor volait mais constitue un indice révélateur des capacités au vol de cette espèce.

Le dinosaure qui nage

Une autre équipe a annoncé la découverte, dans le Wyoming, aux Etats-Unis, de traces laissées par un dinosaure bipède adepte de la nage.
De la taille d’une autruche, ce dinosaure se promenait sur les bords d’une ancienne mer intérieure il y a environ 165 millions d’années.
Les empreintes, à trois doigts, de ce dinosaure côtoient les traces laissées par des crocodiles et d’autres animaux marins.

Dinosaure qui nage

Représentation du dinosaure se lançant à l’eau d’après les empreintes découvertes dans le Wyoming. (Debra Mickelson)

L’identité de ce dinosaure est encore inconnue.
Plus les traces s’éloignent de l’ancien rivage moins elles sont marquées, révélant que le reptile flottait, explique Debra Mickelson, de l’Université de Boulder (Colorado).

Il est impossible de savoir sur quelle distance ce dinosaure était capable de nager.
Les chercheurs poursuivent leurs recherches sur le site de cette ancienne mer, qui recouvrait le Colorado et le Wyoming, en quête de fossiles qui leur en apprendraient davantage sur le profil de ce nageur.

V.Battaglia (20.10.2005)

Les dinosaures à plumes

< Planète Dinosaure