Home

Cohabitation entre dinosaures et mammifères

Les restes d'un jeune dinosaure ont été retrouvés dans l'estomac d'un mammifère daté de 130 000 millions d'années, c'est-à-dire du Crétacé inférieur. Cette découverte a fait l'objet d'un article dans la revue Nature de Janvier 2005.

En effet, chose incroyable, des chercheurs ont découvert en Chine les restes de deux mammifères, dont un avait la taille d'un chien, se nourrissant de jeunes dinosaures, ce qui va à l'encontre des théories voulant que les mammifères de cette époque-là n’étaient pas plus gros que des rongeurs et insectivores.

 

 

Repenomamus giganticus

Yaoming Hu, du Musée américain d'Histoire naturelle de New York a déclaré dans la revue Nature :

« Repenomamus giganticus, datant de quelque 130 millions d'années mesurait plus d'un mètre de long et son crâne était de 50% plus important que celui de son cousin, Repenomamus robustus. »

Ce fossile a été trouvé à Liaoning, dans le nord de la Chine, près de celui d'un R. robustus, mammifère déjà connu, dont l'estomac contenait le squelette d'un jeune dinosaure Psittacosaurus d'environ 14 cm de long, précise l'étude. L'animal qui avait dévoré le dinosaure avait plus de 50 cm de long et pesait sans doute de 4 à 6 kg.

Morphologiquement, Repenomamus giganticus ressemble un peu au diable de Tasmanie.

Repenomamus giganticus

Crâne de Repenomamus giganticus. By Laikayiu. Licence

Selon M. Hu, ces deux mammifères possédaient des dents et des mâchoires assez puissantes pour attraper et tuer des proies vivantes.

Si certains fossiles exhumés ces dernières années suggéraient que des mammifères plus gros que des souris avaient existé au Mésozoïque, ils étaient trop fragmentaires pour donner une idée précise de leur taille.

"Nos découvertes constituent la première preuve directe" que certains des mammifères d'alors étaient "carnivores et se nourrissaient de petits vertébrés, y compris des jeunes dinosaures", souligne M. Hu.

Position des mammifères pendant le Mésozoïque

Ce type de découverte démontre que l'éventail de tailles des mammifères était plus important que l'on ne pensait. Cependant, les fossiles sont encore beaucoup trop rares pour que l'on puisse vraiment parler de concurrence alimentaire comme le dit Yaoming Hu dans son article.

Repenomamus est un genre de triconodontes « "Trois dents coniques", un groupe de mammifères  dont les plus anciens fossiles remontent au Trias supérieur. Ils n’ont laissé aucun descendant.

A ce jour, l'évolution des mammifères est encore très incomplète. Les fossiles sont rares et très fragmentaires.

Psittacosaurus

Adulte, Psittacosaurus pouvait mesurer jusqu'à 2 m de long. © dinosoria.com

Je ne différencie pas dans ce dossier les mammaliens (ou mammaliformes) et les vrais mammifères car les découvertes comme celle de Repenomamus giganticus posent surtout le problème de la place des mammifères au sein des différents écosystèmes apparemment dominés par les dinosaures.

Le portrait robot du mammifère insectivore et nocturne est-il à remettre en cause ? C'est à mon avis, la vrai question à résoudre.

On a toujours cru que les dinosaures occupaient toutes les niches écologiques et ce, sans aucune concurrence.
Cette affirmation est t-elle toujours valable ?

Comme le souligne si justement le Pr Anne Weil, de l'Université Duke à Durham, dans un article d'analyse accompagnant l'étude de Yaoming Hu: "ces dernières découvertes devraient déclencher une avalanche de questions et de spéculations". Parmi elles : "En quoi ces mammifères ont-ils influencé l'évolution des dinosaures ?"

Castorocauda

Castorocauda lutrasimilis. Un mammifère semi-aquatique qui vivait au Jurassique moyen en Asie. Il mesurait environ 42 cm de long. By Arthur Weasley. Licence

Si ces mammifères de taille moyenne étaient des chasseurs actifs, ils étaient suffisamment puissants pour s'attaquer à de petits dinosaures et surtout à leur progéniture. Malheureusement, on ne peut pas affirmer que Repenomamus giganticus chassait activement de jeunes dinosaures. Peut-être était-il tout simplement charognard à l'occasion.

D’autres mammifères ont été découverts et notamment en Asie. Ce qui est intéressant dans toutes ces découvertes, c’est que chaque espèce possédait un régime alimentaire différent. Parmi les fossiles, on trouve des piscivores, des insectivores, des omnivores et des carnivores.

Volaticotherium qui a vécu au Jurassique en Asie possédait une membrane qui lui permettait de planer. Il possédait probablement un mode de vie proche de celui des écureuils volants actuels.

Volaticotherium

Volaticotherium antiquum. By Arthur Weasley. Licence

Les mammifères qui ont cohabité avec les dinosaures sont donc très variés et ne se limitent pas à de petits insectivores nocturnes.
Rien ne vient contredire l’hypothèse que de nombreuses espèces étaient diurnes.

Comme vous le savez, tous les dinosaures n’étaient pas des géants. En fait, il est fort probable que la plupart des espèces étaient de taille moyenne et de petite taille.
Le problème pour les petites espèces de dinosaures  est le même que pour les mammifères. Les fossiles se sont très mal conservés.

Nous sommes très loin de savoir combien d’espèces ont cohabité au Mésozoïque. Mais, c'est là tout l'intérêt de la paléontologie. Chaque nouvelle découverte nous oblige à remettre en question nos acquis.

Fruitafossor

Fruitafossor windscheffeli, un mammifère insectivore, amateur de termites, du Jurassique supérieur d'Amérique du Nord. By Arthur Weasley. Licence

Parmi les nombreuses questions que nous pouvons nous poser: " Les petites espèces de dinosaures et de mammifères étaient-elles en compétition pour les territoires et donc les ressources ?
Cette compétition a t-elle eu une réelle incidence sur l’évolution des dinosaures mais également sur leur déclin puis leur extinction ?

Ou doit-on continuer à penser que les mammifères n’étaient que des hôtes discrets qui ont attendu leur heure pour, à leur tour, dominer tous les écosystèmes ?

V. Battaglia (01.2005). M.à.J 12.2009

Lien

Yaoming Hu, Jin Meng, Yuanqing Wang, Chuankui Li (2005). "Large Mesozoic mammals fed on young dinosaurs". Nature

< Planète Dinosaure