Home

Maladies et Dinosaures

Mammifères, reptiles et oiseaux actuels souffrent tous de maladies diverses. Notre propre espèce ne fait bien sûr pas exception à la règle. Face aux gigantesques squelettes de certains dinosaures, on pourrait penser que nulle maladie ne pourrait terrasser de tels géants.
Pourtant, il est prouvé aujourd’hui que les dinosaures ne sont pas tous morts suite à des combats.
La maladie est venue à bout du plus grand des prédateurs : Tyrannosaurus Rex. C’est du moins, la conclusion de l’étude menée en 2009.
Il y a 5 ans, Bruce Rothschild et son équipe avaient provoqué une polémique concernant d’éventuelles traces de tumeur sur des squelettes de dinosaures.

 

 

Des dinosaures atteints de trichomonose

Deux équipes de chercheurs, l’une américaine et l’autre australienne, ont entrepris d’analyser de plus près ce que l’on pensait être des cicatrices sur plusieurs crânes de Tyrannosaures dont celui de la célèbre Sue du Field Museum à Chicago.

Effectivement quand on regarde de plus près, on peut observer des trous sur les os de la face. Ces trous ne sont pas le résultat de morsures lors de  terribles combats mais de l’effet d’un parasite appelé Trichomonas gallinae.

Sue. Tyrannosarus Rex

Tyrannosaurus . Squelette de Sue . By Sebastian Bergmann . Licence

Actuellement, la trichomonose touche les oiseaux. Elle se développe surtout dans la gorge et le jabot, mais peut atteindre d'autres organes.

Il s’ensuit une perte d’appétit et l’oiseau ne peut plus avaler. Des glaires se forment dans la gorge, gênant la respiration.
Progressivement, apparaissent des abcès et la mort finit par survenir faute de pouvoir s’alimenter.

Sue et d’autres Tyrannosaures exposés dans différents muséums présentent des cicatrices similaires à celles observées sur des oiseaux malades.

Les chercheurs en déduisent que ces dinosaures sont morts car ils ne pouvaient plus ni chasser, ni avaler la moindre nourriture.

Il est également intéressant de souligner que cette maladie est transmise par les parents aux jeunes.
Doit-on en conclure que de nombreux dinosaures, atteints de trichomonose, ont involontairement condamné à mort leur progéniture ?

Le cancer a t-il frappé les dinosaures ?

Les travaux réalisés par Bruce Rothschild et son équipe de l’Université de l’Ohio ont créé la polémique en 2004. D'après leur recherche sur 10 000 squelettes de dinosaures, ces derniers auraient été victimes de tumeurs.

Parasaurolophus, un Hadrosaure

Parasaurolophus, un Hadrosaure. © dinosoria.com

Les paléontologues ont radiographié plus de 700 espèces de dinosaures herbivores et carnivores.
Ils ont utilisé la radiologie des vertèbres qui a déjà fait ses preuves dans le dépistage des tumeurs chez l'homme.

Les conclusions de cette étude, publiées sur le site allemand Naturwissenshaften, ont fait l'effet d'une véritable bombe dans le milieu scientifique.

B.Rothschild explique que seuls les Hadrosaures (dinosaures à bec de canard), qui vivaient au Crétacé, présentent des formes de cancer proches de celles de l'espèce humaine.
Selon lui, sur 97 hadrosaures étudiés, 29 tumeurs des os ont été identifiées.

La communauté scientifique s'est élevée contre ces conclusions. Pour la majorité des chercheurs, ces "tumeurs" ne seraient que des cicatrices dues à des fractures.

Patte Allosaurus

Une fracture a provoqué une infection sur cette patte d'Allosaurus. © dinosoria.com

B.Rothschild rétorque que les hadrosaures mangeaient des conifères. Ces plantes sont réputées pour leurs substances chimiques cancérigènes. De plus, il affirme que les radios révèlent bien des tumeurs et non les traces d'anciennes fractures.
David Norman, de son côté, avance l'hypothèse de la longévité. En effet, les hadrosaures semblent avoir eu une vie particulièrement longue. De ce fait, l'usure des os, selon lui, pourrait expliquer ces "tumeurs".

La passionnante étude menée par B.Rothschild apportera, nous l'espérons, des réponses à l'évolution de cette terrible maladie. Pourquoi ne pas rêver un peu et envisager que les dinosaures nous apporteront une solution pour vaincre ce fléau ?

V. Battaglia (26.10.2009)

Liens

University of Queensland . Définition de la trichomonose . Naturwissenshaften

< Actualité sur les dinosaures