Home

Désert de Gobi

Le Gobi est le plus grand désert d’Asie. Il tire son nom du mot mongol qui signifie désert. Le désert de Gobi est devenu célèbre grâce aux nombreuses découvertes paléontologiques. De nombreux squelettes de dinosaures reposent dans cette étendue désertique.

Avec une altitude moyenne de 1000 m, le désert de Gobi présente la particularité d’alterner des étés étouffants et des hivers très rigoureux.
Quatrième désert du monde par sa superficie, il détient le record de l’amplitude thermique entre l’été et l’hiver, avec un écart de 90 °C entre les deux saisons.

C’est le désert le plus froid au monde.

Caractéristiques du désert de Gobi

Sa superficie est de 1,3 million de km². C’est un désert de type rocheux, caillouteux et sableux.
Les précipitations annuelles mensuelles sont de 10 à 250 mm.

Les températures varient de 45 °C à - 40 °C.

Désert de Gobi

Désert de Gobi. By Julyinireland

Le Gobi s’étire entre le nord de la Mongolie et le sud de la Chine jusqu’à la Grande Muraille. Ce désert est entouré de hautes barrières montagneuses, au sud l’Himalaya et à l’ouest les reliefs des monts Kingan.

Les Chinois appellent cette région « Sha-ma », désert de sable.

Le paysage alterne des massifs rocheux, de larges vallées et des plaines. Seule une petite partie du Gobi est sableuse.

La plupart des précipitations ont lieu en été. À l’ouest, il est particulièrement aride et dépourvu de toute nappe phréatique.

Les Mongols

Les Mongols sont les habitants semi-nomades du Gobi. Ils élèvent leurs troupeaux de moutons, chèvres, vaches et chameaux sur de vastes étendues de steppes.
Ils déplacent leur campement plusieurs fois par an afin d’éviter l’épuisement des ressources.

Désert de Gobi

Le Gobi est le désert le plus froid au monde. By Julyinireland

Ils dépendent presque exclusivement de leurs animaux qui leur procurent le lait et ses dérivés, la viande, les peaux et la laine.

Mongol

Les Mongols pratiquent toujours la chasse à l'aigle royal. By Tiarescott

En savoir plus sur la chasse à l'aigle royal

Les chameaux, moyen de transport favori des Mongols, fournissent une laine très appréciée.

Les Mongols ont également domestiqué des chevaux sauvages.

tente mongole ou  yourte

Tente mongole. By The Wandering Angel

Ils vivent dans une tente, la yourte, faite d’une armature en bois couverte de peau et de feutre.

Lors des grandes invasions mongoles du XIIIe siècle, les guerriers de Gengis Khan ont déferlé en Europe occidentale, juchés sur de petits et robustes chevaux élevés dans les massifs montagneux de l’Altaï.
Les montagnes de l’Altaï bordent le désert de Gobi.

Chevaux de Przewalski

Chevaux de Przewalski. By canorus

Pour toujours lié à cette région, le cheval de Przewalski a même donné son nom à la partie occidentale du massif, le « Tachin Schara Nuru », nom signifiant « monts du cheval jaune ».

Sauvé de l’extinction in extremis, le cheval de Przewalski galope à nouveau en Mongolie, grâce notamment à une association française implantée en Lozère.

En savoir plus sur les Mongols et Gengis Khan

Faune et flore du Gobi

Pendant des siècles, le désert de Gobi fut l’habitat des bandes de loups gris qui ont depuis quasiment disparu.

Une des plantes les plus importantes de l’écosystème local est la saxaoul ou saxaul (Haloxylon ammodendron). C’est un petit arbre robuste presque sans feuilles qui résiste à la sécheresse et pousse en massifs dispersés dans le désert.
Il peut atteindre 9 m de haut. Il forme de petites forêts à flanc de montagne. Le bois est utilisé comme bois de chauffage et pour les abris.

Saxaoul dans le desert de Gobi

Saxaoul. By Lsmees

En Mongolie, les forêts de saxaoul occupent environ 25% de l'espace. Cet arbuste est très important pour l'équilibre du biotope.

Les zones sablonneuses du Gobi abritent le hérisson du désert à longues oreilles et de petits rongeurs comme le hamster du désert.

Cousin du dromadaire domestique africain, le chameau de Bactriane (Camelus bactrianus) vit à l’état sauvage dans le désert de Gobi.

Malheureusement, il est en voie d’extinction et ne survit que dans une zone protégée du sud de l’Altaï.
Ses effectifs sont estimés à moins de 1000 individus.

L’hémione (Equus hemionus ), également appelé « kulan » ou "koulan", est une sous-espèce d'âne sauvage d’Asie ou onagre . Cet âne sauvage est capable de courir à 70 km/h.
De tous les ânes, c’est celui qui se rapproche le plus du cheval.

Hemione

Hémione. By Harry Moon

 

Des troupeaux qui peuvent atteindre 500 individus vivent dans les déserts et les steppes de Mongolie, en particulier dans le Gobi.

Cet âne possède un épais pelage qui le protège de la neige et des vents glacés.

Parmi les autres mammifères, on trouve de petits troupeaux de gazelles des sables et de gazelles de Mongolie.

L’antilope saïga (Saiga tatarica) d’Asie centrale est nomade. Elle peut parcourir 120 km par jour à la recherche d’un point d’eau. Saiga tatarica mongolica, la sous-espèce qui vit en Mongolie est en danger critique d'extinction.

Le braconnage est la raison principale de l'effondrement de la population. Cette antilope a été chassée à outrance pour sa corne et cela pour les mêmes raisons que le rhinocéros.

Il ne resterait qu'environ 700 antilopes de cette sous-espèce en Mongolie.

Antilope Saiga

Antilope Saiga. By Belgian Chocolate

La région de l’Altaï abrite aussi le mazaalai ou ours du Gobi. C’est le seul ours au monde à vivre dans le désert. Lui aussi est en voie d’extinction puisque la population est estimée à moins de 30 individus.

Parmi les reptiles endémiques au Gobi, on trouve le gecko du Gobi et le boa tatar des sables.

V.Battaglia (23.02.2006). M.à.J 03.2012

Référence

Michael Martin & Elke Wallner. Deserts of the Earth ; Thames & Hudson 2004

< Déserts