Home

Préhistoire < Reptiles volants < Darwinopterus

Darwinopterus

Darwinopterus est un ptérosaure du Jurassique découvert en Chine. Il a été dénommé Darwinopteris modularis en l’honneur du 200e anniversaire de la naissance de Darwin et du 150e anniversaire de la publication de son ouvrage L’origine des espèces.
Ce reptile volant est complètement différent de tous les ptérosaures connus.

Morphologie de Darwinopterus

Une vingtaine de fossiles ont été mis au jour dans la Formation du Xian de Jianchang dont un squelette très bien conservé.
Tous les fossiles sont datés du Jurassique moyen.

Ce ptérosaure avait une envergure de 0.7-1.0 m. La longueur de son crâne est de 14 à 19 cm.

Muni d'une longue queue partiellement raidie, ce reptile volant se caractérise par la longueur de son crâne qui était deux fois plus long que les vertèbres dorsales et sacrées ensemble.
Ce crâne était orné d'une petite crête.
Les pattes postérieures sont munies de 5 doigts,
Darwinopterus présente des caractéristiques propres aux rhamphorhynchoïdes à savoir une longue queue vertébrée et la présence de dents.
Sa mâchoire contient 15 paires de dents pointues et sa queue possède plus de 20 vertèbres.
Cependant, il possède également des caractéristiques propres aux ptérodactyloïdes, apparus au jurassique supérieur, qui se distinguent des rhamphorhynchoïdes par leur queue vertébrée atrophiée et leur absence de dents.
En effet, le crâne est d'une longueur exceptionnelle comme c'est le cas pour de nombreux ptérodactyles et comme ces derniers, il est constitué en grande partie d'une crête osseuse.

Darwinopterus

Fossile de Darwinopterus . By Didier Descouens

C'est pourquoi les paléontologues pensent que Darwinopterus fait partie d'un groupe transitoire entre les rhamphorhynchoïdes et les ptérodactyloïdes.
L'espèce a été classée dans un taxon spécialement créé : Monofenestrata.

Les fossiles ont été divisés en trois espèces qui se distinguent principalement par la taille et la forme des dents ainsi que par la longueur du crâne.

  • D. modularis : L'espèce type a été décrite en 2010, Lextrèmité arrière du crâne est particulièrement allongée et les dents sont espacées.
  • D. linglongtaensis : Espèce décrite en 2010. Le crâne est plus court, mais plus grand et les dents sont plus courtes, en forme de cône.
  • D. robustodens. Espèce décrite en 2011 qui présente des dents très robustes.

Les paléontologues ont émis l'hypothèse que la différence de denture pouvait impliquer que les différentes espèces occupaient des niches écologiques différentes, chacune ayant sa propre source de nourriture

Reproduction

Ce sont des scientifiques du Canadian Museum of Nature d'Ottawa qui ont découvert en Chine une femelle fossilisée avec son œuf.
L'oeuf présente une coquille molle très semblable à celle des reptiles actuels. Celle des oiseaux est dure.

Darwinopterus est un pterosaure different des autres reptiles volants

Illustration de Darwinopterus. By Mark Witton

Surnommée Mme T, cette femelle présente un bassin large et ne possède pas de crête. Mais, il est difficile pour le moment de différencier les mâles des femelles.
Les différents fossiles présentent un dimorphisme sexuel : hanches plus ou moins étroites, absence de crête ou crête plus ou moins développée. Cependant, on ne sait pas quels sont les fossiles mâles ou femelles.
Le fait que Mme T ne possédait pas de crête ne signifie pas que toutes les femelles en étaient dépourvues. Chez les cératopsiens, il a été prouvé que la taille et la forme des crêtes évoluaient en fonction de l'âge.
Selon les chercheurs, Mme T n'était peut-être pas encore adulte.

Les œufs étaient très probablement enfouis dans le sol humide. On ne sait pas si les jeunes bénéficiant d'une aide parentale.

Classification : Reptilia . Pterosauria . Wukongopteridae. Darwinopterus

V, Battaglia (18.03.2012)

Références 

Did pterosaurs fly out of their eggs? New Scientist
ODD NEW PTEROSAUR: "Darwin's Wing" Fills Evolution Gap. National Geographic
"Palaeontology: pterosaur egg with a leathery shell". Nature 432

< Reptiles Volants