Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Couleuvre de Montpellier . Malpolon monspessulanus

Couleuvre de Montpellier

De grande taille mais craintive, la couleuvre de Montpellier (Malpolon monspessulanus) est parfois agressive. Cependant, sa morsure n’est pas vraiment dangereuse.
Ce serpent est très répandu en Europe et se complait vraiment autour de la Méditerranée.

Portrait de la couleuvre de Montpellier

Cette couleuvre fait partie de la famille des colubridés et de la sous-famille des Boïginés.
En moyenne, elle mesure 160 à 180 cm mais peut dépasser 2 mètres de long.

Ce serpent fait beaucoup de bruit quand il s’enfuit et même quand il chasse. Elle siffle bruyamment en cas de danger.

Il existe deux sous-espèces :

Malpolon monspessulanus monspessulanus qui possède généralement 19 écailles dorsales au milieu du corps. Elle vit en Afrique du Nord, sur la péninsule ibérique, les côtes françaises de la Méditerranée et en Italie.

Malpolon monspessulanus insignitus qui possède 17 rangées d’écailles dorsales. On la trouve dans les pays balkaniques, les îles grecques, la Turquie, le Caucase et à l’est de l’Afrique du Nord.

Couleuvre de Montpellier

Couleuvre de Montpellier. © Damien Crebassia

La couleuvre de Montpellier tue ses proies par envenimation. Elle apprécie les petits rongeurs, les jeunes oiseaux et les reptiles. Elle pratique également le cannibalisme à l'occasion.
Son venin tue un gros lézard vert en 2 minutes. Elle poursuit ses proies avec acharnement.

Le mâle arbore une livrée brun verdâtre. Les femelles ont un corps fauve tacheté de roux et de brun.
Dans certaines régions, le mâle peut avoir une longue selle noire sur le cou.

En été, cette couleuvre fréquente les étendues ensoleillées des landes sèches et pierreuses.

Elle hiberne du mois d’octobre au mois de mars.

L’accouplement a lieu d’avril à juin. La femelle pond en juillet-août entre 4 et 18 œufs sous un tas de feuilles ou dans la terre humide.

L’éclosion des petits à lieu fin septembre ou début octobre.

La couleuvre de Montpellier et l’homme

Sa morsure est très douloureuse quand on essaye de la saisir. Cependant, cette couleuvre n’est pas mortelle.

Agressive, elle se redresse verticalement quand on l’approche. Parfois, elle va même jusqu’à charger tel un taureau. Afin de paraître plus volumineuse, elle se gonfle et aplatit son cou. Elle souffle bruyamment et mord si elle est attrapée.

Couleuvre de Montpellier

Couleuvre de Montpellier. © Damien Crebassia

En cas de morsure, son venin donne de la fièvre et des troubles nerveux. En effet, la couleuvre de Montpellier est un serpent opisthoglyphe c’est-à-dire que ses crochets à venin sont situés en arrière du maxillaire supérieur.
De ce fait, l’inoculation du venin chez l’homme est peu efficace.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Colubridae. Psammophiinae. Malpolon

V.Battaglia (23.01.2006)

Références principales

Reptiles, éditions Proxima 2001
Serpents, Nigel Marvin et Rob Harvey, éditions Solar 1996
Grand guide encyclopédique des serpents, éditions Artémis 1999

< Serpents