Home

Animaux < Reptiles < Serpents < Cobra indien. Naja naja

Cobra Indien

Extrêmement venimeux, le cobra indien, Naja naja, est également célèbre sous le nom de serpent à lunettes ou cobra à monocle. Ce cobra est souvent exhibé par les charmeurs de serpents. Naja naja est un cobra asiatique très répandu en Inde.
Bien que dangereux pour l’homme, le cobra indien est indispensable à l’équilibre du biotope. En effet, il est très réputé pour réguler les populations de rongeurs.

Portrait du cobra indien

Les grands spécimens peuvent mesurer plus de 2 m. La taille standard varie de 1,80 m à 2 m. Sa livrée, typique, est jaunâtre ou brun sombre. Il porte au niveau du cou un dessin noir et blanc rappelant des lunettes.
Ce « masque » est particulièrement visible lorsque l’animal se dresse dans l’attitude d’intimidation dite « en capuchon », commune à tous les cobras.

Cobra indien

Coiffe déployée du cobra indien. © dinosoria.com

Cette posture d’intimidation précède souvent la morsure. En déployant leur coiffe, les cobras paraissent plus gros et donc plus impressionnants face à un prédateur.
Gueule ouverte, ils émettent un souffle, puis frappent.
La coiffe du cobra indien est particulièrement développée. Elle peut atteindre 15 cm de large chez un individu de 2,20 m.

Cobra indien

Cobra indien. By S.Das

Chez certains individus, le dessin se réduit à un anneau, d’où le surnom de cobra à monocle.

Habitat et mode de vie

Le cobra indien est surtout nocturne. La journée, il se cache mais reste toujours à l’affût. Agile et rapide, il s’esquive au moindre bruit.
Il n’attaque que s’il se sent menacé.

Cobra indien

Le cobra indien est surtout nocturne. © dinosoria.com

Son aire de répartition comprend l’Asie du Sud : Indonésie, Inde, Pakistan, Bangladesh, Thaïlande, Sri Lanka, Népal, Bhutan.
Il évolue jusqu’à 2000 m d’altitude.

Il apprécie les forêts, les régions agricoles, les zones humides mais également les villes. Dans les zones habitées, il trouve des rongeurs en grande quantité.
Le cobra indien ne chasse que les proies qu’il peut avaler en une seule fois dont principalement des rongeurs, des grenouilles et d’autres reptiles.

Video Cobra Indien qui chasse un rongeur

Le cobra indien adulte a très peu de prédateurs. En Asie, la mangouste peut se révéler une ennemie réelle. Mais, il faut savoir que ces deux animaux sont le plus souvent confrontés lors de combats organisés par l’homme.
Le combat se déroule à l’intérieur d’un enclos. Au cours de rounds de 3 à 6 secondes, la mangouste sautille autour du cobra et tente de le mordre à la nuque.
Elle lui inflige des coups de haut en bas pour le plaquer au sol car le cobra ne peut frapper en hauteur.
La mangouste est souvent tenue en laisse et le combat n’est pas mortel car un cobra coûte cher.

Reproduction

La femelle est ovipare. Elle pond entre 10 et 20 œufs par an, entre avril et juillet, dans un terrier. Les petits émergent de leurs œufs 48 à 69 jours plus tard. Longs de 20 à 30 cm, les jeunes sont parfaitement formés et déjà venimeux.

Contrairement à la plupart des serpents, certaines observations ont montré que la femelle demeurait un certain temps au voisinage immédiat de la ponte.
Elle repousse tout intrus au voisinage du nid.

Cobra indien

Couple de cobras indiens. © dinosoria.com

Certaines femelles ont même déjà été vues plus ou moins enroulées autour des oeufs.
Il est possible que la femelle, ayant pondu dans son terrier habituel, continue à y habiter. Les observations suggèrent cependant, sinon une véritable garde, tout au moins une forte tendance à ne pas s’écarter des œufs.
(Citation : Grand guide encyclopédique des Serpents. P.98. Editions Artémis 1999)

Le cobra indien et l’homme

Le venin de ce cobra est neurotoxique. Il agit principalement sur le système nerveux. Après une morsure, on assiste à une paralysie progressive des muscles squelettiques et de la face, conduisant au décès par asphyxie.

Ce venin est mortel pour l’homme.

Naja naja vient de tuer un rat

Ce cobra indien vient de tuer un rat. © dinosoria.com

Cependant, le cobra indien est indispensable dans des pays comme l’Inde. C’est un exterminateur efficace et précieux de rats et de souris.

Le cobra est vénéré en Inde, du moins dans la mythologie. Le dieu Shiva est souvent dépeint avec un cobra protecteur lové autour de son cou.

Shiva

Shiva. By jarmotuisk

Vishnu, le conservateur de l'univers, est habituellement dépeint comme reposant sur le corps enroulé de Sheshnag, le serpent prépondérant, une déité géante de serpent avec des têtes multiples de cobra.

Malgré cette vénération, pendant longtemps, l’Inde a été le plus gros exportateur de peaux de serpent et le cobra à lunette a été l’une des principales victimes de cette extermination.

Vishnu

Vishnu. By Vaticanus

Le prélèvement anarchique dans la nature de ces serpents a entraîné un déséquilibre, provoquant le pullulement des rats et autres rongeurs dans les cultures. Les rongeurs ont provoqué des dommages aux cultures et ont transmis des maladies au bétail.

Le gouvernement a été obligé de prendre des mesures pour interdire cette exportation de peaux.

Le sérum est produit grâce aux fermes de serpents.

Il est indéniable que le cobra indien représente un danger mais il est tout aussi indéniable qu’il participe au bon équilibre de l’environnement.
Il est donc important de le protéger tout en protégeant également les populations par une bonne information et une mise à disposition du sérum.

Classification : Animalia. Vertebrata. Reptilia. Squamata. Serpentes . Elapidae. Naja

V.Battaglia (02.03.2008)

Les serpents les plus dangereux

Références

Grand guide encyclopédique des Serpents.  Editions Artémis 1999
Serpents. Nigel Marvin et Rob Harvey. Editions Solar 2001
Reptiles. Le cobra indien ; p.256. Editions Proxima 2001

< Serpents