Home

Chiang Mai

Chiang Maï, la Rose du Nord, est une ville culturellement très riche de la Thaïlande. Elle bénéficie d’une situation privilégiée dans une vallée fertile au bord de la rivière Ping.
Chiang Maï est une destination touristique importante qui permet de visiter la région du Nord de la Thaïlande.
C’est le roi Mengraï, souverain de Chiang Raï, qui a décidé de fonder Chiang Maï « nouvelle ville » vers 1292. Ce roi a régné pendant 21 ans et a fondé une dynastie qui a dominé les territoires du Nord pendant deux siècles.

La cité fortifiée est devenue la capitale d’un puissant empire thaï, le royaume du Lan Na.

Le royaume de Chiang Maï prospéra jusqu’au 15e siècle sous le règne de Tilokaracha.

La guerre entre Ayuthaya et la Birmanie déstabilisa le royaume.  Il tomba aux mains des Birmans en 1558 et ne fut reconquis qu’en 1776 par le roi Taksin.
Chiang Maï connut alors le déclin et fut abandonné en tant que capitale au profit de Lampang.

La province de Chiang Maï est passée sous l’administration centrale de Bangkok en 1939.

Visite de Chiang Maï

Tout au long de l’année, des fêtes sont célébrées dans la ville. Le marché nocturne est très animé. Il propose une variété incroyable de marchandises.

Marché de Chiang Mai

Marché nocturne de Chiang Maï. By Fortes . (CC BY-SA 3.0)

La porte Est, Pratu Thaphae donne accès à la ville entourée de douves. Les anciennes fortifications ont été démolies mais les portes ont été reconstruites.

Chiang Mai. Pratu Thaphae

Pratu Thaphae donne accès à Chiang Maï. By g-na

Les nombreux temples, plus de 300,  témoignent du rôle important joué par la ville en tant que centre religieux.

Chiang Mai

Chiang Maï, la ville aux 300 temples. By Shapour Bahrami

La meilleure façon de visiter la ville est à pied. Les samlo (cyclo-pousse) sont très utilisés.

Wat Saen Fang

Ce temple se situe à l’est de Thanon Thaphae. L’entrée du temple est indiquée par un naga ondulant le long du mur.

Wat saen Fang

Naga de Wat Saen Fang. By g-na

Les bâtiments sont richement décorés. On peut également admirer un chedi birman encadré de parasols dorés et de lions mythiques.

Wat Saen Fang

Wat Saen Fang. By g-na

Wat Mahawan

Wat Mahawan vaut surtout pour son toit à étages et son porche sculpté et doré.

Wat Mahawan

Wat Mahawan. By Monitz Schmaltz . (CC BY-SA 3.0)

Le chedi de style birman est encadré de lions mythiques.

Wat Chedi Luang

Ce temple fondé en 1401 a souffert d’un tremblement de terre en 1545 qui a endommagé son chedi. Il a abrité le Bouddha d’émeraude de 1468 à 1552.

Wat Chedi Luang

Wat Chedi Luang. By Shapour Bahrami

Des escaliers à naga conduisent aux portiques très décorés, notamment d’éléphants et de grands Bouddhas.

Wat Chedi Luang

Eléphants cariatides de Wat Chedi Luang. By Doctor Paradox

Dans le wihan, se dresse un immense Bouddha debout, Phra Attharot, accompagné de ses disciples.

Wat Phra Sing Luang (ou Wat Phra Singh)

Sans conteste, le plus beau temple de la ville qui a été fondé en 1345 pour renfermer les cendres du roi Kam fu.

Wat Phra Singh Luang

Wat Phra Singh Luang. By h-dot

Les façades du wihan principal sont en bois ouvragé. Le chedi, blanc, est entouré de quatre autres petits chedi et sa base carrée est ornée d’éléphants.

Chedi de Wat Phra Singh Luang

Chedi de Wat Phra Singh Luang. By H4Numan

Le Phra Wihan Lai Kham a été édifié pour abriter le Bouddha Phra Sing.

Wat Chiang Man

Ce temple a été fondé au 13e siècle par le roi Mengraï.

Wat Chiang Man

Wat Chiang Man. By Elbisreverri

C’est probablement le plus ancien temple de la ville. Il a été construit là où se trouvait autrefois la forteresse royale.
Le chedi a été remanié au 15e siècle.

Chedi de Wat Chiang Man

Chedi de Wat Chiang Man. By Su-lin

Le wihan renferme un Bouddha de cristal qui est réputé pour son pouvoir de faire venir la pluie.

Bouddha

Bouddha de Wat Chiang Man. By Hewy

Wat Suan Dok

Il faut traverser la porte des cérémonies pour pénétrer dans l’enceinte.

Wat Suan Dok

Wat Suan Dok. By Regchen

Le grand chedi, construit au 14e siècle, abritait une relique sainte découverte par un moine venant de Sukhothai, Sumana, qui a introduit le bouddhisme theravada au royaume du Lan Na.

Wat Suan Dok

By Budak

Le petit wihan abrite une statue du Bouddha en bronze, Phra Chao Kao Tü.

Bouddha

Bouddha en bronze. By Akuppa . (CC BY-SA 3.0)

Wat Phra That Doï Suthep

Ce très beau temple se situe à 15 km de Chiang Maï. La légende raconte que l’emplacement a été choisi en plaçant une relique de Bouddha sur le dos d’un éléphant blanc.

Elephant blanc de Wat Phra That Doi Suthep

Elephant blanc de Wat Phra That Doi Suthep. By RobRyb . (CC BY-SA 3.0)

Ce dernier a erré jusqu’à ce qu’il trouve l’endroit où ériger le temple. Là, il a barri et s’est couché sur le lieu sacré, situé sur le Doï Suthep.

V. Battaglia (03.07.2008)

Wat Phra That Doi Suthep

Références et crédit photographique

Chiang Mai City Municipality
Wat Pra That Doi Suthep
Chiang Maï Temples

Toutes les photos, sauf mention contraire, étaient sous Licence creative commons Attribution-Non Commercial-No Derivs 3.0 Unported au moment de la mise en ligne de ce dossier et proviennent du site FlickR

Sites naturels. Tourisme