Animaux < Mammifères < Découverte des mammifères < Cheeta

Cheeta(Cheetah)

En fêtant ses 75 ans en 2007, Cheeta (ou Cheetah) est devenu le doyen des chimpanzés. Cheeta, de son vrai nom Jiggs, est devenu célèbre en tournant plusieurs films dont le célèbre Tarzan avec Johnny Weissmuller et Maureen O'Sullivan.

Cheeta est décédé le 24 décembre 2011 dans sa 80e année.

Cheeta a vécu une paisible retraite dans un sanctuaire baptisé C.H.E.E.T.A (Creative Habitats and Enrichment for Endangered & Threatened Apes). Cette fondation a été créée par Dan Westfall en 1992 quand il a adopté ce chimpanzé. Le sanctuaire est le dernier refuge pour les primates qui ont rendu de nombreux services au cinéma ou à la télévision.

Chimpanzés ou orangs-outans qui sont devenus indésirables car trop vieux pour tourner ou se produire dans des spectacles sont recueillis et choyés dans cette fondation.

La vie de Cheeta

Cheeta est né le 9 avril 1932. Il a été acheté par un certain Henry Trefflich qui faisait à l’époque le trafic d’animaux à New York.
Particulièrement doué, Cheeta a commencé sa carrière cinématographique en tournant un rôle de figuration dans le second Tarzan « Tarzan and His Mate » en 1934.
En effet, dans les deux premiers films le rôle de Cheeta est tenu par un autre chimpanzé.

cheeta

Il va ensuite enchaîner les films de la saga Tarzan dont « Tarzan's New York Adventure » en 1942. Il a tourné 12 films de cette saga.

Il sera ensuite embauché pour d’autres films dont Chimp in Bela Lugosi Meets à Brooklyn Gorilla (1952) , Doctor Dolittle en 1967 avec Rex Harrison.

cheeta

Cheeta a été mis à la retraite vers 1968.
Mais, comme la plupart des animaux qui ne peuvent plus rapporter d’argent, Cheeta est devenu alors encombrant. Il a donc été envoyé dans un zoo puis dans un parc animalier aux Etats-Unis.
Heureusement pour lui, il a été adopté en 1992 par Dan Westfall pour commencer une nouvelle vie loin d’Hollywood.

cheeta

Photo avec un autographe de Cheeta. By Max Sparber

Le 31 mars 1995, la carrière cinématographique de Cheeta a été récompensée par un prix. Lors de ses 74 ans, Les organisateurs d’un festival de cinéma espagnol ont fait le voyage pour lui remettre un autre prix.

En octobre 2006, la célèbre primatologue Jane Goodall a rendu visite à Cheeta.

Lors de son 75e anniversaire en 2007, de nombreuses célébrités sont venues lui rendre hommage dont la veuve de Johnny Weissmuller.

cheeta

Très en forme, malgré son âge, Cheeta a eu droit à un beau gâteau d’anniversaire mais sans sucre car il souffrait de diabète.

Dans leur environnement naturel, les chimpanzés peuvent vivre environ 40 ans et au moins 50 ans en captivité.
Mais Cheeta reste une exception. Il est d’ailleurs inscrit dans le Livre des records.

La fondation C.H.E.E.T.A

Cheeta a pu se reposer en compagnie d’autres primates.

Il a eu enfin une vie sociale avec d’autres congénères. En effet, on met à la disposition des pensionnaires de nombreuses activités afin de stimuler leur intellect et leur curiosité.
Par exemple, Cheeta était un artiste-peintre dont les œuvres abstraites sont exposées à la fondation.
Originaux et reproductions peuvent être achetés afin de soutenir la fondation.

De plus, les plus âgés peuvent initier les plus jeunes et leur transmettre leur savoir. Cet apprentissage est primordial car c’est l’un des composants essentiels dans les sociétés de primates qui sont très hiérarchisées.

cheeta

Peinture de cheetah . By Max Sparber

Cheeta, comme beaucoup de singes nés en captivité, aimait regarder la télévision. Il pouvait se repasser ses films en compagnie de son petit-fils Jeeter, lui aussi recueilli.

Il « jouait » du piano et feuilletait des livres qui comportaient bien sûr beaucoup d’images.

cheeta

Photo de Cheeta dédicacée. By Max Sparber

La fondation montre du doigt ceux qui exploitent les primates dans un but purement lucratif. Ces animaux sont arrachés à leur environnement tout bébé. Souvent par la force, ils doivent exécuter des numéros idiots.

C’est pour cette raison que ces singes adoptent une attitude si « humaine ». Privés d’un apprentissage normal au sein de leur clan, ils reproduisent ce qu’ils voient ou ce qu’on leur a appris.
Tout jeunes, ils ont été conditionnés pour se comporter comme des Hommes, et cela sous la contrainte physique.

Ces singes seraient bien incapables de survivre dans la nature. Même en captivité, les femelles ne savent pas comment s’occuper de leurs petits.

Arracher un bébé primate à sa mère alors qu’il n’est même pas sevré a des conséquences très graves sur son comportement d’adulte.
Il ne faut pas s’y tromper, tous les singes que vous voyez dans des cirques, des séries ou des films, sont psychologiquement très perturbés et complètement déracinés dans cet environnement artificiel qui leur est étranger.

V.B (08.01.2008). M.à.J 29.12.2011

Sources et références

C.H.E.E.T.A Primary Sanctuary
Filmographie de Cheeta
National Geographic
Frederic Neema. Photographe. L’anniversaire de Cheeta en photos

< Découverte des mammifères