Home

Animaux < Mammifères < Pardofelis temminckii
Animaux < Animaux domestiques < Chat < Chat de Temminck

Chat de Temminck

Également baptisé chat doré d’Asie, le chat de Temminck (Pardofelis temminckii. Syn. Catopuma temminckii) peut vivre jusqu’à 3 000 d’altitude. C’est un chat téméraire qui n’hésite pas à attaquer de grosses proies comme de jeunes cerfs. Il emploie alors la même technique que les grands félins et plante ses crocs dans la gorge de sa proie.

Portrait du Chat de Temminck

On reconnaît ce gros chat sauvage aux longues bandes blanches, parfois teintées de bleu, qu’il porte au sommet du crâne.

Le chat doré d'Asie mesure entre 116 et 161 cm, pour un poids qui varie de 12 à 15 kg. Le mâle est plus imposant que la femelle.
La couleur de la robe est très variable : brune, dorée, rouille, noire pour les individus mélaniques ou grise.

Chat de Temminck

Regard de feu pour ce chat de Temminck qui porte bien son surnom de chat doré d'Asie. By Muzina Shangai

Très musclé, ce petit félin possède de longues pattes qui font de lui un excellent grimpeur.

Habitat

L'aire de distribution du chat de Temminck est assez vaste : Népal à la Chine du Sud, Inde, Malaisie, Thaïlande, Viet Nam mais également à Sumatra.

Ce félin évolue dans les forêts tropicales et subtropicales. Des populations ont été observées entre 1 000 et 3 500 m d'altitude.

Reproduction

Le chat de Temminck est très difficile à observer dans son environnement naturel, car il fuit l'homme, son principal prédateur.
La reproduction est donc surtout connue grâce aux spécimens qui vivent en captivité.

Dans ce milieu artificiel, on a pu déterminer que le mâle reste avec sa partenaire pendant environ 70 jours afin de se reproduire.
La gestation dure 81 jours à l'issue de laquelle, la femelle met au monde 1 à 3 chatons. Les petits pèsent environ 250 g.
A l'état sauvage, certaines femelles mettent au monde leurs petits dans un arbre creux.

Pardofelis temminckii

Pardofelis temminckii. By kaeryn

Les jeunes sont sevrés au bout de 6 mois et deviennent indépendants vers 12 mois.

La longévité de ce félin en captivité est d'environ 20 ans.

Mode de vie et alimentation

Une observation menée dans le Sanctuaire de Phu Khieo en Thaïlande a permis de mieux connaître le mode de vie de cet animal.

Le chat de Temminck est surtout actif en milieu de matinée et au crépuscule. Le mâle occupe un territoire moyen de 48 km² et la femelle de 36 km².

Ce chat vit en solitaire sauf au moment de la reproduction.

C'est un chasseur opportuniste qui apprécie les écureuils et les petits serpents. Il se nourrit également de rongeurs, d'oiseaux ou de lièvres.
Dans les régions montagneuses, Pardofelis temminckii n'hésite pas à s'attaquer à de plus grosses proies comme le cochon sauvage ou le cerf.

Il profite également de la présence humaine pour s'attaquer aux volailles, aux moutons et aux chèvres.

Protection du chat de Temminck

Comme tous les chats sauvages asiatiques, l'espèce est victime de la déforestation et du braconnage pour sa fourrure.
De plus, sa chair est considérée comme un met délicat. Les os sont utilisés dans des remèdes médicinaux.

Le chat doré d'Asie fait l'objet de nombreuses superstitions locales. Par exemple, il a la réputation de pouvoir faire fuir le tigre. Pour cela, il faut brûler une peau ou porter sur soi des poils de l'animal.

Bien que protégée, l'espèce fait toujours l'objet d'un commerce de peaux et d'os illégal. Les effectifs sont donc en constante diminution.
Le chat de Temminck est classé comme « quasi menacé » par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

V. Battaglia (11.05.2012)

Chat sauvage (Felis silvestris). Chat viverrin

Ressources

Pardofelis temminckii. IUCN
Catopuma temminckii sur Animal Diversity Web
Temminck's Golden Cat sur Encyclopedia of Life

< Mammifères